Devenir coiffeur à domicile en auto-entreprise

Devenir coiffeur à domicile en auto-entreprise

7 septembre 2018

Avec l’évolution du mode de vie et le vieillissement de la population, le secteur des activités de services à domicile est en plein boom. Mêlant rapidité, adaptabilité et bien-être, le métier de coiffeuse ou coiffeur à domicile est particulièrement apprécié des actifs aux emplois du temps surchargés et aux personnes à mobilité réduite.

Coiffeur à domicile auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre des Métiers et de l'Artisanat 

    Le code APE est généralement :  96.02A - Coiffure

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : entre 25 € et 90 € en moyenne

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Le métier de coiffeur à domicile auto-entrepreneur

Le coiffeur à domicile est un spécialiste proposant des soins hygiéniques et esthétiques de la chevelure naturelle ou artificielle. Il peut proposer ses services aux enfants, femmes et/ou hommes.

Les prestations du coiffeur à domicile sont variées mais généralement similaires à celles proposées dans un salon de coiffure :

  • coupe, couleur, soin, coiffage, pose ou dépose d’extensions…

  • vente de produits capillaires : shampoings, soins, huiles, brosses à cheveux…

Il se déplace auprès de particuliers :

  • à leur domicile

  • sur leur lieu de travail ou de vacances

  • dans les établissements collectifs de type centres de rééducation, maisons de retraite, etc.  

Le coiffeur à domicile est un professionnel « nomade » : son intervention ne doit pas nécessiter d’installation fixe d’équipements. Une fois la prestation terminée, le lieu doit retrouver son état initial. Pour cela, il doit avoir du matériel peu encombrant, qui se transporte aisément.

Ainsi, il est à noter que ne sont pas considérées comme de la coiffure à domicile :

  • les prestations effectuées au sein d’un véhicule itinérant type camion ou minibus aménagé,

  • les prestations effectuées dans un local aménagé comme un salon de coiffure où l’on trouve du matériel fixe, installé pour du long terme.

Comme pour toutes les activités qui nécessitent de se déplacer auprès du client, il est d’usage que le coiffeur à domicile délimite une zone géographique proche de son lieu d’habitation et exerce des frais de déplacement.

Bon à savoir

Si vous revendez des produits à vos clients, en plus de vos prestations de coiffure, votre activité sera considérée comme étant artisanale et commerciale. Dans ce cadre, vous devrez déterminer votre activité principale afin de connaître le seuil de de chiffre d’affaires à respecter.

Quelles sont les qualités indispensables du coiffeur indépendant ?

En plus de maîtriser les techniques de base, le coiffeur à domicile doit se tenir au courant des dernières tendances et avoir d’excellentes relations humaines pour fidéliser sa clientèle.

1 - Connaissance et créativité

Si la priorité est de s’adapter aux envies de ses clients, vous devez également faire preuve d’un grand sens de l’esthétisme afin de trouver le compromis qui mettra en valeur la personne. La maîtrise des techniques et outils de coiffage ainsi que la connaissance des produits est également indispensable.

2 - Relationnel et bonne présentation

La coiffure entre dans la catégorie des professions de « bien-être ». La personne qui fait appel à vous s’attend donc à passer un moment agréable. Gardez en tête que vous serez à la fois coiffeuse et confidente. Respect, écoute attentive et conseil sont des qualités essentielles au métier de coiffeur. Veillez également à avoir une hygiène irréprochable, tant personnelle qu’au niveau des outils que vous utilisez.

3 - Disponibilité et réactivité

L’exercice du métier de coiffeur en indépendant nécessite souvent de travailler en horaires décalés, lorsque vos clients ont du temps pour eux : le midi, le soir et les week-ends. Les prises de rendez-vous pour ce type de prestations peuvent parfois être effectuées « la veille pour le lendemain ». Cela nécessite une bonne organisation pour optimiser les déplacements.

4 - La résistance physique

Cette profession implique également une station debout prolongée ainsi que le port répété du matériel nécessaire.

Quelles formalités pour devenir coiffeur auto-entrepreneur ?

Une profession réglementée

Le métier de la coiffure, qu’il soit exercé en tant que salarié dans un salon professionnel ou en indépendant, ne s’improvise pas.

Pour être coiffeur à domicile, vous devez :

  • avoir d’un CAP « coiffure »

  • ou avoir un diplôme ou titre de niveau égal ou supérieur, homologué ou enregistré lors de sa délivrance au répertoire national des certifications professionnelles. Exemple : Brevet Professionnel « coiffure » ou du Brevet de Maîtrise « coiffure ».

  • ou justifier d'une expérience professionnelle de 3 années effectives sur le territoire de l'Union européenne (UE) ou dans un autre État partie à l'Espace économique européen (EEE), acquise en qualité de dirigeant d'entreprise, de travailleur indépendant ou de salarié dans l'exercice du métier.

Il est également important de noter que seuls les titulaires du Brevet Professionnel ou Brevet de Maîtrise de coiffure peuvent utiliser des produits contenant de l’acide thioglycolique et ses dérivés (sels et esters) dont la concentration est comprise entre 8 et 11 % (décret du 21/09/98). 

Le saviez-vous ?

Les coiffeurs et coiffeuses pour hommes sont dispensés de qualification s’ils effectuent leur profession à titre accessoire et dans une commune de moins de 2 000 habitants.

Obtenir une carte de commerce ambulant

Le métier de coiffeur à domicile implique nécessairement des déplacements. Dans ce cadre, vous devez être titulaire d’une carte de commerce ambulant. Elle s’obtient auprès de la CMA dont vous dépendez, coûte 15 € et doit être renouvelée tous les 4 ans.

La carte de commerce ambulant n’est pas obligatoire si vous exercez uniquement dans la commune où vous résidez.

Les assurances pour votre activité

Une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) peut être intéressante pour vous car elle couvre les risques liés à votre activité professionnelle : dommages matériels et corporels (allergies, brûlures accidentelles …).

Pensez également à l'assurance de votre véhicule, qui couvre les risques pouvant survenir lors des déplacements chez vos clients.

Comment lancer votre activité de coiffure à domicile ?

Se démarquer dans un environnement concurrentiel

1 - Au niveau des produits

Les professionnels exerçant à domicile ou en salon de coiffure sont nombreux à utiliser et vendre des produits de grande marque.

Cependant, les consommateurs deviennent très attentifs aux produits qu’ils utilisent et aux ingrédients qui les composent. Profitez de cette tendance pour vous démarquer en utilisant des produits biologiques, à la composition plus légère (sans silicones, paraben ou sulfates) ou en travaillant avec de petites marques émergentes, locales et artisanales.

2 - Au niveau des prestations et de la clientèle

Vos clients recherchent également une coupe qui s’accorde avec leur personnalité, leur style vestimentaire et leur physionomie. Afin de répondre à leurs attentes et vous différencier de vos concurrents, vous pouvez opter pour une formation de « coiffeur-visagiste ».

Si vous intervenez dans des établissements médicaux, il peut être intéressant de vous former à la coiffure de cheveux artificiels. Ainsi, vous pourrez intervenir auprès de personnes souffrant de graves maladies (ex : cancer) pour leur donner des conseils et leur prodiguer des soins spécifiques pendant la phase de traitement.  

De la même façon, si votre clientèle est composée d’hommes, vous pouvez proposer une prestation d’entretien et de taillage de barbe.

Opter pour la communication locale

Le secteur étant très concurrentiel, il faudra s’armer de patience pour se constituer une clientèle fidélisée. En tant que coiffeuse ou coiffeur à domicile, vous intervenez auprès d’une clientèle de proximité. Vous avez donc tout intérêt à mettre en place des actions et outils de communication locale :

  • miser sur le bouche-à-oreille et les recommandations de vos premiers clients

  • mettre en place des partenariats de visibilité avec des professionnels du secteur esthétique (esthéticienne, maquilleuse, conseillère en image, etc.) : intervenez auprès de leurs clientes lors d’évènements, laissez une carte de visite ou un flyer de réduction sur leur comptoir...

  • nouer des contacts avec des structures accueillant des personnes susceptibles de faire appel à vos services : hôtels et campings, maisons de retraite, centres de rééducation et de cure, hôpitau …

  • contacter les médias locaux pour diffuser une publicité ou obtenir un article gratuitement

  • créer un site internet et utiliser les réseaux sociaux

  • s’inscrire sur des plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels , les annuaires en ligne et les sites d’avis clients.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez les différents outils pour une communication locale réussie.

L’article "Devenir coiffeur à domicile en auto-entreprise"  a été noté 3.24 sur 5 sur 33 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR