Peut-on devenir auto-entrepreneur et jardinier ?

Vous aimez jardiner et souhaitez offrir vos services en tant qu'auto-entrepreneur ? Nous vous aidons à en savoir plus sur le régime et sur l'activité de jardinage en auto-entreprise !

Peut-on devenir auto-entrepreneur et jardinier ?

 

Vous avez la main verte et souhaitez en tirer profit ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir au sujet du métier de jardinier et du lancement d’une auto-entreprise.

 

 

En quoi consiste le métier de jardinier ?

Le jardinier travaille à la création, l’aménagement et l’entretien d’espaces verts comme des parcs, des jardins ou des terrains de sport. Le jardinier doit connaître parfaitement les spécificités des végétaux qu’il manie ainsi que les contraintes saisonnières. Le jardinier effectue des travaux variés sur des espaces verts : il dessine des parterres, il réalise l’engazonnement de surfaces et leur entretien par la suite, il se charge de semer de nouvelles plantes, s’occupe du bouturage, taille les arbustes, s’occupe du recyclage des déchets verts et peut s’occuper du débroussaillage. C’est un métier très complet, physique et qui demande des compétences techniques (pouvoir s’occuper du matériel de jardinage) et théoriques (connaître les caractéristiques des plantes et des saisons).

 

Quelles formations pour devenir jardinier ?

Devenir jardinier demande de poursuivre des formations, telles que :

Suivre un Capa travaux paysagers ; un Capa productions horticoles, spécialité pépinières, productions florales et légumières ; obtenir un bac pro aménagements paysagers ; obtenir un bac pro productions horticoles, spécialités  productions florales et légumières, productions fruitières, pépinières ; et obtenir un bac pro technicien, conseil-vente en produits de jardin ou encore un bac techno STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant).

 

Pouvez-vous lancer votre auto-entreprise ?

Vous ne pouvez pas devenir auto-entrepreneur jardinier car il s’agit d’une activité agricole rattachée au régime social de la MSA (Mutualité Sociale Agricole). Cependant, vous pouvez offrir des services d’aide à la personne comprenant l’activité de petits bricolages petites réparations (ex: ramassage de feuilles, tontes...). Dans ce cas, il vous faudra proposer au moins un service supplémentaire à celui de ces travaux.

Il vous est donc possible de lancer votre auto-entreprise, tant que les services à la personne que vous proposez ne sont pas exclusivement liés aux travaux d'extérieurs.

Tous les artisans doivent effectuer (sauf cas de dispense) le Stage de Préparation à l'Installation.

 

Devez-vous obtenir un agrément ?

Si vous souhaitez travailler dans les services à la personne, vous devrez vous déclarer. Cette déclaration peut être faite par voie électronique ou par courrier postal, et n’a pas de limitation de durée. Dans le cas d’un retrait de votre déclaration, sachez que vous pourrez en faire une demande 12 mois après la date de retrait.

Si vous souhaitez travailler dans les services à la personne et que votre travail vous amène à vous occuper de personnes âgées, handicapées, d’enfants en bas âge (moins de 3 ans) ou de personnes malades, sachez que vous devrez nécessairement obtenir un agrément. Vous l’obtenez 3 mois après en avoir fait la demande, et il doit être renouvelé tous les 5 ans si vous souhaitez continuer à exercer.

 

En savoir +

La fiche métier sur l’Onisep

Création d’une entreprise de services à la personne

 

Mis à jour le 20 juillet 2016

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Peut-on devenir auto-entrepreneur et jardinier ?" a été noté 4,2 sur 5 sur 5 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !