Qu’est-ce que le chèque de numérisation de 500 € ?

Qu’est-ce que le chèque de numérisation de 500 € ?

21 mai 2021

Le respect des mesures sanitaires a forcé de nombreuses entreprises à ralentir voire stopper leur activité. Si votre auto-entreprise a été touchée, il existe de nombreuses solutions numériques pour digitaliser le lien avec votre clientèle et la gestion de votre activité. Afin d’accompagner les petites entreprises (dont les micro-entrepreneurs) qui ont subi une fermeture administrative pendant le second confinement, l’État a mis en place une aide spécifique : le chèque de numérisation, ou « Chèque France Num ».  Accessible sous conditions, on vous explique tout ce qu’il vous faut savoir dessus et on fait le point sur les autres aides existantes pour entamer la transition digitale de votre activité.  

 

Qu’est-ce que le chèque de numérisation ? 

Le chèque de numérisation est une aide exceptionnelle de 500 euros maximum destinée à soutenir la numérisation des Très Petites Entreprises (TPE) qui ont subi une fermeture administrative pendant le second confinement. En tant qu’auto-entrepreneur, votre activité a pu être concernée par cette situation : si c’est le cas et que vous avez ou souhaitez rebondir en investissant dans des solutions numériques pour développer vos services en ligne, vous pouvez peut-être bénéficier de cette aide. Faites vite cependant : les frais de numérisation couverts doivent dater d’avant le 30 juin 2021. 

Bon à savoir

N’hésitez pas à consulter notre article sur la situation des micro-entrepreneurs en temps de Covid-19 pour un tour d’horizon complet des autres aides mises en place par l’État. 

Le chèque de numérisation a été créé dans le cadre du plan France Relance lancé par le gouvernement en 2020 et est géré par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) et France Num. Il vise à couvrir tout ou partie des dépenses des entreprises de moins de 11 salariés ayant investi dans la transition digitale de leur activité pendant la crise sanitaire. Créer votre site internet, se lancer dans la vente en ligne, gérer un service clients à distance sont des exemples de démarches qui peuvent être couvertes par le chèque numérisation. Vous pouvez déposer votre demande depuis le 28 janvier dernier, et toucher l’aide sous forme d'un paiement unique à partir du 26 février 2021. Même si le montant de cette aide est limité, elle représente une opportunité pour développer votre entreprise sur le long terme. En effet, sans une présence numérique, vous passez à côté d’une importante clientèle potentielle, les consommateurs étant aujourd’hui massivement présents sur le web. 

Bon à savoir

Le site Clique Mon Commerce a parallèlement été mis en place par le gouvernement pour aider les commerçants, artisans et professionnels de l’hôtellerie et de la restauration à développer leur activité en ligne. Il vous permet, en plus de l’aide financière apportée par le chèque France Num, d'avoir accès à une banque d’outils, gratuits ou non, adaptés à vos besoins de numérisation (Instaply, Pop In Shop, YouSeeMe et plein d’autres).  

Êtes-vous éligible à cette aide ? 

En tant que micro-entrepreneur, vous êtes potentiellement éligible à cette aide, puisqu’elle concerne les entreprises de moins de 11 salariés dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 2 millions d’euros HT. En complément de cette condition, vous devez en tant que micro-entrepreneur : 

  • Avoir créé votre micro-entreprise avant le 30 octobre 2020
  • Avoir une résidence fiscale française 
  • Avoir engagé des dépenses de numérisation de 450 euros minimum entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021 
  • Être à jour de vos obligations fiscales (et de recouvrement des cotisations patronales de sécurité sociale si vous avez un salarié) 
  • Ne pas être en situation de liquidation judiciaire le jour de la demande 

 

Qu’est-ce qui est pris en charge ? 

Les démarches de numérisation couvertes par le chèque France Num sont encadrées, c’est-à-dire que l’aide ne couvre pas n’importe quoi mais seulement une liste de solutions numériques prédéfinies. Les factures que vous présenterez pour effectuer votre demande doivent ainsi attester de l’achat d’un outil, d’un abonnement ou d’un service de conseil relevant d’un des thèmes suivants : 

1. La vente et la promotion en ligne  

Que vous soyez artisan ou commerçant, il est très judicieux de développer votre visibilité et de permettre à vos clients d’acheter vos produits ou services directement en ligne.  Dans le contexte de crise sanitaire, l’activité de vente en ligne a explosé : alors pourquoi ne pas proposer ce service pour votre micro-entreprise ? Le chèque de numérisation couvrira à la fois le développement d’un site promotionnel ou d’e-commerce, la mise en ligne de contenus promotionnels, les outils de paiements en ligne ou encore le développement de votre visibilité internet.  

2. La gestion en ligne 

La gestion de votre entreprise peut se faire entièrement en ligne. Vous pourrez ainsi gérer et archiver l’ensemble de vos activités de gestion depuis votre ordinateur : gestion de vos stocks, factures, commandes et livraisons par exemple. Vous pouvez également avoir recours à des solutions d’hébergement et de stockage de documents pour ne plus avoir à les stocker en physique. Dans ce cas, pensez à bien sécuriser l’ensemble des données que vous souhaitez numériser grâce à des logiciels de cybersécurité. Bonne nouvelle : toutes ces démarches de gestion dématérialisée de votre micro-entreprise pourront être couvertes par le chèque France Num. 

3. La relation client en ligne 

Avec les restrictions sanitaires, il peut être difficile de maintenir la relation avec vos clients, puisque les interactions physiques sont de fait limitées. Il peut ainsi être bénéfique de digitaliser ce lien en recourant à des outils de messagerie en ligne (messages directs ou courriers électroniques) voire de mettre en place un système de newsletter pour maintenir vos clients informés de votre activité. Ces investissements pourront être utiles à long terme pour renforcer le lien créé lors des interactions directes avec votre clientèle, et à terme les fidéliser. 

4. Les services d’accompagnement à la numérisation 

La mise en place d’une stratégie de numérisation pour son entreprise n’est pas chose facile et peut nécessiter l’intervention de professionnels qualifiés. Ainsi, le recours à un webmaster, un consultant en référencement ou encore un expert en communication digitale sont autant de démarches couvertes par le chèque France Num. Les professionnels auxquels vous ferez appel doivent néanmoins disposer d’un numéro de SIRET et être référencés sur le téléservice de l’Agence de services et de paiement (ASP). 

 

Quand et comment faire votre demande ? 

Le dépôt des demandes est accessible sur le site de France Relance depuis le 28 janvier 2021. 

Il vous faudra vous munir : 

  • D’une ou plusieurs factures datées entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021 (formats jpeg, pdf ou png) d'un montant total supérieur ou égal à 450 euros 

  • D’une copie de votre pièce d'identité 

  • Dans le cas où la demande est effectuée par un tiers (expert-comptable, centre de gestion, etc.) il leur faudra alors fournir en plus un contrat de prestation

Le délai pour déposer votre demande dépend de la date de vos factures : 

  • Si elles sont datées d'avant le 28 janvier 2021, vous disposez d’un délai de 4 mois à partir de cette date, c’est-à-dire que vous devez déposer votre demande au plus tard le 28 mai 2021. 

  • Si elles sont datées entre le 28 janvier et le 30 juin 2021, vous avez jusqu'au 31 juillet 2021. 

Vous percevrez ensuite le chèque France Num sous la forme d’un virement bancaire directement sur votre compte. 

 

Les aides et outils complémentaires pour lancer la digitalisation de votre activité 

Se lancer dans la digitalisation de tout ou partie de son activité peut être particulièrement bénéfique à long terme. Cela permettra d’augmenter la visibilité et la compétitivité de votre entreprise, d’en améliorer la gestion ou encore d'enrichir vos services. Cette démarche nécessite néanmoins un investissement financier qui peut se révéler important dans certains cas. C'est pourquoi des aides complémentaires et des formations dédiées existent en plus du chèque de numérisation pour accompagner votre développement numérique. En voici quelques-unes ! 

1. Les aides régionales 

Les collectivités territoriales s’impliquent elles aussi pour soutenir le développement numérique des TPE. Les régions proposent leurs propres aides à la transition numérique. Les montants et les conditions d’obtention peuvent donc varier. En Île-de-France par exemple, vous pouvez toucher un chèque numérique de 1 500 € destiné à couvrir vos frais de digitalisation, si vous êtes commerçant ou artisan. 

2. Les formations  

Pour digitaliser sereinement votre entreprise, vous pouvez également vous former. Il existe en effet de nombreuses formations (accélérées et à distance) pour apprendre à développer son activité en ligne grâce à la communication digitale, le référencement, l’animation de réseaux sociaux, etc. Ces formations peuvent être financées par vos droits à la formation. En vous rendant sur votre Compte Personnel de Formation, vous pourrez vous inscrire directement à la formation référencée de votre choix. 

Pour plus d’idées, vous pouvez consulter nos outils pour une communication locale réussie ainsi que notre comparatif des outils digitaux pour micro-entrepreneurs

Bon à savoir

La Direction Générale des Entreprises (DGE) a également mis à disposition un guide pour les artisans qui souhaitent digitaliser leur activité.   

3. La Garantie prêt France Num 

Si votre projet de numérisation nécessite un budget conséquent, vous pourriez avoir besoin d’un prêt bancaire. Dans cette optique, la DGE et Bpifrance ont négocié un accord avec le fond européen d’investissent : la Garantie prêt France Num. Les entreprises de moins de 50 salariés bénéficient alors d’une garantie gouvernementale qui couvre 80 % du montant du prêt. En clair, l’État s’engage à recouvrer jusqu’à 80 % de la somme prêtée par votre banque si vous rencontrez des difficultés de remboursement. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, vérifiez avec votre banque si elle est bien partenaire. 

 

Vous savez maintenant tout sur le chèque de numérisation, ses ressorts et ses conditions. Alors si vous répondez aux conditions d’éligibilité, n’hésitez plus à déposer votre demande ! 

L’article "Qu’est-ce que le chèque de numérisation de 500 € ?"  a été noté 4.35 sur 5 sur 23 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

Devenez auto-entrepreneur en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR