joueur-jeux-video-professionnel

Joueur professionnel de jeux vidéo

29 avril 2020

   5 minutes

Vous êtes passionné de jeux vidéo et souhaitez transformer ce passe-temps en métier ? Savez-vous qu’il est possible de devenir e-gamer professionnel en auto-entreprise (micro-entreprise) ? Entre streaming, participation à des tournois et sponsoring, laissez le jeu prendre pleinement sa place dans votre vie et tentez le challenge ! 


Bonus de cet article : Mighty Maxwell nous accompagnera tout au long de cet article pour partager son quotidien et son expérience de professionnel du gaming. Passionné depuis toujours par les jeux vidéo, il est progressivement passé du statut d’amateur à celui de professionnel. Il gère aujourd’hui une chaîne Youtube et un compte Twitch sur lesquels il passe une vingtaine d’heures par semaine. Ses spécialités ? Les jeux d’aventure, les RPG, les jeux d’énigmes… mais aussi la musique.

Joueur de jeux vidéo auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises est généralement l'URSSAF

    Le code APE est généralement : 93.19Z - Autres activités liées au sport

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 72 500 €

    Rémunération mensuelle : variable selon le niveau et les prestations du joueur

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Le métier de joueur de jeux vidéo professionnel

C’est une chose de s’adonner aux jeux vidéo comme un loisir, mais c’en est une autre de devenir gamer professionnel ! Celui-ci joue en effet dans une autre catégorie : celle des sportifs de haut-niveau.  

Le marché des jeux vidéo poursuit sa croissance et sa pratique s’est progressivement professionnalisée. Avec des tournois LAN (local area network party ou « tournoi en réseau local ») qui rappellent l’ambiance des plus grands matchs de football, l’e-sport se place désormais comme une discipline à part entière

Maxwell le confirme : « Le jeu vidéo est aujourd’hui un art établi », au cœur d’un marché en pleine croissance. « De plus en plus de cash prizes [gains remportés lors de tournois ] de compétitions de jeux vidéo dépassent le million d'euros. Les nouvelles générations ont très souvent affaire aux e-sports via Internet et beaucoup partagent leurs parties en ligne. »


Le saviez-vous ?

Un gamer professionnel consacre une partie de sa journée à interagir avec sa communauté, à la fois pour fidéliser ceux qui le suivent et développer sa popularité.

Quelles qualités pour devenir gamer professionnel ?

Un bon pro-gamer a certes une belle dose de talent, mais ça ne fait pas tout ! Comme pour un champion de sport athlétique, de nombreuses qualités sont nécessaires pour faire la différence :

  • un esprit de compétition
  • une détermination sans faille
  • une capacité à se concentrer facilement
  • un bon esprit de logique
  • de la dextérité et de la rapidité

Pour s’améliorer, et surtout parvenir à monétiser son activité, il est également nécessaire d’aimer communiquer en direct avec sa communauté, comme le précise Maxwell : « Ça ne sert à rien de lancer une partie sur Twitch si on a pas envie d’interagir. Le but est de passer un moment agréable avec les gens, d’échanger à propos du jeu et de rigoler ensemble » .

L’exercice n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Vous devrez ainsi réussir à vous entendre parler tout en restant naturellement expressif. Là aussi, une bonne dose d’entraînement est nécessaire !


Bon à savoir

Vous voulez en savoir plus sur Mighty Maxwell ? Suivez-le sur sa chaîne YouTube et son compte Twitch !

Comment devenir e-gamer professionnel ?

Un entraînement indispensable

Devenir pro ne se fait pas en un jour ! Pour remporter un maximum de parties,  il vous faudra faire preuve de rigueur et travailler quotidiennement. À vous de trouver la technique d'entraînement qui sera la vôtre. Vous améliorerez ainsi votre réactivité, votre sens logique ainsi que votre dextérité.


Bon à savoir

Une étude menée en 2017 par des chercheurs de l’université américaine de Brown a déterminé qu’une interruption de jeux pendant 1 à 2 jours n’avait aucune conséquence sur le niveau du joueur. À l’inverse, si le joueur fait une pause de 30 jours, il lui faudra plusieurs parties pour retrouver son niveau.

S’entraîner et travailler son mental donc, mais sans négliger son corps. Une hygiène de vie irréprochable reste primordiale. Continuez à bouger et à bien vous alimenter ! 

Enfin, sachez qu’être professionnel du gaming ne signifie heureusement pas que vous devez maîtriser tous les jeux présents sur le marché. 

Vous pourrez en effet choisir de vous spécialiser dans un ou plusieurs jeux pour ensuite le(s) maîtriser sur le bout des doigts. Restez malgré tout en veille ! De nouveaux jeux sortent tous les jours. Il est donc important d’être à l’écoute des dernières tendances pour être prêt à s’adapter.


Le saviez-vous ?

Dans les jeux en ligne multi-joueurs, le gamer peut se spécialiser sur un rôle : toplaner, support, jungler etc.

Des formations existent

La profession de gamer n’est pas réglementée. Vous n’avez donc aucune obligation de diplôme et la plupart des gamers n’ont d’ailleurs pas suivi de formation spécifique.

Néanmoins, certaines écoles proposent des cursus depuis quelques années.

Dispensées par des établissements privés, ces formations sont très variées et vont du niveau Bachelor (bac +3) au MBA (bac +5). 

Au-delà de la pratique du jeu, elles permettent aux étudiants d’acquérir de nombreuses connaissances complémentaires : informatique, publicité, commercialisation, marketing…

Certains étudiants y voient ainsi l’opportunité de développer de nouvelles compétences :  community management, coaching ou organisation d’événements par exemple.

Quelle rémunération pour un gamer professionnel ?

Vous avez envie de vous lancer ? Découvrons ensemble les différentes sources de rémunération des gamers.

Le CDD spécifique

La Loi pour la République numérique promulguée en 2016 a marqué un grand progrès dans le monde du gaming. Ainsi, l’article 102 a reconnu officiellement la pratique du e-sport et lui a donné un cadre légal. 

Avec la création du CDD spécifique induite par cette loi, les joueurs peuvent désormais signer un contrat à durée déterminée (généralement d’un an) pour participer à une saison de jeu, en équipe. Les avantages de ce type de contrat ? La possibilité de bénéficier d’une protection sociale complète, notamment en cotisant pour l’ouverture de droits au chômage.


Information importante

Le régime de la micro-entreprise est cumulable avec un contrat salarié. Vous pouvez donc signer un CDD spécifique pour participer à une saison de jeu ou une compétition, et compléter ces revenus avec ceux de votre auto-entreprise.

Le sponsoring

Le sponsoring peut vous permettre de générer des revenus supplémentaires. Le principe : une marque vous rémunère, en échange d’une valorisation de ses produits ou services auprès de votre communauté. 

Dans le domaine du jeu vidéo, les sponsors seront essentiellement des marques de hardware (pièces informatiques), de jeux vidéo ou encore de services numériques. 

Bonne nouvelle, vous pouvez faire du sponsoring sous le régime de la micro-entreprise ! 

Vous devrez alors signer un contrat de partenariat commercial avec la marque en question. Ce document devra mentionner :

  • l’objet du partenariat, c’est-à-dire la description la plus précise possible des modalités du sponsoring
  • la durée du contrat
  • le prix et toutes les modalités de paiement
  • les clauses liées à la rupture du contrat

Le streaming

Le streaming consiste à diffuser en direct des contenus vidéo sur internet. Si votre chaîne génère suffisamment de trafic, vous pourrez alors monétiser vos contenus, notamment par le biais de publicités.


Bon à savoir

Vous vous en doutez, ces revenus sont très variables, car il dépendent fortement du nombre de vues que vous ferez.

Twitch est une plateforme dédiée aux jeux vidéo (mais elle accueille aussi des artistes qui streament leurs performances en direct) et reste aujourd’hui la plus plébiscitée par les professionnels du gaming. Tout s’y passe en direct, avec des milliers de joueurs qui partagent leurs parties en live. Twitch fonctionne ainsi sur la base d’une communauté, où les joueurs se rassemblent, échangent et soutiennent leurs professionnels favoris. Deux sources de revenus sont possibles sur Twitch : la publicité et les dons de vos fans.

Youtube, plus connu du grand public, est également plus généraliste. Ici, si vous souhaitez streamer, vous devrez forcément créer votre chaîne. De plus, seules les annonces publicitaires vous permettront de générer des revenus.

Vous ne savez pas comment choisir ? On a posé la question à Maxwell et voici son avis sur le sujet : « On peut tout à fait utiliser les deux et c’est d’ailleurs ce que je fais ! Je vis principalement de mes activités sur Youtube.  Mais je voulais me diversifier pour ne pas en être totalement dépendant. Twitch permet beaucoup d'interaction avec sa communauté, l'interface est agréable, les gens y sont moins toxiques que sur Youtube. Twitch propose un système d'abonnement rémunérateur, à condition qu'on arrive à fidéliser un certain nombre de personnes et qu'on soit régulier dans nos lives. J'ai donc emmené une partie de ma communauté avec moi sur cette plateforme. »


Bon à savoir

Les joueurs professionnels utilisent également Dailymotion et Mixer. N’hésitez pas à tester différentes plateformes pour multiplier vos sources de revenus et vos chances d’augmenter votre audience !

Les gains des tournois ou Cash Prizes

Les gains des tournois constituent une importante source de revenus pour les joueurs professionnels de jeux vidéos.

Ces tournois leur permettent également :

  • de rencontrer d’autres joueurs (physiquement cette fois-ci)
  • d’augmenter leur visibilité et leur popularité
  • de faire grimper leur nombre d’abonnés, et donc leurs revenus.

Attention, le montant des cash prizes peut grandement varier en fonction de votre classement final. Là aussi, vous devrez donc viser les sommets !


Bon à savoir

La micro-entreprise vous permet de diversifier vos sources de revenus. Vous pouvez en effet à la fois streamer, faire des tournois et du sponsoring sous le régime auto-entrepreneur.

Quelques conseils pour se lancer dans le pro-gaming

Choisissez votre équipement de e-gamer

Pour se lancer comme joueur professionnel, pas question d’avoir un ordinateur lent ou une connexion qui bug en plein stream ! 

Vous devrez prévoir un investissement de départ pour acquérir du matériel de qualité

  • un ordinateur puissant, avec une carte graphique récente
  • un ou plusieurs écrans assez grand(s) et d’une très bonne qualité
  • des périphériques (webcam, casque avec micro, clavier et souris) spécialement  conçus pour le jeu
  • un bureau et un fauteuil adaptés afin d’avoir une position ergonomique

Misez aussi sur une connexion internet haut-débit et connectez votre ordinateur en cablé pour éviter toute perte de vitesse.

Commencez par une micro-entreprise

Pourquoi créer une micro-entreprise pour devenir joueur pro ? Le choix de la simplicité selon Maxwell : « Vu que je travaille seul, le statut me paraissait simple à créer et à gérer. Après, c’est vrai qu’il n’y a pas de statut juridique spécial pour les joueurs, pas de case. Mais il faut bien déclarer ses revenus ! ».  

Autre avantage du régime : il est cumulable avec de nombreuses situations. On peut ainsi être étudiant, demandeur d’emploi, bénéficiaire de la prime d’activité ou même salarié et créer sa micro-entreprise. 

Soignez votre image et communiquez

Vous l’avez compris : pour vivre du jeu, votre popularité et votre image sur les réseaux sont essentielles.  Vous devrez donc toujours garder ce paramètre en tête afin d’échanger le mieux possible avec votre communauté, tout en continuant à vous épanouir dans le monde du jeu. 

« Plus la visibilité grandit, plus ça devient difficile d’interagir avec tout le monde » souligne Maxwell.  Il ajoute être également « confronté parfois à des critiques. Ça fait partie du jeu, je n'en fais pas trop cas et, globalement, les gens sont bienveillants avec moi donc c'est agréable. Il faut prendre du recul, ne pas avoir les chevilles qui explosent et ne pas non plus se concentrer sur les quelques commentaires négatifs. »

Vivez votre passion

Le monde du jeu vidéo n’est pas rempli de « strass et paillettes » et il ne suffit pas de « faire le pitre devant une caméra » pour connaître le succès.  Maxwell ajoute que « quand on se lance sur un tel médium, il faut avant tout avoir foi en ce qu'on raconte et être passionné par son sujet. Sinon, c’est juste de la télé-réalité, creuse ».

 

Vous pensez avoir la passion nécessaire et les compétences pour commencer à générer des revenus grâce aux jeux vidéo ? La micro-entreprise est le statut idéal pour vous lancer. Les équipes du Portail Auto-Entrepreneur sont disponibles pour vous aider à remporter cette nouvelle partie !

JE DEVIENS E-GAMER PRO !

L’article "Joueur professionnel de jeux vidéo"  a été noté 4,0 sur 5 sur 6 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !