Un journaliste auto-entrepreneur, est-ce possible ?

Le développement d’Internet a permis l’émergence de différents types d’emplois. C’est le cas des activités à caractère journalistique. Les auto-entrepreneurs qui se lancent dans ce domaine peuvent-ils être considérés comme des journalistes professionnels ?

Un journaliste auto-entrepreneur, est-ce possible ?

 

 

 

 

 

La loi dit non

Dans l’article L. 7111-3 du Code de Travail, un journaliste professionnel est défini en tant que personne ayant pour activité principale l’exercice de sa profession au sein d’une entreprise de presse ou agence de presse. En d’autres termes, c’est un salarié. Il doit avoir un contrat de travail et percevoir un salaire et non des droits d’auteurs. D’autre part, un journaliste indépendant ne bénéficie pas des droits d’un journaliste salarié puisqu’il travaille pour son propre compte.

Par extension, un journaliste ne peut exercer en qualité d’auto-entrepreneur. À partir du moment où il démissionne de l’organe de presse où il travaille, il perd immédiatement ses droits de journaliste ainsi que sa carte de presse, même s’il est en droit d’exercer son activité.

 

Le métier de pigiste également interdit en auto-entreprise

En effet, le pigiste ne facture pas mais perçoit un salaire pour ses piges. Il ne peut donc pas acquérir le statut d'auto-entrepreneur pour ce qu'il compose.

De ce fait, si lors de votre déclaration d'activité, vous indiquer vouloir exercer ou exercer l'activité de pigiste, celle-ci vous sera refusée.

Cependant, il est possible d'exercer en auto-entreprise, les activités suivantes : 

  • Rédacteur de contenus sur Internet
  • Rédacteur de contenus éditoriaux

 

Les alternatives

Si l’activité journalistique ne peut être exercée en tant qu’auto-entrepreneur, il existe certaines alternatives permettant d'exercer sous le statut auto-entrepreneur des activités non journalistiques mais pouvant être considérées comme se plaçant dans leur prolongement : coaching, formation journalistique, colloques, rédaction web.

 

Et si je suis blogueur ?

Selon l’article 1 de la loi nº 86-897, le blogueur peut exercer à titre indépendant, même s’il rédige ses billets pour un organe de presse.

Pour exercer en tant qu'auto-entrepreneur, le blogueur doit définir la nature et la régularité de la collaboration avec un service de presse, si tel est le cas.

Il est catégorisé comme exerçant une activité libérale si son indépendance est avérée, son travail étant alors considéré comme une "autre création artistique" (code APE 90.03B)

 

En savoir +

Code du travail - Article L7111-3

 

Mis à jour le 23/03/2016

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Un journaliste auto-entrepreneur, est-ce possible ?" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !