Pratiquer l’hypnose en auto-entreprise

Pratiquer l’hypnose en auto-entreprise

7 novembre 2017

De plus en plus de patients se tournent vers les médecines alternatives ou complémentaires pour traiter des troubles tels que la dépression, les addictions, ou combattre les phobies, en s’attaquant à leurs causes premières. Discipline apparue au XIXeme siècle, l’hypnose n’a pas terminé de dévoiler toutes ses vertus et d’impressionner le grand public ! Voici quelques informations pour débuter en auto-entreprise l’activité de praticien en hypnose ou d’hypnotiseur de spectacle et d’animation.

Hypnotiseur auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF

    Le code APE est généralement :  8690F - Activités de santé humaine non classées

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 33 200 € 

    Rémunération mensuelle :  50 à 120 € la consultation

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22,5 % de votre CA

L’hypnose : un art et une science

L’hypnose est un état de conscience modifié que l’hypnotiseur sait induire chez ses sujets à travers un contrôle des techniques de suggestions directes et indirectes. Elle demande une certaine confiance en soi, une capacité d’ouverture aux autres, ainsi qu’une grande curiosité pour ceux qui la pratiquent aussi bien en tant qu’hypnothérapeute indépendant, ou qu’hypnotiseur de spectacle.

Il existe différents courants d’hypnose tout comme il en existe de nombreux usages.Voici les courants les plus connus :

  • L’hypnose ericksonienne, la plus célèbre est surtout utilisée sous forme de thérapie brève dans le domaine de la santé, du bien-être et de l’amélioration de la qualité de vie.

  • L’hypnothérapie analytique, qui permet de traiter en profondeur les troubles en intégrant l’hypnose à la psychanalyse, sous forme de thérapie brève.

  • L’hypnose et les thérapies cognitives et comportementales, principalement utilisées dans le cadre de thérapies luttant contre les traumatismes, les phobies et les addictions.

Le métier d’hypnotiseur

Que vous désiriez devenir auto-entrepreneur dans le domaine de la santé ou de l’animation et de la prestidigitation, il n’y a pas de grande différence entre les techniques d’hypnose à utiliser. La capacité d’hypnotiser est un savoir-faire et un savoir-être qui se travaille et qui s’apprend, pour pouvoir pratiquer en toute confiance.

L’hypnotiseur est un praticien qui utilise l’hypnose pour améliorer la qualité de vie des personnes qui le consultent. Des séances peuvent être efficaces pour gérer notamment les problématiques suivantes :

  • stress

  • traumatismes

  • dépression

  • troubles du sommeil

  • addictions

  • allergies

  • confiance en soi

  • perte de poids

Le maître-praticien fait le point avec son patient et lui propose une thérapie brève en hypnose, avec des séances durant en moyenne de 30 à 90 minutes.

L’hypnotiseur de spectacle ou hypno-magicien utilise quant à lui les techniques d’hypnose pour impressionner et divertir son public, en étant capable de modifier l’état de conscience des personnes réceptives à l’hypnose. L’hypnotiseur de spectacle peut se produire chez des particuliers, le cadre d'événements professionnels ou de shows, comme le fait Messmer, pour ne citer que le plus connu.

Faut-il un diplôme pour pratiquer l’hypnose ?

L’hypnose fait partie des médecines non conventionnelles ou complémentaires d’approche corps-esprit. Cette discipline n’est pas réglementée en France, il n’existe donc pas de cursus officiel. Cependant, il est vivement conseillé de suivre un parcours dans une des écoles ou instituts qui proposent des cours et un accompagnement théorique et pratique, pour qui veut en faire son métier en indépendant.

Les formations coûtent entre 700 et 7000 €, en fonction du degré de connaissance et du domaine recherché. Ces formations mêlent très souvent différentes approches telles que l’hypnose classique, l’hypnose humaniste ou la programmation neuro-linguistique (PNL).

Les formation d’hypnothérapeute ou hypnopraticien :

Elles sont ouvertes à tous (sauf certaines réservées au corps médical pour parfaire un cursus).

Certaines écoles imposent une formation d’initiation à l’hypnose, ou de suivre soi-même une hypnothérapie.

En général, les formations s’étalent sur une année. Elles ne se déroulent pas à temps plein, ce qui permet facilement de cumuler un emploi en même temps que la formation.

Le coût moyen de formation est de 6000 €.

Les formations d’hypnotiseur de spectacle :

Les formations sont ouvertes à tous. Il n’y a pas de diplôme pré-requis.

Elles coûtent entre 700 à 2000 € en fonction de la durée ou des éventuels stages.

Gagnez votre vie en tant qu’hypnotiseur auto-entrepreneur

L’hypnothérapeute ou le praticien en hypnose peut se concentrer sur ses patients et exercer son activité en auto-entrepreneur depuis son cabinet. L’hypnose est aussi une méthode de plus en plus prisée en matière de coaching et d’accompagnement en entreprise. Vous pouvez donc exercer votre métier en cabinet, seul ou avec un regroupement de praticiens en hypnose par exemple.

Certains hypnotiseurs sont consultants et proposent leurs services en démarchant les entreprises et en se référençant sur le net. Comme pour tous les métiers, il existe des annuaires professionnels qui permettent de se faire référencer directement dans une base de données que vos prospects peuvent consulter.

Pour se faire connaître, il faudra considérer la création de votre statut auto-entrepreneur comme un véritable lancement de stratégie d’entreprise :

  • créer un site web

  • créer un profil sur les réseaux sociaux (Facebook et LinkedIn en priorité)

  • tenter de vous démarquer, en créant une chaîne Youtube par exemple

L’hypnose est une pratique fondée sur la notoriété : vos premiers clients seront vos ambassadeurs et parleront autour d’eux de vos compétences. Il est important développer votre réseau, y compris en passant par vos proches !

Enfin, malgré ce qu’on pourrait penser, il ne faut pas de don pour pratiquer l’hypnose. Il faut juste une formation, de la pratique et un peu de confiance en soi pour se lancer en tant qu’auto-entrepreneur : c’est à la portée de tous !

L’article "Pratiquer l’hypnose en auto-entreprise"  a été noté 3.60 sur 5 sur 5 avis d'internautes.