Comment devenir agent d’artiste en auto-entreprise

Comment devenir agent d’artiste en auto-entreprise

15 juin 2018

Il se cache de nombreux métiers derrière l’appellation d’agent artistique, mais dans la majorité des cas, il s’agit d’une personne de confiance missionnée par un artiste pour faire la promotion de sa carrière, l’aider à en gérer les diverses facettes, représenter ses intérêts personnels et professionnels. Nous faisons le point sur cette activité !

Agent d'artistes auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF 

    Le code APE est généralement :   74.90B Activités spécialisées, scientifiques et techniques diverses

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : de 30 à 100 € en moyenne par heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Qu’est-ce qu’un agent artistique ?

Le métier et ses subtilités varient en fonction du domaine de l’artiste. En effet, les agents les plus connus travaillent dans le domaine du spectacle : agents d’acteurs et comédiens, aussi appelés imprésarios ou managers. Les danseurs, mannequins, musiciens et même parfois certains plasticiens ou sportifs, font appel à des agents.

Savoir découvrir les talents de demain

Lorsque vous débuterez ce métier, vous devrez d’abord prospecter pour dénicher de nouveaux talents. Agrandir son portefeuille de clients en aidant très tôt des jeunes dans leurs carrières est un pari pour l’avenir. En fonction de votre efficacité, vous pourrez ainsi établir avec eux une relation de confiance sur le long terme.

Il faut pour cela être mobile, ne pas avoir peur de s’investir en temps et en voyages pour aller voir des spectacles, rencontrer les écoles et formations, assister à des concerts, etc. Évidemment si vous débutez, ne croyez pas qu’il s’agisse de loisirs, au contraire, c’est un véritable investissement financier pour créer et maintenir votre réseau professionnel. C’est un travail de prospection intense mais qui est couplé avec une véritable satisfaction lorsque l’on découvre « la perle rare »

Attention

L’article L7121 du code du travail rappelle qu’en tant que manager, vous ne pouvez pas cumuler votre activité avec celle de producteur d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles, y compris si vous l’envisagez par personne interposée (via une société).

Faire la promotion de ses clients

Quelle que soit votre spécialisation, en tant qu’agent artistique vous serez le conseiller des artistes avec lesquels vous travaillerez et ferez l’intermédiaire entre vos clients et les maisons de production, la presse, les agences, etc. Vous aurez à votre charge l’ensemble des questions juridiques et contractuelles ainsi que l’organisation de la carrière de « vos poulains ». En cela, il est primordial pour un agent artistique de tisser un lien de confiance avec ses clients et de s’entourer de professionnels tels que notaires et avocats, pour la partie administrative.

En tant qu’agent artistique, vous devrez donc :

  • défendre les activités et les intérêts professionnels de votre client

  • assister, gérer, suivre et administrer sa carrière artistique

  • rechercher et conclure les contrats de travail et les engagements de votre client

  • promouvoir la carrière de l'artiste auprès de l'ensemble des professionnels du monde artistique

  • examiner toutes les propositions qui lui sont faites

  • gérer son agenda et les relations avec la presse

  • négocier et examiner le contenu des contrats de l'artiste, vérifier leur légalité et leur bonne exécution auprès de ses différents employeurs

A savoir

Le registre national sur lequel devaient être inscrits tous les agents artistiques est supprimé depuis le 1er janvier 2016.

Comment devenir agent artistique ?

Ce métier est non réglementé, il n’est donc pas nécessaire d’avoir un diplôme particulier ou de justifier d’une formation de plus de 3 ans. Toutefois, certaines connaissances seront les bienvenues.

En effet, si vous avez fait des études en ingénierie culturelle, communication ou en événementiel et que vous avez au cours de ces dernières années établi un carnet d’adresses, mis en place des relations avec des personnes influentes du milieu de la culture, que vous allez régulièrement aux rendez-vous des professionnels : salons du livre, festivals, etc., vous êtes alors en capacité de pouvoir défendre et promotionner la carrière de plusieurs artistes.

Il est également primordial d’avoir des connaissances et capacités administratives et juridiques car vous serez la personne en charge de la négociation des contrats de vos clients. Ainsi, un cursus en droit, une expérience ou des stages auprès d’avocats spécialistes sont des indispensables avant de vous lancer dans cette carrière. En effet, afin de bien démarrer, il est important de connaître parfaitement les lois relatives aux droits d’auteur et d’être en capacité de relever les clauses abusives de certains contrats que l’on soumet à vos clients.

Quelles sont les qualités requises ?

En tant qu’agent artistique, vous serez à l'affût de ce qui se passe dans le secteur de votre client. Vous serez également en connexion avec les directeurs de castings, les agences d’évènementiel, agences de mannequins. Il est enfin essentiel de savoir à l’avance les projets qui vont sortir dans les mois à venir et être en lien avec les équipes artistiques des films, maisons de mode, théâtres, musées, centres d’art, etc. afin de proposer le travail de vos clients.

Pour être un agent artistique efficace, vous devrez donc  :

  • être offensif et intuitif

  • être convaincu par le talent de vos clients

  • être un fin négociateur et adapter les projets et les contrats en fonction de l’avancée de la carrière de vos protégés

  • être en capacité de vous positionner dans les négociations et, bien sûr, avoir la stature pour vous imposer

Métier riche et plus complexe que ce que l’on croit, l’agent artistique est souvent une personne de l’ombre dont les compétences permettent aux autres de recevoir les paillettes !

Bon à savoir

L’agent artistique sera rémunéré au pourcentage sur les rémunérations brutes de l’artiste, excepté en ce qui concerne les frais professionnels (remboursements, indemnités diverses, avantages en nature, etc.). De manière générale, ce taux ne pourra pas dépasser 10 %. Toutefois, il montera à 15% si l’artiste souhaite certaines prestations spécifiques. Les modalités de rémunération de l’agent sont précisées dans un contrat conclu entre les deux parties, qui fixe les détails du mandat (missions, taux, conditions et détails des remboursements et défraiements, etc.)

Comment se lancer dans le métier d’agent artistique ?

Se constituer un réseau

Une fois que vous aurez déterminé le milieu dans lequel vous souhaitez travailler (musique,  mode, cinéma, arts plastiques, spectacle vivant, édition, sport…), vous devrez mobiliser votre réseau. Cela suppose que vous devez très bien connaître le domaine dans lequel vous êtes actif. Les interlocuteurs et personnes incontournables ne sont pas les mêmes dans le domaine de la mode, du théâtre, du spectacle de rue ou de l’art contemporain. Aussi, définir un périmètre d’actions et être bien ancré dans son milieu est primordial pour bien démarrer. Bien que souvent liés entre eux, ces microcosmes ont leurs spécificités, leurs festivals, forums, colloques professionnels, etc.

Il faut également savoir s’entourer d’autres professionnels, et notamment de graphistes et avoir une visibilité sur les réseaux sociaux et sur internet. Ensuite seulement vous saurez travailler le public relation, intégrer le réseau et les milieux, aborder les influenceurs, connaître les différentes opérations et projets qui sont en train de se monter et les proposer à « vos » artistes.

L’auto-entrepreneuriat : le statut idéal pour se lancer

Le statut d’auto-entreprise est idéal pour débuter. Il permet en effet de mettre en place les éléments pour développer votre réseau et avancer avec quelques artistes que vous allez défendre. Vous augmenterez petit à petit votre portefeuille de clients.

Une réduction de charges les premières années vous permettra aussi d’investir dans la prospection et dans la communication. Car tout bon agent doit savoir faire sa propre promotion afin de bien faire celle des artistes qu’il propose !  

 

L’article "Comment devenir agent d’artiste en auto-entreprise"  a été noté 5.00 sur 5 sur 1 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR