Rencontre avec Elisa, architecte d’intérieur inspirée

Rencontre avec Elisa, architecte d’intérieur inspirée

25 janvier 2019

Tout juste diplômée d’un master en architecture d’intérieur, Elisa a décidé de créer son auto-entreprise pour mettre son expertise au service de ses clients. Elle s’est confiée au Portail Auto-Entrepreneur et nous parle de son parcours mais aussi de ses projets à venir dans le domaine de la communication et du design.

L'Atelier d'Elisa : une auto-entreprise au service de votre identité visuelle

En septembre 2015, alors qu’elle n’a que 23 ans et un master en poche, Elisa entame des recherches pour débuter une carrière d'architecte d’intérieur. Bien que motivée et déterminée, les refus de candidatures se multiplient et ont raison de sa patience.

“Je me suis vite découragée… on ne peut pas dire que la patience soit une de mes grandes qualités. J’ai passé un entretien sur Paris dans le milieu de la mode qui s’est relativement bien déroulé. Malheureusement on m’a dit que j’étais trop jeune pour prendre ce poste !”

Heureusement Elisa a réussi à se créer un réseau durant ses études et c’est grâce à lui qu’elle se voit proposer quelques missions dans sa région natale.

Afin de pouvoir facturer ses prestations en toute légalité, la jeune architecte d’intérieur doit toutefois choisir un statut adapté à sa situation. Son objectif : trouver une forme d’entreprise qui présente le moins de contraintes possibles. Ses contacts lui parlent alors de l’auto-entrepreneuriat. L’idée germe dans son esprit et c’est après quelques recherches qu’elle ouvre son auto-entreprise en janvier 2016.

Parallèlement aux missions qui lui sont proposées, Elisa ressent l’envie de créer son propre univers. Elle souhaite en effet mettre en place un projet plus personnel qui serait davantage en adéquation avec ce qu’elle entend proposer à ses clients.

C’est ainsi que naît « L’atelier d’Elisa », un studio de design global à son image qui pense et conçoit les projets d’aménagement d’intérieur, de décoration mais pas que. Dans le but de mettre à profit toutes ses compétences, Elisa ajoute en effet la communication visuelle et le graphisme à ses prestations.

“Si un de mes clients veut faire son aménagement d’intérieur, je peux également lui proposer de créer ses flyers, cartes de visites... Mener un projet de A à Z, c’est vraiment ce qui m’intéresse. Je suis quelqu’un qui s’ennuie très rapidement donc proposer différentes solutions me convient complètement !”

En grande perfectionniste, elle décide alors de développer seule son site internet et sa communication. Ils seront la vitrine de son auto-entreprise.

La jeune créatrice souhaite donc diversifier son offre de services, choix stratégique encore peu commun à l’époque, et surtout risqué. Elisa a en effet conscience qu’une grande polyvalence, si elle témoigne de son dynamisme, peut aussi être mal perçue. Les clients vont-ils douter de ses compétences ? Peuvent-ils croire qu’il est impossible d’exceller dans plusieurs domaines à la fois ? Malgré ces questionnements, elle décide de se lancer. Elle pluralise son offre, à la manière d’une slasheuse, activité qui tend à se répandre aujourd’hui.

La qualité de son travail lui permet par la suite de se faire un nom auprès de plusieurs personnes. C’est sans réel besoin de prospection que les missions se multiplient et que « L’atelier d’Elisa » devient sa principale activité.

Architecte d’intérieur, l’expérience auto-entrepreneuriale

Le statut d’auto entrepreneur d’après Elisa ? Des démarches simples et une création d’activité qui ne demande que peu de temps ! Quelques recherches lui ont en effet suffi pour déclarer son activité libérale et obtenir son SIRET. Et en plus, pas besoin de garantie décennale, puisqu’elle n’a pas de chantier en son nom propre !

Elle apprend ensuite sur le tas comment gérer son auto-entreprise, établir des factures et tenir une comptabilité simplifiée.

“L’auto-entreprise m’a appris énormément sur moi-même. Comment gérer mon stress, me débrouiller toute seule sur des sujets que je ne maîtrisais pas comme la comptabilité par exemple.”

Vivement sollicitée, elle décide également de prendre des stagiaires pour remplir les objectifs de son auto-entreprise et satisfaire ses clients. Encadrer des jeunes interpelle et fait sourire l’auto-entrepreneuse. Elle n’est en effet pas beaucoup plus âgée qu’eux, ce qui lui fait prendre conscience de tout le chemin qu’elle a déjà parcouru.

Si auto-entreprise rime avec simplicité de gestion, Elisa insiste également sur la motivation et l’organisation nécessaires pour espérer vivre de son activité. Être auto-entrepreneur, c’est aussi compter uniquement sur soi. Ce n’est pas parce qu’on est son propre chef, qu’on peut faire n’importe quoi. Bien au contraire !

“S’il m’arrive quelque chose, je ne suis pas couverte comme un salarié lambda en cas d'accident de travail par exemple. C’est vrai que d’une manière générale les gens pensent qu’une fois que tu es déclaré, tu peux faire comme bon te semble. Tu peux ne pas travailler si tu en as envie etc… Mais ils ne se rendent pas compte que c’est encore plus stressant parce que si je me plante, je n’ai aucune rentrée d’argent.”

L’auto-entreprise sous le soleil de la Réunion

Toujours avide de challenge et d’en apprendre plus dans son secteur, Elisa se laisse séduire par la proposition peu banale d’une ancienne camarade de master : la rénovation d’un complexe hôtelier 4 étoiles sur l’île de la Réunion.

Son amie y a en effet ouvert un cabinet d’architecture d’intérieur il y a quelques années avec son mari. Suite à la signature d’un gros chantier, le couple a besoin de sous-traiter une partie du travail d’aménagement d’intérieur et décoration. Ils pensent alors à Elisa, qui se voit ainsi confier la conception des 100 appartements de l’hôtel. Une beau projet que notre architecte d’intérieur ne laissera pas passer et qu’elle entame à distance en mars 2017.

Le temps passe et l’aventure la passionne. Se laissant toujours guider par ses envies, Elisa quitte la métropole pour la Réunion en juin 2018 accompagnée de son conjoint.

“C’est vraiment enrichissant ! Sur le chantier je travaille avec différents corps de métiers :  paysagiste, architecte, ingénieur etc… J’apprends énormément !”

Ainsi à force d’implication, Elisa est devenue en quelques années une architecte d’intérieur multi-facettes et a su imposer son univers grâce à l’auto-entreprise. Un pari osé mais réussi pour cette jeune diplômée dont la motivation est toujours restée intacte !

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez le site web de l'Atelier d'Elisa, son Instagram et son compte Pinterest.

 

Article rédigé par Laëtitia Lorieul - rédactrice Portail Auto-Entrepreneur

Crédits photo : L'Atelier d'Elisa / Cyndie's neyland

L’article "Rencontre avec Elisa, architecte d’intérieur inspirée"  a été noté 4.80 sur 5 sur 10 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !