Peut-on être auto-entrepreneur et étudiant ?

Flexible et simplifié, le statut d'auto-entrepreneur est ouvert à la plupart des catégories sociales, des salariés aux demandeurs d'emploi, en passant par les jeunes et les retraités. Comme il n'est pas toujours facile de concilier études et emploi, la flexibilité de l'auto-entrepreneur peut particulièrement séduire les étudiants. Plus d'informations sur les pièges à éviter.

Peut-on être auto-entrepreneur et étudiant ?

 

 

 

 

 

Quels avantages, quels inconvénients pour les étudiants auto-entrepreneurs ?

Étudier et travailler n'est pas une équation facile, surtout lorsqu'on s'éloigne des petits boulots étudiants. Heureusement, la simplicité du statut d'auto-entrepreneur change la donne et permet aux étudiants de gérer leur emploi du temps professionnel comme ils le souhaitent, sans s'inquiéter de leur emploi du temps ou de leurs dates d'examens.

En effet, l'autonomie et la flexibilité de l'auto-entrepreneur jouent en sa faveur, de même qu'il peut permettre à des étudiants de faire coïncider connaissances théoriques et expérience pratique, à leur rythme. Cependant, si le statut d'auto-entrepreneur présente de nombreux avantages, il présente un inconvénient de taille pour les étudiants bénéficiant d'une bourse du CROUS.

Les revenus générés par l'étudiant auto-entrepreneur sont pris en compte deux ans plus tard dans le calcul de ses droits à la bourse CROUS. Cela représente un risque puisque l'étudiant en question peut être privé de ses droits à une bourse CROUS sans que ses revenus d'auto-entrepreneur soient aussi réguliers.

Dans ce contexte, il peut être plus intéressant pour les étudiants boursiers de limiter leurs revenus en fonction des plafonds du CROUS ou de ne lancer leur activité que deux ans avant la fin de leurs études.

 

Publié le 9 mai 2014

 

L’article "Peut-on être auto-entrepreneur et étudiant ?" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !