Architecte d'intérieur et statut d'Auto-entrepreneur

Vous souhaitez devenir architecte d'intérieur mais cherchez à conserver votre indépendance ? Le statut d'auto-entrepreneur est là pour vous !

Architecte d'intérieur et statut d'Auto-entrepreneur

 

Vous souhaitez vous reconvertir dans l’architecture d’intérieur et cherchez à en apprendre plus sur le statut d’auto-entrepreneur ? Nous répondons à toutes vos interrogations.

 

 

En quoi consiste le métier d’architecte d’intérieur ?

Un architecte d’intérieur travaille sur des espaces très divers, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement, d’un bureau, d’un musée ou d’une boutique.  Il travaille sur la conception et le dessin de façades de bâtiments, il repense des éléments comme les cloisons, le mobilier, l’éclairage ou encore le sens de circulation au sein d’un bâtiment. Ses objectifs peuvent changer d’un projet à l’autre : il peut s’agir d’améliorer la gestion de l’espace au sein d’un bâtiment ou de rendre plus lumineuse une pièce. Il doit alors créer des esquisses (au crayon ou à l’ordinateur) en fonction des demandes du client et des ressources qu’il a à sa disposition. Une fois le projet accepté par le client, l’architecte fait appel à des entreprises qui se chargeront de réaliser le projet.

 

Quel parcours pour devenir architecte d’intérieur ?

Il existe de nombreuses formations qui permettent d’accéder au métier d’architecte d’intérieur. Pour accéder au métier d’architecte d’intérieur, il faut un niveau Bac + 4/+5 : il peut s’agir d’un diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) en architecture intérieure, un diplôme national d’arts plastiques (DNAP) suivi d’un diplôme national supérieur d’expression artistique (DNSEP), ou encore un diplôme d’une école d’architecture comme l’Ensad-Arts Déco, Camondo, l’Esag, l’académie Charpentier, l’Ecole bleue…

 

Comment accéder au statut Auto-entrepreneur ?

Un architecte d’intérieur peut travailler en tant que salarié, en profession libérale ou en société. Il peut aussi se lancer en auto-entrepreneur, ce qui lui permettra plusieurs avantages : d’une part une plus grande liberté avec l’assurance d’être aux commandes de son entreprise, d’autre part, un moyen de se créer un nom dans le milieu et de pouvoir développer son activité. L’auto-entreprise est souvent utilisée pour tester une idée, pour démarrer un projet, puis basculer dans un autre régime plus adapté une fois que l’activité se développe.

Code APE : 74.8K (Services annexes à la production)

 

Le fonctionnement  du statut auto-entrepreneur ?

Une fois votre inscription finalisée, vous recevrez votre numéro SIRET sous 1 à 4 semaines. Une fois celui-ci reçu, vous pourrez commencer votre activité. 

La limite de chiffre d’affaires que vous pouvez réaliser annuellement est de 32 900 € et vous devez réaliser vos déclarations mensuellement ou trimestriellement, suivant votre choix, et ce, même si votre chiffre d’affaires est nul.

 

A quelles assurances souscrire ?

L’architecte d’intérieur doit souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle ainsi qu’une assurance Responsabilité Décennale. Il est aussi recommandé de souscrire à une assurance Responsabilité Civile « du chef d’entreprise » car son statut peu l’amener à être poursuivi au civil comme au pénal.

 

 

En savoir +

La fiche métier sur Onisep

Architecture d’intérieur sur l’APCE

 

Mis à jour le 29/02/2016

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Architecte d'intérieur et statut d'Auto-entrepreneur" a été noté 4 sur 5 sur 2 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !