Entretien de sépultures : tout connaître sur ce métier

Métier insolite mais de plus en plus recherché, l'entretien de sépultures peut être exercé en auto-entrepreneur. Pour en savoir plus, lisez notre article récapitulatif sur le sujet !

Entretien de sépultures : tout connaître sur ce métier

 

Vous cherchez à vous reconvertir dans une profession peu commune ? L’activité d’entretien de sépultures vous est accessible ! Découvrez-en plus sur le sujet en lisant la suite de notre article.

 

 

En quoi consiste l’entretien de sépultures ?

Malgré la proximité avec le métier de fossoyeur et du secteur du funéraire, l’entretien de sépultures n’est pas directement lié aux funérariums, puisqu’il s’agit de l’entretien des tombes. Cette activité recouvre plusieurs objectifs : nettoyer les tombes, les fleurir voire réaliser des sépultures provisoires. La réalisation de sépultures provisoires consiste à créer un monument temporaire une fois l’inhumation effectuée, car il arrive fréquemment que les services funéraires ne puissent apposer le monument définitif immédiatement. Les familles des défunts font appel aux entreprises d’entretien de sépultures lorsqu’elles souhaitent honorer leurs défunts mais ne peuvent pas le faire elles-mêmes (éloignement géographique, manque de temps, santé défaillante…).

 

Un secteur plein d’avenir ?

Bien que le « marché de la mort » soit souvent considéré avec appréhension, il s’agit d’un secteur lucratif et en pleine expansion. Avec 3 583 entreprises en 2014 et un chiffre d’affaires du secteur s’élevant à 1,557 millions d’euros en 2011, le secteur funéraire se porte bien et continue de progresser peu à peu.

Si l’entretien de tombes est souvent recherché par les familles des défunts, les services municipaux se chargent déjà de l’entretien minimum des cimetières. Il est nécessaire de faire une étude de marché et d’aborder avec attention ce secteur avant de se lancer.

 

Y a-t-il une formation particulière à suivre ?

Certaines qualités sont de mise lorsqu’il s’agit de travailler dans le cadre de services funéraires. En effet, les qualités relationnelles sont impératives, puisque votre travail consistera à contacter des familles de défunts pour leur proposer vos services.

S’il n’y a aucune formation obligatoire à suivre, il est recommandé d’avoir une expérience dans les activités du secteur funéraire et d’avoir suivi des formations supplémentaires, par exemple en architecture funéraire.

 

Pouvez-vous créer une auto-entreprise d’entretien de sépultures ?

Il vous est tout à fait possible d’accéder à ce métier en créant votre auto-entreprise. Selon l’état du marché et vos efforts en prospection, l’entretien de sépultures peut s’avérer lucratif voire très avantageux. Nous vous recommandons néanmoins de vous renseigner directement auprès de votre CCI et de lancer une étude de marché avant de démarrer votre activité.

 

Publié le 8 août 2014

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Entretien de sépultures : tout connaître sur ce métier" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !