joueur-poker-auto-entrepreneur

Joueur de poker professionnel

26 août 2019

   6 minutes

Longtemps considéré comme une simple distraction, le poker s’est peu à peu développé pour devenir aujourd’hui un métier à part entière. Quelle est la réglementation autour du poker ? Comment devenir joueur de poker professionnel auto-entrepreneur ? La rédaction fait le point sur ce métier peu ordinaire.

Joueur de poker auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF 

    Le code APE est généralement :  92.00Z - Organisation de jeux de hasard et d'argent

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : gains variables

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Qu’est-ce que le métier de joueur de poker professionnel ?

Joueur de poker : professionnel ou amateur ?

La professionnalisation du poker est encore assez récente. Afin de bien comprendre les formalités obligatoires liées à cette activité, il convient donc de distinguer les deux types de joueurs de poker :

  •  

    le joueur de poker amateur : joueur occasionnel ou plus régulier, il est considéré comme non-professionnel car son activité principale n’est pas de jouer au poker. Ses revenus ne sont pas uniquement issus de ce jeu.

  •  

    le joueur de poker professionnel : le poker est son activité principale, il l’exerce à temps plein et ses revenus sont issus de la pratique de ce jeu.

Les différentes activités d’un joueur de poker professionnel

Le joueur de poker professionnel exerce généralement de deux manières principales :

  •  

    sur internet : le joueur peut pratiquer son activité sur des sites de jeux en ligne sécurisés et légaux, dont certains sont uniquement dédiés au poker 

  •  

    dans les tournois : il peut également participer à des tournois de poker organisés chaque année, plus ou moins célèbres, et dont le prix d’entrée varie en fonction du prestige.

Après avoir acquis une certaine notoriété, le joueur de poker professionnel peut également diversifier ses sources de revenus et cumuler plusieurs activités.

À titre d’exemple, en plus de pratiquer le poker, il peut :

  •  

    participer à des tournois célèbres et être rémunéré en tant que « tête d’affiche »

  •  

    devenir consultant et former les futurs joueurs de poker

  •  

    créer un site internet dédié au poker et le monétiser

  •  

    écrire un ouvrage sur le poker pour partager vos connaissances

  •  

    devenir égérie de certaines marques.

Les précautions à prendre pour être joueur de poker professionnel

Si cette activité peut vous faire rêver au premier abord, sachez que peu de joueurs de poker amateurs deviennent professionnels et surtout, vivent correctement de cette activité.

Il existe plusieurs raisons à cela :

  •  

    En plus de moyens financiers, le poker demande beaucoup d’énergie et de temps. Sachez que pour devenir joueur professionnel, vous devrez pratiquer de manière intensive pour vous perfectionner. Pour cela, il faudra passer de longues heures derrière votre écran d’ordinateur, souvent seul et isolé.

  •  

    Cela nécessite beaucoup de concentration et d’auto-discipline. À la longue, il peut être difficile de trouver la motivation pour passer la journée devant son ordinateur à jouer.

  •  

    Cette activité peut vite devenir précaire et stressante car les gains sont souvent aléatoires. Vous pouvez gagner une grosse somme et, par malchance ou manque de vigilance, tout perdre le lendemain !

Pour exercer le poker à titre professionnel, vous devez donc dépasser le simple stade de passionné et considérer ce jeu comme un vrai métier, qui demande de l’engagement et des compétences.

Même si vous souhaitez en faire votre métier, veillez cependant à ne pas dépenser toutes vos économies dans l’apprentissage de ce jeu et à conserver une situation financière stable.


Information importante

Comme de nombreux jeux d’argent ou de hasard, le poker peut représenter des risques financiers (endettement) et psychologiques (isolement, dépression) très importants. Pour vous aider, sachez qu’il existe des organismes et des actions de prévention. 

Comment se former pour être joueur de poker professionnel ?

Il n’existe aucune formation officielle reconnue par l’État pour devenir joueur de poker professionnel. Les plus grands joueurs sont généralement des autodidactes.

De manière générale, il est donc admis que c’est la pratique qui permet d’acquérir les bases du jeu. De la même manière, la compréhension des stratégies gagnantes passe par l’observation des meilleurs joueurs.


Pour vous former, vous avez donc plusieurs possibilités :

  •  

    regarder des vidéos sur internet

  •  

    lire des ouvrages sur le poker

  •  

    prendre contact avec des joueurs plus expérimentés

  •  

    participer à des tournois locaux dans votre ville ou région

  •  

    pratiquer la discipline dans des casinos ou sur des sites en ligne


Le saviez-vous ?

Certains sites internet proposent des formations payantes en ligne. Vous pouvez tout à fait vous former grâce à ces cours mais assurez-vous de la fiabilité de ces plateformes !

Les qualités et compétences indispensables pour être joueur de poker

Le poker ne requiert pas de compétences spécifiques si ce n’est une bonne connaissance des mathématiques, notamment en analyses statistiques. En effet, ce jeu n’est pas qu’une question de chance : la compréhension des probabilités vous aidera à affiner votre stratégie.


Devenir joueur de poker professionnel demande beaucoup de pratique mais aussi des qualités indispensables comme :

  •  

    la patience : une partie de poker dure plusieurs heures

  •  

    l’endurance : il faudra parfois pouvoir enchaîner plusieurs parties ou jouer sur des horaires décalées

  •  

    le sang-froid : vous devrez savoir gérer vos émotions lors d’une mauvaise partie.


En tant que joueur de poker professionnel, vous devez également savoir analyser le comportement de vos adversaires lors des tournois. Vous devrez également apprendre les meilleures stratégies et maîtriser les coups de bluff pour déstabiliser vos adversaires. Enfin, faites preuve de persévérance car la concurrence est rude et le milieu du jeu est parfois impitoyable !

Les formalités obligatoires pour devenir joueur de poker auto-entrepreneur ?

Une activité non réglementée

Le poker n’est pas une activité réglementée. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de diplôme, de certification ou d’une expérience obligatoire de plus de 3 ans pour devenir joueur de poker professionnel.

Si vous souhaitez en faire votre métier, vous pouvez donc à tout moment créer une auto-entreprise. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de vous rendre sur le site officiel autoentrepreneur.urssaf et de remplir le formulaire afin de déclarer votre activité en ligne.

L’obligation de déclarer son activité

Pendant de nombreuses années, les gains provenant des jeux de hasard n’étaient pas imposables. Cependant, avec la légalisation du poker en ligne en 2010, ce jeu s’est largement popularisé, regroupant ainsi de plus en plus d’adeptes.

Le gouvernement a donc dû intervenir pour encadrer cette pratique et a utilisé des cas de jurisprudence pour mettre fin au flou juridique qui entourait ce jeu :

  •  

    en 2012 : l’article 92 du Code Général des Impôts stipule que les « sources de profits ne se rattachant pas à une autre catégorie de bénéfices ou de revenus » sont imposables dans la catégorie des BNC (Bénéfices Non Commerciaux). Cette loi a permis, entre autre, de pouvoir imposer les gains issus de jeu.

  •  

    en 2018 : le Conseil d’État, plus haute autorité judiciaire, réaffirme que les gains du poker sont obligatoirement imposables, dans le cas où ce jeu constitue une véritable activité lucrative (décision du Conseil d’État du 21 juin 2018).


La décision du Conseil d’État de 2018 a surtout permis de définir des critères pour attester du caractère imposable ou non des gains d’un joueur de poker. Plusieurs conditions doivent donc être aujourd’hui réunies pour que le joueur de poker soit imposable :

  •  

    il pratique le poker de manière régulière et habituelle

  •  

    il a développé des qualités et savoir-faire particuliers lui permettant une maîtrise du caractère aléatoire du jeu

  •  

    il en tire des gains significatifs et réguliers


Plus concrètement, sont donc concernés :

  •  

    le joueur de poker professionnel qui joue à temps plein (le poker est son activité principale)

  •  

    le joueur de poker non professionnel qui exerce une autre activité que le poker à titre principal mais qui joue régulièrement et en tire des revenus mensuels (le poker est son activité secondaire).

Le joueur non-professionnel, qui pratique le poker de manière occasionnelle et qui remporte des gains « sur un coup de chance » ne sera donc pas imposable.


Bon à savoir

Depuis plusieurs années, la justice semble assez sévère avec les joueurs professionnels ou réguliers qui ne déclarent pas leurs gains aux impôts. Pour éviter toutes déconvenues, nous vous conseillons de ne pas attendre pour vous mettre en règle. Si vous avez un doute, contactez votre administration fiscale.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour devenir joueur de poker professionnel ! Néanmoins, préparez bien votre reconversion car cette activité peut comporter des risques. Avant de vous lancer à plein temps et peut-être quitter votre activité principale, renseignez-vous bien sur tous les aspects de ce métier.

L’article "Joueur de poker professionnel"  a été noté 3,8 sur 5 sur 30 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !