Cuisinier à domicile auto-entrepreneur : les réponses à vos questions

Cuisinier à domicile auto-entrepreneur : les réponses à vos questions

9 novembre 2018

Vous êtes passionné par la cuisine et souhaitez exercer directement au domicile de vos clients en devenant cuisinier à domicile ? Le statut auto-entrepreneur peut être idéal pour vous lancer ! Découvrez toutes les informations dont vous avez besoin et la réglementation liée à ce métier.

Cuisinier à domicile auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) 

    Le code APE est généralement :  5621Z - Services des traiteurs

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 170 000 € 

    Rémunération mensuelle : environ 45 € par convive

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Le métier de cuisinier à domicile

Un métier aux nombreuses facettes

La cuisine a le vent en poupe et les Français apprécient de plus en plus le plaisir de bons plats faits maison !

Que ce soit pour recevoir des amis ou pour un repas en famille, de nombreuses personnes se prêtent au jeu d’inviter un cuisinier à leur domicile pour leur confectionner un repas original et de qualité.

Le cuisinier à domicile peut réaliser différents types de prestations :

  • pour des occasions particulières : soirées d’anniversaires, Saint-Valentin, etc.

  • pour des dîners classiques, avec en moyenne une dizaine de convives

  • pour la cuisine du quotidien (repas aux personnes âgées par exemple)

Dans la pratique, un cuisinier à domicile ne se contente pas de cuisiner ! En amont, vous élaborerez le menu en concertation avec le client et devrez réaliser les achats nécessaires. Pendant le repas, vous devrez aussi savoir être chaleureux et pédagogue pour présenter vos plats et faire passer une bonne soirée aux convives.

En plus de posséder de très bonnes qualités techniques, vous devrez donc avoir un bon contact avec la clientèle et faire preuve d’une organisation sans failles.

Les qualités nécessaires pour devenir cuisinier à domicile

Devenir chef à domicile demande donc d’être capable de s’adapter à différents types de clientèles et de soirées. Comme vous concoctez vos plats dans la cuisine des clients, il est indispensable que vous soyez capable de faire face à des imprévus, qu’il s’agisse d’un espace trop petit pour dresser ou d’un manque de matériel par exemple.

Pour vous faire repérer et décrocher des contrats, il faudra vous démarquer ! Si vous avez une spécialité culinaire, n’hésitez pas à la mettre en avant. C’est votre créativité et la qualité de vos prestations qui construiront votre réputation.

Une activité à ne pas confondre avec d’autres

Le métier de cuisinier indépendant ne se réduit pas à un seul type d’activité. Prenez le temps de bien vous renseigner car la réglementation pourra différer selon les situations.

Type d'activité Cuisinier à domicile Fabrication de plats à emporter Vente avec consommation sur place Animation de cours de cuisine
Nature de la prestation Il se rend directement chez ses clients pour leur confectionner des plats, servis sur place. Les plats sont confectionnés dans le local du cuisinier et sont consommés chez le client dans leur totalité. Les plats sont confectionnés dans le local du cuisinier et sont consommés sur place. Les cours se déroulent au domicile des clients.
CFE Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) Chambre de Métiers de l’Artisanat (CMA) Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) URSSAF
Catégorie d’activité Commerciale Artisanale Commerciale Libérale
Cotisations sociales 22 % 12,8 % 12,8 % 22 %
Plafond de CA 70 000 € 170 000 € HT 170 000 € HT 70 000 €
Obligation de diplôme Non Non Non Non
Obligation d’un local dédié Non Non Non Non

 

Ainsi si vous souhaitez par exemple réaliser une partie des plats à votre domicile avant de vous rendre chez les clients, votre activité sera considérée comme mixte (artisanale et commerciale).

Bon à savoir

S’il est possible de devenir chef à domicile sans diplôme, ce n’est pas le cas du métier de pâtissier à domicile ! Pour pouvoir confectionner des gâteaux et autres douceurs à domicile, vous devez justifier d’un diplôme dans ce domaine.

Quelle formation pour se lancer ?

Le diplôme  : non obligatoire mais conseillé

Si la restauration fait partie des activités réglementées, l’activité de cuisinier à domicile est considérée comme un service à la personne et échappe à certaines réglementations.

Pour devenir cuisinier à domicile, vous n’êtes donc pas dans l’obligation d’obtenir un diplôme !

Pour réaliser des prestations de qualité, nous vous recommandons tout de même de vous tourner vers une formation qui vous donnera de fortes compétences techniques pour épater vos futurs clients. Les formations en hôtellerie sont nombreuses, du Bac Pro au DUT, et généralement proposées dans des établissements publics.

La formation aux règles d’hygiène

Nous l’avons vu, dès lors que vous réalisez une prestation de restauration, le respect des normes d’hygiène est indispensable. En tant qu’auto-entrepreneur, c’est votre responsabilité qui est engagée en cas d’intoxication alimentaire d’un de vos clients. Pour éviter tout risque et problème en cas de contrôle sanitaire, il est essentiel que vous connaissiez sur le bout des doigts toutes les règles liées à ce domaine.

Cependant, la formation à l’HACCP (analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise) n’est pas obligatoire pour les chefs à domicile. Nous vous conseillons néanmoins d’obtenir ces connaissances pour appliquer la plus grande vigilance.

Dans ce cadre, vous pouvez également choisir de souscrire une Responsabilité Civile Professionnelle qui vous couvrira en cas de dommage causé à un tiers dans le cadre de votre activité.

Bon à savoir

Dès lors que vous cuisinez chez vous ou dans un local dédié, vous devez respecter des normes sanitaires précises, concernant notamment le matériel, le stockage et la conservation des aliments. Une déclaration sanitaire devra être effectuée auprès de la direction départementale en charge de la protection des populations (DDPP) et permettra au service Hygiène et sécurité alimentaire de la DDPP de programmer les visites de contrôle. 

Quels investissements prévoir ?

Vos clients ne seront pas forcément tous équipés pour vous permettre de cuisiner conformément à vos habitudes. Vous avez donc un minimum de matériel à acquérir :  

  • des ustensiles

  • des plats

  • éventuellement de la vaisselle

  • un set de couteaux

Le plus gros investissement restera votre véhicule : il est indispensable que vous puissiez vous déplacer facilement avec tout votre matériel.

Vous voulez vivre de votre passion en devenant chef à domicile ? N’hésitez plus à vous lancer, le statut auto-entrepreneur est particulièrement adapté à ce métier !

L’article "Cuisinier à domicile auto-entrepreneur : les réponses à vos questions"  a été noté 3.70 sur 5 sur 27 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR