Comment devenir mécanicien en auto-entreprise

Comment devenir mécanicien en auto-entreprise

21 septembre 2018

En cas de problème avec notre véhicule, c’est à lui qu’on fait appel ! Le mécanicien, garagiste ou encore réparateur automobile est un métier qui peut s’exercer sous le statut d’auto-entrepreneur. Quelles sont les démarches pour devenir mécanicien en auto-entreprise ? Faut-il des diplômes ? Comment se faire connaître et trouver des clients ? Nous vous proposons un guide complet pour démarrer votre activité !

Mécanicien auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA) 

    Le code APE est généralement :  45.20A - Entretien et réparation de véhicules légers ou 45.20B - Entretien et réparation d'autres véhicules automobiles

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : à partir de 30 € de l'heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Le métier de mécanicien auto-entrepreneur

Le mécanicien intervient sur la maintenance et la réparation des véhicules. Son domaine de compétence est large :

  • entretien courant : vidange, contrôle des freins, remplacement de pare-brise et de pneumatiques, vérification des niveaux,

  • réparation : parties mécaniques et électroniques, petite carrosserie et tôlerie, travaux de peinture

  • dépannage et/ou remorquage

Le mécanicien auto-entrepreneur peut être « généraliste » ou choisir de se spécialiser dans une activité ou un type de véhicule (voitures d’exception, engins agricoles, motos…). En plus de ses prestations de services, il peut vendre des lubrifiants et accessoires automobiles.

Il est soumis à une obligation de résultat, dans la mesure où il doit remettre en état de marche le véhicule qui lui a été confié par le client. Il est également tenu de restituer un véhicule conforme et sécurisé.

Le saviez-vous ?

Si vous vendez des produits ou pièces automobiles à vos clients en plus de votre activité de service (entretien, réparation, etc), votre activité sera considérée comme artisanale et commerciale. Vous devrez déterminer votre activité principale afin de connaître les différents seuils de chiffre d’affaires à ne pas dépasser en fonction de l’activité. Pour en savoir plus, consulter notre article sur le cumul d’activités.

Où un mécanicien auto-entrepreneur peut-il exercer ?

En tant que mécanicien indépendant, vous avez différents moyens d’exercer cette profession.

Vous vous déplacez chez le client

Le mécanicien à domicile intervient au domicile du client ou sur son lieu de travail. Vous n’avez pas de charges fixes liées à un local mais vous devez être organisé pour planifier les déplacements sur la journée.

Vous disposez d’un local

C’est le cas de figure classique, celui du garagiste traditionnel. C’est le client qui se déplace et qui amène son véhicule pour procéder aux réparations. Grâce à ce lieu physique, vous disposez d’une visibilité supplémentaire auprès de votre clientèle.

Quelles sont les qualités requises pour devenir mécanicien ?

En tant que chef d’entreprise et véritable technicien, le mécanicien en auto-entreprise doit allier des qualités relationnelles aux compétences mécaniques et technologiques :

  • L’analyse  : afin de comprendre rapidement l’origine de la panne, le mécanicien doit disposer d’un bon sens de l’observation. Cette capacité d’analyse s’acquiert généralement avec l’expérience.

  • Le relationnel : plus qu’un « simple » technicien, le mécanicien indépendant est également un chef d’entreprise. Pour conserver sa clientèle et bénéficier d’un bouche-à-oreille positif, il doit privilégier l’écoute et le conseil.

  • La capacité d’adaptation : avec l’arrivée de l’électronique dans les véhicules, ce métier a évolué. Pour s’adapter à ces changements, le mécanicien doit se former et acquérir des compétences dans les nouvelles technologies.

  • L’habileté : ce métier est manuel et nécessite des gestes très précis. Pour exécuter les tâches rapidement, la dextérité est essentielle.

  • La résistance physique : l’entretien et la réparation de véhicules nécessitent que le professionnel se retrouve dans des positions parfois inconfortables. 

Quelles sont les formalités pour devenir mécanicien auto-entrepreneur ?

1 - Justifier d’une formation obligatoire

L’activité de mécanicien auto-entrepreneur fait partie des métiers d’entretien et de réparation de véhicules et machines. C’est une profession réglementée : cela implique que vous devez disposer d’une qualification professionnelle pour l’exercer.

Pour être mécanicien à domicile, vous devrez justifier auprès de la CMA :

  • d’un diplôme qualifiant en mécanique (type CAP, BEP ou titre professionnel)

  • ou d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans ce domaine. 

À noter 

Si vous intervenez sur des équipements comme les pompes à chaleur et les climatisations, et manipulez des liquides frigorigènes, vous devez obtenir une attestation de capacité auprès d’un organisme agréé.

2 - Obtenir une carte de commerce ambulant

Si vous intervenez hors de votre commune de domiciliation, vous devez obtenir une carte de commerce ambulant. Elle est délivrée par la CMA, coûte 15 € et doit être renouvelée tous les 4 ans.

3 - Gérer ses déchets

Cette activité professionnelle génère de nombreux types de déchets : ferraille, pneumatiques usagés, huiles et liquides, chiffons souillés, batteries, etc. Vous devez procéder à leur recyclage et en êtes responsable jusqu’à leur élimination finale. Il existe plusieurs manières de trier et valoriser ces déchets : déchetterie, appel à un prestataire spécialisé, reprise par le fournisseur d’origine…

À noter que selon vos activités et les risques qu’elles représentent en termes de pollution et de nuisances, votre entreprise peut être considérée comme Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Si tel est le cas, vous devrez vous déclarer auprès de la Préfecture et serez soumis à une réglementation spécifique.

4 - Proposer des pièces d’occasion

Depuis le 1er janvier 2017, le mécanicien proposant des prestations d’entretien ou de réparation de véhicules de particuliers doit proposer à son client des pièces d’occasion. Cette obligation ne concerne que certaines pièces.

5 - Afficher les tarifs

Si vous disposez d’un local qui reçoit des clients, vous devez obligatoirement afficher vos taux horaires TTC et les prix des forfaits TTC que vous proposez. Les prestations comprises dans les forfaits doivent être à disposition de la clientèle.

Si vous effectuez des dépannages/remorquages, vous devez afficher les tarifs dans votre véhicule.

Des assurances facultatives mais recommandées

Vous pouvez également souscrire des assurances facultatives : une multirisque professionnelle qui couvre vos équipements, matériaux, marchandises et votre local face aux risques classiques (incendie, dégât des eaux, etc.)  et une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) qui couvre les dommages que vous pourriez éventuellement causer à vos clients. 

Comment lancer votre activité de mécanicien à domicile ?

Faire une étude de marché

C’est l’une des phases essentielles dans la construction de votre projet. La réalisation d’une étude de marché vous permettra notamment de faire le point sur vos concurrents (autres mécanicien à domicile, concessionnaires automobiles, garages issus de réseaux) et de comprendre les besoins de vos futurs clients. À partir de ces renseignements, vous créerez une offre pertinente (prestations, tarifs, zone d’intervention …) tout en mettant en avant vos spécificités.  

Développer des outils de communication locale

La présence en ligne est très importante pour augmenter votre visibilité et acquérir une nouvelle clientèle. Si vous êtes mécanicien à domicile, elle devient indispensable car vous ne disposez pas de la même visibilité qu’un garagiste possédant un local. Vous pouvez donc opter pour :

  • un site internet et les réseaux sociaux : mentionnez vos spécialités d’intervention, tarifs et coordonnées

  • les annuaires généraux en ligne : ils permettent de vous référencer en tant qu’entreprise de proximité et de récolter des avis clients

  • les plateformes de mise en relation entre professionnels et particuliers, notamment dans le domaine des services.

Pensez également à des outils plus traditionnels qui peuvent donner de bon résultats dans le cadre d’une communication locale :

  • le bouche-à-oreille et les recommandations de vos clients : laissez à vos clients plusieurs cartes de visite et/ou plaquettes commerciales. Ainsi, ils pourront les distribuer autour d’eux.

  • le marquage de véhicule

  • la diffusion d’une publicité dans les journaux et magazines locaux

Pour en savoir plus, découvrez nos conseils pour une communication locale réussie.  

Vous voilà prêt à débuter votre nouvelle activité de mécanicien auto-entrepreneur !

L’article "Comment devenir mécanicien en auto-entreprise"  a été noté 3.63 sur 5 sur 16 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR