massage-bien-etre-auto-entreprise_sYNp6Mi

Masseur bien-être

13 avril 2020

   5 minutes

Rythme effréné, stress personnel ou professionnel, le besoin de détente ne s’est jamais autant fait ressentir chez les Français.  Face à cette demande en constante progression, le massage bien-être connaît depuis quelques années un succès grandissant. Vous aimez à la fois masser et être à l’écoute des autres ? Saviez-vous qu’il était possible de s'installer comme masseur en auto-entreprise (micro-entreprise) ? On vous explique ici tout ce qu’il faut savoir pour vous lancer dans les meilleures conditions et bénéficier de tous les avantages de ce régime.

Masseur bien-être auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF

    Le code APE est généralement : 96.04Z – Entretien corporel

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 72 500 €

    Rémunération moyenne : 60 € pour une prestation d'une heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Le métier de masseur bien-être

Le masseur bien-être est un professionnel libéral, spécialiste de la relaxation et de la détente. Il identifie les besoins de ses clients et s'y adapte avant de leur proposer un ensemble de techniques manuelles.  

Il existe de nombreux types de massages bien-être : californien, suédois, thaïlandais, coréen, chinois, ayurvédique, shiatsu, massage aux pierres ou aux galets chauds, massage assis, drainage lymphatique naturel… Le choix est vaste ! Seule une écoute attentive permettra donc à ce professionnel de déterminer quelle technique est la plus adaptée aux envies de son client.

Tout savoir sur le métier de praticien shiastu


Le saviez-vous ?

Depuis une ordonnance de 2008, le terme de « masseur » n’est plus réservé aux seuls kinésithérapeutes. L’offre de massage s’est donc développée en dehors des cabinets médicaux, notamment dans les salons d’esthétique. Néanmoins, il ne faut pas confondre votre activité de massage bien-être (activité libérale dépendant de l’URSSAF) et celle pratiquée par une esthéticienne (activité artisanale dépendant de la CMA).

Où exercer son activité de masseur bien-être ?

En tant que masseur bien-être en micro-entreprise, vous avez la possibilité d’exercer où vous le souhaitez : 

  • à votre domicile ou directement à celui de vos clients
  • dans un local professionnel
  • dans les entreprises
  • dans les maisons de retraite
  • dans les campings, les hôtels...

Si vous choisissez d’exercer dans un local, vous pouvez le partager avec d’autres professionnels exerçant idéalement dans le même secteur d’activité que le vôtre. Ceci peut vous permettre de réduire vos charges de location et d’accroître votre visibilité.


Bon à savoir

Si vous choisissez d'exercer dans un local professionnel, celui-ci devra respecter les normes d'accès aux personnes à mobilité réduite.  En revanche, lorsque vous utilisez une pièce de votre domicile, vous n’êtes pas soumis à cette obligation.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir masseur bien-être ?

Vous maîtrisez les techniques de massage et aimez le contact humain ? C'est essentiel ! 

Mais l'exercice de cette profession ne se limite pas à ces seules qualités et compétences.  

Les clients des masseurs sont avant tout à la recherche d’un moment de détente. Un bon masseur devra donc savoir mettre ses clients à l’aise grâce à des qualités humaines indispensables : 

  • le sens de l'empathie et une bonne écoute
  • des facultés d'adaptation
  • de la générosité
  • de la discrétion
  • un sens du respect de la pudeur et de l'intimité 

Pour être capable d’apporter à ses clients un véritable temps de bien-être, le masseur devra également avoir des compétences professionnelles solides et maîtriser parfaitement une ou plusieurs techniques de massages. 

Le massage étant une pratique qui touche au corps, il est également primordial de : 

  • maîtriser les fondamentaux de l’anatomie, notamment pour éviter tout risque de blessure
  • savoir respecter des règles d’hygiène
  • parfaitement connaître les produits utilisés (huiles de massage, huiles essentielles, pierres chaudes…) afin de réduire le risque d’allergie ou de contre-indication chez vos clients

Quelles formations pour devenir masseur micro-entrepreneur ?

Il n’existe pas de diplôme en massage bien-être en France. Vous pouvez donc vous installer sans avoir suivi aucune formation spécifique. Cependant, pour une pratique efficace et plus crédible, notamment face à la concurrence, il est fortement recommandé de suivre des enseignements spécifiques.  

Les formations en massage bien-être sont payantes et peuvent durer de quelques jours à plusieurs mois. Afin de choisir celle qui sera la plus adaptée à votre projet et votre profil, nous vous conseillons de vous rapprocher des deux organismes suivants : 

  • la Fédération Française de Massage Bien-Être (FFMBE)
  • la Fédération du Massage Traditionnel de Relaxation (FFMTR)

Ces fédérations ont toutes deux un objectif commun : l’encadrement et la promotion du massage bien-être notamment par la mise en place d’une déontologie et de plans de formation. 


Bon à savoir

Depuis 2018, une certification « Praticien en massages de bien-être » est reconnue par l’État et inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). L’avantage ? Les formations reconnues sont éligibles à des aides au financement !

Quelles obligations pour un masseur bien-être ?

Une communication réglementée

Le masseur bien-être n’est pas un médecin et votre discours ne devra jamais semer la confusion dans l’esprit de vos clients. Vous n’avez en effet le droit ni de poser un diagnostic, ni de promettre une guérison grâce à votre pratique. 

Toute référence à des notions médicales est donc également à proscrire dans vos supports de communication.  

Si un patient vous informe d’une pathologie, vous devrez enfin l’inviter à consulter un professionnel de santé.  

Les assurances obligatoires

Les micro-entrepreneurs sont des entrepreneurs individuels. Vous engagez donc votre responsabilité personnelle en cas de dommage matériel ou corporel causé à autrui. 

Puisque vous manipulez des personnes, vous êtes dans l’obligation de souscrire une Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro). Cette assurance viendra vous protéger en cas de demande d’indemnisation de votre client par exemple. Les offres sont nombreuses sur le marché, mais certaines comme l'assurance Simplis ont choisi d'adapter leurs tarifs aux petits budgets. N'hésitez pas à vous renseigner !

La Responsabilité civile professionnelle

Vous utilisez un local ou une voiture dans le cadre de votre activité ? Vous devrez également souscrire une assurance pour votre véhicule et / ou votre lieu d’exercice.

À noter que certaines multirisques professionnelles peuvent vous proposer une protection juridique en plus de ces assurances, à des prix parfois plus avantageux.

Nos conseils pour lancer votre micro-entreprise de masseur bien-être

Préparez votre projet

Avant de vous lancer, prenez le temps d’étudier le marché autour de vous en vous posant les bonnes questions : 

  • Y a-t-il une clientèle potentielle ? 
  • Y a-t-il beaucoup de concurrence ?  
  • Y a-t-il  une forte demande sur un type de massage particulier ?  

Dans ce domaine, les besoins et spécialités recherchés peuvent être différents d’une région à l’autre. Prenez le temps d’étudier votre marché avant de vous lancer . Cela vous permettra de mieux vous adapter aux attentes de vos futurs clients !

Faites-vous connaître

Tirez les leçons de votre étude de marché pour mûrir votre offre : si vous avez une spécialité ou que vous maîtrisez une technique de massage assez rare, vous pourrez vous démarquer de la concurrence 

Misez par ailleurs sur le bouche-à-oreille pour développer une clientèle : si vos clients sont satisfaits, ils n’hésiteront pas à vous recommander !  

Vous pouvez également travailler votre communication et votre visibilité grâce à internet :

  • Inscrivez-vous sur des plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels
  • Créez votre site web ou un blog vous permettant de présenter précisément vos prestations et tarifs
  • Testez les réseaux sociaux pour créer votre communauté

Vous pouvez aussi tisser des liens avec d’autres professionnels du secteur (naturopathes et  sophrologues par exemple) qui pourront vous recommander à leurs clients ou éventuellement vous proposer des projets collectifs.

Nos  conseils pour une communication locale réussie

Continuez de vous former

Vous êtes passionné par votre métier ? N’hésitez pas à apprendre de nouvelles techniques pour diversifier votre offre et attirer de nouveaux clients ! Suivre des formations tout au long de votre carrière vous permettra de vous renouveler et de continuer à progresser.

Les droits à la formation en micro-entreprise


Le saviez-vous ?

De plus en plus d’entreprises font appel à des masseurs pour proposer à leurs salariés des moments de bien-être sur leur lieu de travail.  Envie de saisir cette opportunité ? Nous vous conseillons dans ce cas de suivre une formation en massage assis pour obtenir le titre de « Praticien en amma assis », d'ailleurs reconnu par l'État.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour vous lancer dans cette aventure aussi bien humaine que professionnelle ! 

Encore une question à l’esprit ? N’hésitez pas à contacter les conseillers du Portail Auto-Entrepreneur pour vous faire accompagner dans la création de votre activité.

L’article "Masseur bien-être"  a été noté 4,7 sur 5 sur 29 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !