Auto-entrepreneurs : comment lancer votre site web ?

Auto-entrepreneurs : comment lancer votre site web ?

14 mai 2018

A l’heure de l’hyper-connectivité, internet est un outil incontournable pour développer sa notoriété ou trouver ses clients. Alors comment savoir quel site web choisir ? S’il faut opter pour un site gratuit ou payant ? Combien coûte un site web ? Qu’est-ce qu’un site “e-commerce” ou “responsive” ? Comment choisir son design ?  Contrairement aux idées reçues, créer soi-même son site internet est accessible à tout le monde ! Suivez le guide !

Pourquoi faut-il avoir un site web en tant qu’auto-entrepreneur ?

Que vous soyez artisan, commerçant ou en activité libéral, avoir votre site web peut vous permettre de trouver de nouveaux clients, de vendre vos produits sur un marché plus grand en touchant plus de prospects, ou encore d’améliorer votre notoriété. Être présent en ligne et afficher une présentation soignée vous permet de prouver également votre professionnalisme.

Faire son site web demande un investissement en temps. Quels sont vos objectifs ? Vers quoi vous aimeriez le faire évoluer ? Dans un premier temps, il faut penser votre stratégie web, vos objectifs et vos indicateurs de réussite.

Quels sont les différents types de sites web ?

Blog, e-commerce, site vitrine, version mobile… Vous êtes perdu entre tous ces termes ? Pourtant vous connaissez déjà ces différents types de sites, et l’un d’eux correspond forcément à vos besoins.

Le site vitrine

Un site vitrine est un site aux fonctionnalités limitées, qui permet simplement de présenter votre activité aux internautes et de donner toutes les informations pour vous contacter. Vous pouvez par exemple l’actualiser en créant du contenu comme des articles ou du partage d’actualité. C’est le format de site privilégié par de nombreux auto-entrepreneurs, et aussi le plus simple à créer et à maintenir.

Le blog

Un blog est un site régulièrement nourri avec du contenu, comme une sorte de journal en ligne. Selon votre activité, la qualité de votre plume et le temps que vous souhaitez y consacrer, tenir un blog peut être une façon pour vous d’établir un contact avec votre clientèle. Très souvent, votre clientèle recherche en effet des informations sur votre type de prestations avant de faire appel à vos services.

Le site e-commerce

Un site e-commerce est une boutique en ligne, permettant aux clients de passer commande d’articles et de payer directement en ligne. Si des solutions existent pour les débutants, il s’agit du type de site le plus complexe et coûteux à créer. Il existe cependant des solutions “clé en main” comme Prestashop ou Shopify par exemple.

Le site mobile

Les internautes sont de plus en plus mobiles, et ne se contentent pas d’utiliser un ordinateur. Ils accèdent aux sites web par des smartphones et tablettes, avec des tailles d’écran bien différentes.

Un site mobile, également appelé responsive est un site web qui s’adapte à ces différents écrans, permettant aux clients d’accéder à votre contenu depuis n’importe quel dispositif (téléphone ou tablette).  Pas de panique : vous n’avez pas besoin de créer plusieurs sites ! Vous devez simplement anticiper cette utilisation en optant pour un design qui s’adaptera automatiquement à tous les supports.

Quelles informations dois-je mettre en avant sur mon site web ?

Il n’y a pas de recette miracle, cependant, un certain nombre de mentions sont obligatoires pour que vos clients puissent vous contacter :

Votre identité

  • Votre profession : votre statut mais aussi un historique de votre CV, qui offre une garantie de votre expertise, votre SIRET

  • Vos coordonnées : numéro de téléphone, adresse mail et adresse physique

  • Vos tarifs : même si vous ne désirez pas les communiquer, donner une échelle de prix ou proposer aux clients un devis gratuit en ligne est important car c’est une des premières informations recherchées

  • Votre portefeuille de clients : n’hésitez pas à parler de vos réalisations et à donner vos références pour donner confiance aux potentiels futurs clients

Quelles sont les différentes possibilités pour créer son site ?

De nombreux auto-entrepreneurs qui n’ont pas de connaissances en informatique ne lancent pas de site web par manque de moyen. Or, il est tout à fait possible de créer un site web avec un budget limité !

Utiliser une solution clé en main

Pas besoin d’être un expert de l’informatique ! Avec des connaissances basiques, vous pouvez développer votre site internet à l’aide d’une plateforme comme Wordpress ou Wix par exemple.

Les avantages ?

  • Vous n’avez pas besoin de maîtriser les codes de développement web pour utiliser ces plateformes.  
  • Il existe de nombreux modèles de graphisme préconçus, aussi appelés templates, qui vous permettent de donner une image design et moderne à votre site.
  • De nombreuses fonctionnalités peuvent être ajoutées facilement : formulaire de contact, lien vers les réseaux sociaux, module de paiement…

Les inconvénients ?

Même si ces plateformes sont accessibles à tous (moyennant quelques frais mensuels prenant notamment en charge le nom de domaine et le serveur d'hébergement), elles impliquent d'être seul face à son projet de site internet. Certaines personnes moins à l'aise avec les usages du web préférerons peut-être définir leur besoin avec une personne dont c'est le métier, plutôt que de concevoir leur site tout seul de A à Z. 

Faire appel à un indépendant

Vous pouvez faire appel à d’autres auto-entrepreneurs, des freelances qui vous proposeront des prestations adaptées à vos besoins pour un montant nettement inférieur à celui des agences de création web. Si vous voulez encore réduire votre budget, vous pouvez aussi faire appel à des étudiants sur des plateformes spécialisées. Comptez alors en moyenne :

  • De 500 à 1500 € pour un site vitrine
  • Entre 1000 et 3000 € pour un site e-commerce simple

Comment bien choisir son nom de domaine ?

Votre nom de domaine est à la fois le titre de votre site, ainsi que son adresse.  Il doit être explicite en rappelant votre nom de marque, votre activité ou votre produit. Un nom de domaine s’achète, afin de réserver l’adresse et que vous soyez le seul à pouvoir l’utiliser. Le coût, généralement annuel, diffère selon l'extension que vous allez utiliser.

Bon à savoir

Avant de faire un choix définitif, il est sage de vérifier la disponibilité du nom de domaine. Par exemple si vous avez choisi le nom de domaine ci-dessous Hypnotiseur-bordeaux.fr, il peut être déjà utilisé sous le nom : hypnotiseur-bordeaux.com. L’extension est très importante car cela peut être source de confusion pour vos clients !

Vérifiez la disponibilité de votre futur nom de domaine avec les principales extensions pour vous assurer que le nom de votre site n'existe pas déjà, vous éviterez ainsi de mauvaises surprises !

  • Le .com est l'extension la plus courante et la plus populaire. C'est notamment celle-ci qu'il faudra privilégier si jamais vous souhaitez donner une dimension internationale à votre activité, et anticiper plusieurs versions de langue.

  • Le .fr est spécifiquement orienté sur le marché français. C'est un incontournable pour les activités à l'échelle nationale.

  • Le .net (qui signifie "network) est généralement l'alternative choisie lorsque les .com et .fr ne sont plus disponibles. Cette extension avait originairement été créée pour les activitées liées au web.

  • Le .org (qui signifie "organisation") est à la base dédié aux associations ou activités non commerciales. C'est néanmoins une extension ouverte à tous, à l'instar du .net.

Quelles sont les erreurs à éviter lors de la création d’un site web ?

Une fois que vous avez développé votre site, il existe quelques bonnes pratiques à suivre pour réussir à installer votre stratégie web :

  • Ne plus mettre à jour ses contenus : mettre à jour ses contenus fait partie intégrante de votre stratégie. Il est important de ne pas donner l’impression d’être inactif. Mettre à jour son site c’est procurer une garantie à votre clientèle : vous pouvez lui répondre rapidement et l’information que vous lui mettez à disposition est pertinente et d’actualité. Un site mis à jour régulièrement sera aussi beaucoup plus visité par les moteurs de recherche, et donc plus visible auprès de vos potentiels clients.

  • Mal anticiper vos besoins : pour vous lancer sur internet, vous n’avez pas besoin d’investir des milliers d’euros ni de temps précieux dans des fonctionnalités qui ne sont pas nécessaires. Si vous avez seulement besoin d’un site vitrine, ne vous compliquez pas la tâche en embauchant quelqu’un pour sa maintenance ! En ayant la main sur votre site, vous pourrez réaliser vous-même les mises à jour de contenu et d’actualité.

  • Cibler les véritables recherches des clients en développant une stratégie de contenus : très souvent, nous visitons des  sites car nous y trouvons de l’information qui répond à nos requêtes initiales et si nous l’apprécions, nous pouvons être intéressés par l’offre de service. Vous pouvez consacrer une partie blog à votre site web qui permettra à vos prospects d’entrer sur votre site via un intérêt pour l’information qui concerne votre prestation.
    Nota bene : les moteurs de recherches classent les résultats en fonction de la pertinence des contenus des sites (si votre article répond à la question du consommateur).
    Par exemple, vous êtes organisateur d’évènement. Vous pouvez rédiger un article sur « Le top 10 des cadeaux surprenants pour un anniversaire » ou encore « Comment organiser une surprise party ». Vous attirez ainsi des prospects qui sont à la recherche de votre produit et s’ils trouvent vos remarques pertinentes, ils feront peut-être appel à vous car ils auront pu remarquer votre professionnalisme !

 

Vous avez désormais toutes les informations à connaître avant d’ouvrir votre site internet, maintenant il est temps pour vous de vous lancer !

 

L’article "Auto-entrepreneurs : comment lancer votre site web ?"  a été noté 4.67 sur 5 sur 3 avis d'internautes.