4 infos pour les coiffeurs auto-entrepreneurs

Le régime de l'auto-entrepreneur devient de plus en plus prisé au sein du secteur de la coiffure. Comment évolue ce secteur actuellement ? Quelles obligations pour les auto-entrepreneurs coiffeurs ? Découvrez l'essentiel à savoir sur cette activité.

4 infos pour les coiffeurs auto-entrepreneurs

 

Comment expliquer que de plus en plus de créations de salons de coiffure se font sous le régime de l'auto-entreprise ? Comment se lancer en tant que coiffeur auto-entrepreneur ? Quelles sont vos obligations ? Toutes les réponses dans notre article !
 

 

Un secteur en crise

Malgré l’explosion du nombre de créations d’auto-entreprise dans l’activité de la coiffure à domicile, ce secteur vit aujourd’hui une crise considérable: en effet, si plus de la moitié des créations d’entreprises de coiffure à domicile étaient des auto-entreprises en 2011 c’est aussi en raison du déclin parallèle du salariat. Ainsi, 48% des activités de coiffure ne comptent aujourd’hui aucun salarié et le nombre de reprises de salons de coiffure baisse d’année en année depuis 2008. Cette crise du secteur est d’ailleurs visible dans l’évolution du chiffre d’affaires en volume qui a baissé de 2,2% en 2012 selon une étude de l’INSEE.

 

L'auto-entreprise, une alternative viable?

Etre coiffeur à domicile à travers une auto-entreprise peut s’avérer être une alternative intéressante à l’ouverture d’un salon car vous aurez alors moins de charges, moins de frais fixes et surtout, aucun besoin d’investir dans un fonds de commerce.

D’autre part, il est également possible d’ouvrir un salon de coiffure en auto-entreprise, même s’il peut alors être plus difficile d’équilibrer les frais liés à ce salon avec la limitation de chiffre d’affaires du statut auto-entrepreneur, qui est de 32 600 € pour les activités libérales et 82 900 € pour les activités commerciales.

 

Comment s’inscrire au régime de l’auto-entrepreneur?

L’inscription au régime auto-entrepreneur est simplifiée et vous permet d’enregistrer votre activité auprès de votre Centre des Formalités Entreprises (la Chambre des Métiers dans votre cas), en personne ou en ligne. Le régime vous permet par ailleurs d’utiliser votre adresse personnelle comme adresse professionnelle où recevoir tout courrier dédié à votre activité de coiffure à domicile.

 

Quelles sont vos obligations ?

La coiffure est une activité artisanale qui exige une qualification professionnelle de la part de l’auto-entrepreneur.

Vous devez être titulaire du CAP coiffure ou être titulaire d’un diplôme ou titre homologué ou enregistré lors de sa délivrance au répertoire national de certification professionnelle dans le même domaine que le CAP de coiffure et d'un niveau égal ou supérieur.

De plus, en tant qu’artisan, vous êtes tenu d’effectuer un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) avant de vous lancer dans l’auto-entreprise. Ce stage permet aux futurs entrepreneurs de se préparer à diriger une entreprise et d’obtenir les connaissances essentielles pour assurer la pérennité de leur entreprise. Ce stage coûte environ 250 € mais il est parfois possible d’obtenir un remboursement par le fond d’assurance formation des artisans. Vous êtes dispensé de l’établissement de comptes annuels et de calcul de la TVA, vous n’avez qu’à tenir un registre des ventes et en cas de vente, un livre des achats indiquant la provenance des produits vendus.

 

Publié le 2 Juin 2014

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "4 infos pour les coiffeurs auto-entrepreneurs" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !