Comment devenir fleuriste en auto-entreprise ?

Comment devenir fleuriste en auto-entreprise ?

14 décembre 2018

Vous êtes passionné par la création florale et souhaitez devenir fleuriste auto-entrepreneur ? Bonne nouvelle : les végétaux sont à nouveau très prisés par les particuliers et les entreprises qui souhaitent sublimer leurs événements, leurs locaux ou domiciles. Nous vous expliquons comment profiter de cet engouement et vous installer à votre compte.

Fleuriste auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Métiers et de l'Artisanat 

    Le code APE est généralement :  47.76Z - Commerce de détail de fleurs, plantes, graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : composition à partir de 20 € - atelier à partir de 25 € de l'heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Qu’est-ce que le métier de fleuriste indépendant ?

Une offre diversifiée

Traditionnellement, le fleuriste est un professionnel qui achète, prépare et vend des fleurs fraîches ou artificielles (à l’unité ou en bouquet) ainsi que des plantes et des petits arbustes.

Il s’approvisionne auprès des floriculteurs et horticulteurs indépendants ou sur des marchés spécialisés. Il entrepose ensuite sa marchandise dans un lieu qui respecte des conditions de lumière, d’humidité et de température bien spécifiques. Pour vendre ses produits, il peut choisir d’être franchisé d’un grand réseau ou de créer sa propre boutique.

Depuis quelques années, la profession s’est modernisée pour répondre à de nouveaux besoins. Le fleuriste a donc vu son statut évoluer : au-delà d’être un simple revendeur de végétaux, il est surtout devenu un spécialiste de l’art floral.

Appelé aussi décorateur floral ou designer floral, le fleuriste indépendant s’est diversifié et propose des services événementiels complémentaires :

  • conseil en décoration florale

  • création et vente de compositions florales

  • cours à domicile d’art floral, sous forme d’ateliers pratiques

Lorsqu’il intervient sur un événement, le designer floral élabore des décors sur-mesure (suspensions, bouquets, arches et autres gerbes) dans le but de magnifier une pièce ou un lieu tout entier. Son objectif est de créer un univers végétal, qui respecte le thème imposé et qui s’adapte parfaitement à l’environnement.

De nombreux professionnels proposent également des abonnements floraux. L’entreprise ou le particulier choisit le rythme de livraison puis reçoit des compositions, généralement constituées de fleurs fraîches.

Quelle catégorie d’activité pour les fleuristes auto-entrepreneurs ?

Nous l’avons vu, l’activité de fleuriste recouvre aujourd’hui de multiples prestations. Sachez que votre CFE compétent dépendra de la nature de votre activité :

  • pour de l’achat / vente, vous dépendrez de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI). Le seuil de votre chiffre d’affaires annuel s’élèvera à 170 000 € et votre taux de cotisations sociales sera de 12,8 %.

  • si vous transformez la matière première (compositions florales, création de décors...), vous dépendrez de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA). Votre seuil de chiffre d’affaires annuel sera alors de 70 000 € et votre taux de cotisations sociales de 22 %.

  • pour la partie conseil ou animation de cours, vous dépendrez de l’URSSAF, avec un seuil de chiffre d’affaires annuel à 70 000 € et des cotisations sociales à 22 %.

Ces prestations peuvent évidemment se cumuler ! Vous pouvez tout à fait faire du conseil et de la vente par exemple. Les règles de cumul sont toutefois précises et il est important de bien les connaître.

Une clientèle variée

Le fleuriste indépendant peut exercer auprès des particuliers et des entreprises :

  • pour des missions ponctuelles : il intervient lors de fêtes familiales traditionnelles (anniversaire, mariage, etc) et pour tout type d’événements professionnels (lancement de produit, séminaire, soirées en interne)  

  • pour des prestations récurrentes : il peut intervenir pour décorer les vitrines des commerces et devenir ainsi un véritable partenaire marketing.

Le saviez-vous ?

Le designer floral qui intervient dans l'événementiel de particuliers peut également créer différents accessoires comme un bouquet, une boutonnière, une couronne, etc.

Quel est le matériel d’un fleuriste ou créateur floral ?

Outre l’achat de sa matière première (fleurs fraîches ou artificielles, branchages, feuilles et autres plantes), le fleuriste indépendant a également besoin d’équipements :

  • des produits de soin : nourriture pour les fleurs, lustrant, dépollueur d’eau

  • des éléments de décoration pour ses diverses prestations : pots, vases, guirlandes lumineuses, rubans, raphia

  • des petits outillages nécessaires à la préparation des compositions : sécateur, ciseaux, fils, désépinoir, serpette, vaporisateur, seau et arrosoir …

  • des vêtements de travail : gants, sacoche, tablier

Quelles sont les formations pour devenir fleuriste à son compte ?

Cette profession n’est pas réglementée par la loi. Cela signifie que vous pouvez devenir fleuriste ou décorateur floral auto-entrepreneur sans diplôme, certification ou expérience particulière.

Néanmoins, voici quelques formations qui vous apporteront toutes les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier :

  • CAP fleuriste-décorateur

  • Brevet Professionnel fleuriste

  • BAC pro productions horticoles, option productions florales

  • BTS design floral

  • BTS d'art floral

Il existe également le Brevet de Maîtrise en art floral, accessible après un CAP ou un bac selon la formation et sanctionnant une double qualification : la maîtrise du métier de fleuriste et les compétences en entrepreneuriat.

Le fleuriste indépendant peut aussi demander à obtenir le titre de Maître Artisan Fleuriste, gage d’un véritable savoir-faire. Cette appellation protégée, accessible sous certaines conditions, est la plus haute distinction de l’artisanat.

Le Stage de Préparation à l’Installation désormais facultatif

À compter du 1er janvier 2019, cette formation en gestion d’entreprise n’est plus obligatoire pour les artisans qui créent leur activité. Elle peut néanmoins être effectuée sur la base du volontariat et coûte environ 194 €. Pour en savoir plus sur le SPI, c’est juste ici.

Quelles compétences et qualités pour être fleuriste indépendant ?

Bien que cette profession puisse être exercée sans diplôme obligatoire, elle requiert plusieurs compétences :

  • des connaissances pointues en botanique : techniques de conservation et de séchage des végétaux, soins et besoins de chaque plante

  • le sens de l’esthétique pour élaborer des compositions et bouquets bien équilibrés

  • la minutie et la précision pour travailler avec des matières premières qui sont fragiles

Le fleuriste doit connaître le « langage des fleurs », c’est-à-dire la signification symbolique qui lui est associée (par exemple, la rose rouge en signe d’amour). Cela lui permettra de mieux renseigner les clients qui achètent pour une occasion spécifique.

Il a également un rôle de conseiller, et doit donc être à l’écoute de ses clients. Pour cela, il peut les interroger sur leur situation (type d’habitation, présence d’animaux domestiques) et leurs connaissances botaniques. Par exemple, il aura tendance à orienter ceux qui n’ont pas la main verte vers l’achat de plantes résistantes !

Enfin, cette profession nécessite d’avoir une bonne forme physique car la station debout est prolongée avec de fréquents ports de charge. Le travail se fait dans des endroits humides et frais. À noter également que le fleuriste indépendant peut travailler les jours fériés et intervient souvent les week-ends pour des événements.

Fleuriste auto-entrepreneur : comment développer votre clientèle ?

Faire une étude de marché

Si vous souhaitez devenir fleuriste auto-entrepreneur, nous vous recommandons d’effectuer une étude de marché. Cela vous permettra de mieux comprendre ce qui fonctionne chez vos concurrents et de cerner les besoins de vos futurs clients. Vous pourrez ainsi créer une offre pertinente et adapter vos tarifs.

Se différencier de la concurrence

Avec le regain d’intérêt pour les végétaux et plus précisément pour les plantes et les fleurs d’intérieur, ce marché peut vous offrir de belles opportunités. Il reste néanmoins concurrentiel, notamment avec l’arrivée de nouveaux acteurs comme les fleuristes en ligne.

Voici quelques astuces qui vous permettront de développer votre propre univers :

  • proposer des végétaux plus rares et haut de gamme, à l’image d’un cabinet de curiosité

  • se spécialiser par exemple dans la décoration florale événementielle

  • vendre des objets de décoration d’intérieur et du petit mobilier

  • travailler avec des fleurs et plantes naturelles

  • obtenir une certification éthique (production française et/ou biologique, fleurs fraîches de saison, etc.)

  • demander le titre de Maître d’Artisan Fleuriste

Trouver de nouveaux clients quand on est fleuriste indépendant

Une fois votre statut de fleuriste auto-entrepreneur créé, vous allez devoir trouver vos premiers clients. Voici quelques solutions pour développer votre visibilité et vos ventes :

  • créer des échanges de visibilité : contactez des commerçants dont l’activité peut être complémentaire à la vôtre (par exemple décoration, beauté, bien-être)

  • créer un site internet : vous pourrez y présenter vos services de décoration floral et mettre en place une boutique en ligne pour vendre vos produits

  • utiliser les réseaux sociaux d’image : Instagram, Pinterest mais aussi Facebook

  • s’inscrire sur des plateformes de mise en relation entre particuliers et prestataires de service

  • contacter des influenceurs pour créer des partenariats

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour vous devenir fleuriste en auto-entreprise. À vous de jouer !

L’article "Comment devenir fleuriste en auto-entreprise ?"  a été noté 2.55 sur 5 sur 22 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR