aide-menagere-autoentrepreneur

Aide ménagère

26 août 2019

   5 minutes

L'activité d'aide ménagère fait partie des services à la personne, un secteur en plein essor depuis plusieurs années. Les personnes âgées, handicapées mais aussi les actifs débordés sont nombreux à faire appel à des services d'aide ménagère à domicile pour un entretien courant ou un ménage ponctuel. Vous souhaitez vous lancer dans cette activité ? Nous vous expliquons tous les aspects de cette profession, lorsqu’elle est exercée en auto-entreprise.


Note de la rédaction : l’aide ménagère regroupe les activités d’entretien courant des locaux, qu’il soit régulier ou ponctuel, auprès des particuliers et des professionnels. Cette profession est féminine comme masculine et selon les cas, on parlera donc de femme ou d’homme de ménage.

Aide ménagère en auto-entreprise : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Métiers et de l'Artisanat 

    Le code APE est généralement :  81.21Z - Nettoyage courant des bâtiments

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : à partir de 15 € de l'heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

En quoi consiste l'activité d'aide ménagère ?

L'aide ménagère à domicile

L'aide ménagère a pour finalité l'entretien et la propreté des lieux. Installé en auto-entreprise, ce professionnel pourra intervenir :

  •  

    à domicile pour les particuliers

  •  

    dans les entreprises (nettoyage des bureaux et des parties communes).

La fréquence de ses interventions peut différer, en fonction du besoin de son client :

  •  

    prestation régulière pour un entretien courant de la maison ou des locaux

  •  

    prestation ponctuelle pour une remise en état des lieux après un événement ou à l’occasion d’un grand ménage de printemps, par exemple

L'aide ménagère concerne généralement les travaux ménagers de base : nettoyage des sols, entretien des équipements ménagers, nettoyage des surfaces, époussetage des meubles et objets, aération des pièces, rangement…


Il peut également élargir ses prestations dans le but de développer son activité :

  •  

    entretien du linge : lavage et repassage à domicile

  •  

    entretien de surfaces et meubles particuliers : marbre, tomettes, boiseries

  •  

    nettoyage d’objets fragiles : cristal, porcelaine, argenterie

  •  

    travaux de petite couture


Bon à savoir

Vous proposez des services d'aide ménagère ? Votre activité relève donc des services à la personne et de la catégorie « entretien de la maison et travaux ménagers ». Vous pouvez donc être rémunéré(e) par le biais du CESU préfinancé, à condition de proposer exclusivement vos services à des particuliers.

Le matériel indispensable

Le matériel utilisé lors de vos interventions diffère en fonction du client, du lieu et du type de nettoyage que vous aurez à réaliser. Pour les prestations de ménage, il est d’usage que le client, particulier ou entreprise, fournisse le matériel et les produits de nettoyage à la femme de ménage.

Dans certains cas, vous pouvez lui proposer de vous charger de ces achats mais pensez bien à répercuter ces coûts sur le tarif de vos prestations.


Outre les produits ménagers, qui sont spécifiques, en fonction de la surface à traiter, vous aurez besoin de matériel de base :

  •  

    aspirateur, balais

  •  

    serpillère et seau

  •  

    éponges, chiffons doux, peau de chamois

  •  

    sacs poubelle

  •  

    brosses

  •  

    raclette à vitre

  •  

    un petit tapis en mousse pour votre confort

L’hygiène est un aspect très important du métier de l’aide-ménagèr(e). Veillez à laver et changer régulièrement le matériel que vous utilisez.


Bon à savoir

Vous pouvez être amené à utiliser et respirer des produits allergènes et/ou dangereux comme les aérosols. Afin de limiter les risques de blessure et d’inhalation, il est fortement recommandé de porter des gants et un masque filtrant lors de leur manipulation. 

Quelles qualités pour exercer une activité d'aide ménagère ?

La discrétion

En proposant vos services de ménage, vous évoluerez dans l’intimité de vos clients, notamment lorsque vous travaillez chez des particuliers. La discrétion et le respect de la vie privée sont indispensables pour exercer ce métier.

La connaissance des produits

Vous devez avoir une parfaite connaissance des produits que vous utilisez afin de ne pas abimer les biens de votre client. En effet, il pourra vous confier l’entretien de surfaces et objets fragiles nécessitant des compétences particulières.

L’autonomie

Lorsque vous intervenez chez votre client, il pourra être occupé, voire absent. Après un temps d’adaptation et de compréhension de ses besoins, vous devrez faire preuve d’une grande autonomie pour planifier vos tâches. Une bonne organisation dans votre travail vous permettra de gagner en efficacité.  

L’honnêteté

L’honnêteté est une qualité essentielle car vous avez accès à la vie privée de vos clients, notamment lorsqu’il est absent de son domicile. Il est donc indispensable d’établir une relation de confiance.

Les formalités pour proposer de l'aide ménagère en auto-entreprise

Diplôme et expérience professionnelle

L'activité d'aide ménagère exercée en tant qu’auto-entrepreneur ne fait pas partie des professions réglementées. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un diplôme, une certification ou une expérience professionnelle pour vous installer à votre compte. L’expérience se fait généralement « sur le terrain ».

Cependant, vos clients peuvent avoir tendance à privilégier des hommes ou femmes de ménage disposant d’une formation ou de plusieurs années d’expériences.

Voici les formations les plus courantes :

  •  

    BEP métiers de l'hygiène, de la propreté et de l'environnement

  •  

    CAP agent de propreté et d'hygiène

  •  

    CAP maintenance et hygiène des locaux

  •  

    BAC Pro hygiène et environnement

La question des assurances

Dans le cadre de votre activité, il est fortement conseillé de souscrire :

  •  

    une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro), qui couvre les risques liés à votre activité lorsque vous intervenez au domicile de votre client : tâches, brûlure des tissus, casse, etc.

  •  

    une assurance véhicule, qui couvre les risques pouvant survenir lors des déplacements professionnels

Aide ménagère : comment développer cette activité ?

1 - Demander l’agrément à la DIRECCTE

Pour proposer vos services d'aide au ménage, vous n’êtes pas obligé d’obtenir un agrément délivré par l’État. Néanmoins, vous pouvez faire la demande d’un « agrément simple » auprès de la DIRECCTE. Cela permettra à votre client de bénéficier d’une remise fiscale annuelle de 50 % sur vos prestations. Lors de votre prospection et sur vos outils de communication, n’hésitez pas à le mentionner !

Attention, les auto-entrepreneurs agréés ne peuvent proposer leurs prestations qu’aux particuliers.

Se démarquer dans un environnement concurrentiel

Au niveau des produits

Les consommateurs se sentent de plus en plus concernés par les produits qui les entourent, leur composition et leurs effets sur l’environnement. C’est le cas pour l’alimentaire mais également pour les produits ménagers.


Profitez de cette prise de conscience pour vous démarquer auprès de vos clients en optant pour une image « green » et plus écologique du ménage :

  •  

    utilisation de produits naturels, sains et non agressifs : vinaigre blanc, savon de marseille, bicarbonate de soude

  •  

    fabrication des produits grâce à des recettes ménagères « de grand-mère »

  •  

    chasse aux produits jetables comme les lingettes pour nettoyer les surfaces


Au niveau des prestations

Afin de développer votre activité, vous pouvez élargir vos prestations :

  •  

    proposez un complément de service comme le repassage, l’entretien des vêtements, le rangement et le tri, etc.

  •  

    formez-vous sur des techniques spécifiques de nettoyage de meubles anciens et d’objets précieux.

  •  

    en plus de prestations régulières, expliquez à vos clients que vous pouvez intervenir pour des ménages ponctuels à l’occasion d’un déménagement, d’un anniversaire ou après une soirée.

2 - Opter pour la communication locale

L'aide ménagère à domicile fait partie des services de proximité. Le professionnel intervient auprès de clients locaux, dans une zone géographique « réduite ».


Voici quelques exemples d’actions à mettre en place pour développer votre visibilité au niveau local :

  •  

    misez sur le bouche-à-oreille et les recommandations de vos premiers clients

  •  

    distribuez des flyers dans les commerces de proximité de votre ville et dans les boîtes aux lettres

  •  

    diffusez une publicité dans les journaux et magazines locaux

  •  

    inscrivez-vous sur les plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels et sur les annuaires en ligne


Vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous lancer. À vous de jouer !

L’article "Aide ménagère"  a été noté 4,6 sur 5 sur 42 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !