magnetiseur-auto-entrepreneur

Magnétiseur

26 août 2019

   4 minutes

Une douleur persistante, un problème dermatologique ou encore un coup de fatigue ? Le magnétiseur est celui qui, par l’imposition de ses mains, harmonise et rééquilibre les énergies intérieures. Cette profession ne relevant pas de la médecine, elle peut tout à fait être exercée en micro-entrepreneur. Voici l’essentiel à connaître avant de créer votre activité.

Magnétiseur auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF

    Le code APE est généralement :  86.90F - Activités de santé humaine non classées ailleurs

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération moyenne : à partir de 40 € la séance

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

En quoi consiste le métier de magnétiseur ?

Une transmission d’énergie

C’est par la transmission d’un fluide magnétique, éthérique, ou encore vital que le magnétiseur affirme pouvoir calmer les maux. Cette énergie invisible permettrait de rétablir l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’âme.

Le rôle du magnétiseur est de soulager certaines douleurs, en utilisant sa propre énergie et en imposant les mains sur les personnes qu’il reçoit. Les magnétiseurs ne prétendent pas pouvoir remplacer les professionnels de santé mais simplement compléter leur(s) action(s).

Des spécialités variées

Chaque magnétiseur peut avoir ses spécialités :

  • les entorses en réduisant les hématomes
  • l'amincissement grâce à un drainage lymphatique en utilisant la technique A.B.E.M© (Alpha-Bio-Énergie-Magnétique) aussi employée pour le sevrage tabagique.
  • les brûlures (aide à la cicatrisation, réduction de la sensation de tiraillement et de chaleur…)
  • les douleurs dans le cas de maladies graves, ou pour atténuer les effets secondaires des radiothérapies.
  • les états dépressifs
  • les problèmes dermatologiques (eczéma, psoriasis, verrues...)
  • le rétablissement d’une harmonie intérieure chez une personne fatiguée ou stressée.


Les magnétiseurs pratiquent généralement leurs séances dans leur cabinet ou à leur domicile. Certains proposent également de se déplacer chez les patients, ou même d’effectuer des soins à distance.

Magnétiseur, guérisseur, rebouteux… Y a-t-il des différences ?

On entend souvent parler de rebouteux, guérisseurs, énergéticiens ou encore de passeurs de feu… Toutes ces activités ne sont pourtant pas équivalentes :

  • le rebouteux : il se spécialise dans les problèmes articulaires, musculaires et nerveux, qu’il apaise en utilisant aussi son magnétisme, par palpation énergétique ou imposition des mains.
  • l’énergéticien : il canalise non pas sa propre énergie, mais l’énergie universelle appelée “ki”, “qi”, ou “prâna”, pour apaiser ou soigner selon une méthode ou un protocole qui lui a été enseigné. Le Reiki est par exemple une technique de soin énergétique codifiée venant du Japon.
  • le guérisseur : ce terme correspond plutôt aux techniques de guérison par des plantes ou des rituels comme celles des chamanes, développées dans les sociétés traditionnelles. Se qualifier de « guérisseur » soi-même est fortement déconseillé car on ne peut garantir de guérison en utilisant les médecines parallèles.
  • le barreur, passeur ou coupeur de feu : son rôle est de soigner les brûlures.


Le saviez-vous ?

Les magnétiseurs ne doivent pas être confondus avec les hypnothérapeutes ou les radiesthésistes. L’hypnose est un ensemble de techniques pour parvenir à un certain état de conscience, et la radiesthésie consiste à capter les radiations émises par les corps, à l’aide parfois d’une baguette (comme les sourciers) ou d’un pendule.

Quelles formations et compétences pour devenir magnétiseur ?

Une profession non réglementée

En France, la profession de magnétiseur n’est pas reconnue par l’État. Il n’existe donc pas de diplômes officiels.

Certains organismes spécialisés proposent toutefois des formations spécifiques :   

  • la Société Française de Magnétisme est un centre de formation dédié à la pratique du magnétisme humain et curatif où l’on apprend à le développer et à l’utiliser pour soi et pour les autres.
  • l’Institut Français des Thérapies Alternatives (IFTA) propose également des formations en magnétisme (technicien, praticien, maître-praticien).
  • l’Institut Français du Magnétisme (IFM)

À noter qu’il existe aussi des formations en ligne.

Les coûts de ces enseignements varient selon les centres et écoles mais il faut compter en moyenne entre 200 € et 300 € pour une formation.

Enfin, il est possible de se former auprès d’un magnétiseur professionnel ayant idéalement opté pour le régime de l’auto-entreprise. Vous pourrez ainsi découvrir le métier ainsi que toutes les informations relatives aux spécificités de son auto-entrepreneuriat.


Information importante

Vous devrez informer votre clientèle du caractère non médical des soins que vous pratiquez. Ainsi, vous ne pourrez pas poser de diagnostic et devrez plutôt utiliser des termes comme « soulager », « atténuer » ou « aider » à la place de « guérir ».

Des qualités humaines

Hormis la capacité à savoir transmettre son magnétisme, et avoir eu des résultats probants en utilisant son énergie pour soulager, ce métier requiert un certain nombre de qualités.

Parmi elles, on pourra citer l’écoute, la compassion, l’humilité, la patience, la douceur et la compréhension qui sont nécessaires pour pouvoir porter une réelle attention aux personnes et savoir les rassurer.

Le magnétiseur doit être tourné vers l’humain, le contact et le partage. Son métier est davantage une vocation qu’une profession.

Comment lancer votre activité de magnétiseur ?

Créer votre site internet vous aidera à développer votre réseau et sera votre principale vitrine. Vous pourrez vous y présenter votre parcours, vos spécialités si vous en avez, le déroulement d’une séance ainsi que vos tarifs. Les réseaux sociaux ou même un blog peuvent également être intéressants pour avoir de la visibilité.

Vous pouvez également vous faire référencer dans des annuaires généralistes ou spécialisés, en version papier comme sur internet.

Pensez également aux affichettes ou à la distribution de cartes de visites et de flyers, chez les professionnels de santé par exemple (avec leur accord préalable).

Mais la meilleure façon de développer votre clientèle reste de loin le bouche-à-oreille. S’ils sont satisfaits de vos prestations, vos clients n’hésiteront pas à parler de vous à leur entourage. Votre réputation sera donc votre premier allié, et vos prospects ont de fortes chances de venir à vous parce que vous leur avez été recommandé par une connaissance ou par un médecin.


L’article "Magnétiseur"  a été noté 4,8 sur 5 sur 11 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !