fabrication_bijoux_auto_entreprise

Créateur de bijoux

26 août 2019

   5 minutes

Vous avez l’âme créative, êtes habile de vos mains et avez pour habitude de créer des bijoux ? L’auto-entreprise peut vous permettre de les vendre en toute légalité, que vous souhaitiez exercer une activité complémentaire ou vivre totalement de votre passion. La rédaction vous explique tout pour enfin vous lancer.

Créateur de bijoux auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Métiers et de l'Artisanat 

    Le code APE est généralement :  32.12Z - Fabrication d'articles de joaillerie et bijouterie ou 32.13Z - Fabrication de bijouterie fantaisie et articles similaires

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 170 000 € 

    Rémunération mensuelle : variable en fonction du volume des ventes et des matériaux utilisés

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 12,80 % de votre CA

La création de bijoux en quelques mots

La créativité n’a pas de limite et des nouveaux modèles de bijoux sont fabriqués tous les jours ! Le retour à la mode du fait-main pousse de plus en plus les consommateurs à se diriger vers des créations originales et artisanales. Ils sont nombreux à préférer s’offrir une pièce unique, qu’ils ne verront sur personne d’autres. Si vous aimez créer des bijoux, vous pouvez profiter de cette tendance pour lancer votre activité !

Sous le terme de fabrication de bijoux se cachent deux activités, proches mais pourtant bien distinctes :

  •  

    la fabrication d’articles de bijouterie (code APE 32.12Z) : elle fait plutôt référence à la création de bijoux dans des matériaux précieux (or, argent, pierres précieuses…). Ce type de création nécessite un savoir-faire particulier, et un certain investissement de départ.

  •  

    la fabrication d’articles de bijouterie fantaisie (code APE 32.13Z) : elle correspond comme son nom l’indique à des bijoux créés à partir de matériaux moins nobles (tissus, perles diverses, métaux non précieux…).


Le saviez-vous ?

Si vous souhaitez faire de la création de bijoux une activité complémentaire, l’auto-entreprise est parfaite pour vous ! Que vous soyez étudiant, salarié ou même retraité, le statut est ouvert à tous.

Quelle formation pour fabriquer des bijoux ?

Bonne nouvelle : la fabrication de bijoux est une activité non réglementée !  En d’autres termes, vous n’avez pas besoin de justifier d’une formation ou d’une expérience pour créer votre auto-entreprise. Cela signifie également qu’il n’y a pas d’assurances obligatoires pour exercer cette activité.

Mais comme tout métier, des compétences et connaissances sont toutefois nécessaires. Pour savoir comment améliorer votre pratique, vous devrez d'abord vous demander quel type de bijoux vous souhaitez créer et avec quels types de matériaux.

Pour les bijoux fantaisies, place à l’apprentissage en autodidacte

Si vous êtes principalement intéressé par la création de bijoux fantaisies, nul besoin d’une formation particulière ! Vous pourrez développer vos compétences seul, avec un peu de patience, une belle dose de créativité et beaucoup de curiosité.

Vous trouverez dans les magasins de loisirs créatifs une multitude de matériaux à expérimenter, et pourrez développer vos techniques grâce à des livres spécialisés. Internet regorge également de leçons en ligne pour apprendre à fabriquer des objets aussi beaux que de bonne qualité. N’hésitez pas à prendre du temps pour vous perfectionner en cherchant des tutoriels sur Pinterest par exemple.

Pour les bijoux en matériaux précieux, des compétences nécessaires

Travailler avec des métaux ou des pierres précieuses demande un certain savoir-faire, qu’il est difficile d’acquérir seul. Il vous faut par exemple maîtriser les techniques de :

  •  

    fonte

  •  

    découpage

  •  

    création de moules

  •  

    forgeage

  •  

    assemblage…

Pour être capable de réaliser de telles opérations, il est fortement recommandé de suivre une formation diplômante.

Le CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie est la formation de référence. Accessible dès le niveau 3e, elle permet d’acquérir en deux ans les compétences nécessaires, aussi bien sur le plan technique qu’artistique.

Pour avoir la liste des formations disponibles autour de votre domicile, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat.


Information importante

Si vous détenez des métaux précieux dans le cadre de votre auto-entreprise, vous devez en faire la déclaration auprès du bureau de garantie dont vous dépendez et tenir un registre détaillé.

Quelles sont les obligations pour créer une auto-entreprise de fabrication-vente de bijoux ?

1 - L'enregistrement auprès de deux CFE

Vous achetez des matières premières pour créer des bijoux que vous revendez ensuite à votre clientèle ? La création de bijoux est une activité artisanale qui dépend de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat. Mais puisque vous faites également de la vente, vous devrez aussi vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en plus du Répertoire des Métiers (RM).

Votre activité sera alors considérée comme mixte, ce qui explique que bien que vous soyez artisan, votre plafond de chiffre d’affaires sera fixé à 170 000 €, à l'intérieur duquel la partie afférente aux activités de services ne devra pas excéder 70 000 €. Le taux de cotisations sociales qui sera appliqué sera de 12,8 % pour la partie revente de fournitures et 22 % pour la main d'oeuvre (dans le cas par exemple où vous fabriquez un objet à partir d’une matière première fournie par votre client). Pensez à bien dissocier les deux types de prestations lors de la déclaration de votre chiffre d’affaires !

2 - L’immatriculation au Répertoire des Métiers et au Registre du Commerce du Commerce et des Sociétés

Tous les auto-entrepreneurs exerçant une activité artisanale à titre complémentaire ou principal doivent s’immatriculer au Répertoire des Métiers (RM). Les auto-entrepreneurs exerçant une activité commerciale doivent quant à eux s’immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

En tant qu’artisan-commerçant, vous êtes dans l’obligation d’effectuer cette double immatriculation.

Vous devrez effectuer ces démarches en même temps que la création de votre auto-entreprise auprès de la CMA dont vous dépendez. En plus des pièces nécessaires à la déclaration de votre début d’activité, vous devrez fournir dans les deux cas une déclaration sur l’honneur de non condamnation certifiant que vous n’avez fait l’objet d’aucune condamnation pénale, ni de sanction civile ou administrative de nature à vous interdire de gérer, d’administrer ou d’exercer une activité artisanale.

Ces immatriculations sont gratuites mais vous serez redevable d’une taxe pour frais de chambre consulaire qui sera prélevée en même temps que les cotisations sociales dont vous vous acquittez mensuellement ou trimestriellement.


Le saviez-vous ?

En tant qu’artisan, vous étiez autrefois concerné par le Stage de Préparation à l'Installation. Mais dans le cadre de la promulgation de la loi PACTE, cette formation est devenue facultative depuis le 24 mai 2019. 

Comment bien débuter votre activité de créateur de bijoux ?

La passion est là et vous avez de la créativité à revendre ? C’est parti pour vous lancer !

1. Préparez votre projet

Avant de créer votre structure, il est judicieux d’anticiper vos besoins de matériaux en vous posant les bonnes questions :  avez-vous besoin d’investir dans de nouveaux outils ? Est-ce que vos matières premières sont chères ? Savez-vous où vous approvisionner ?

Se pose ensuite la question du financement. Si vous n’avez pas d’argent à investir, sachez que de nombreuses solutions existent pour permettre aux auto-entrepreneurs de bénéficier de micro-crédits ou de prêts à taux 0.

2. Créez votre auto-entreprise et mettez vos produits en avant

Une fois votre projet préparé, vous pouvez vous lancer ! La fabrication de bijoux faisant partie des activités artisanales non réglementées, les démarches sont simples et rapides à réaliser.

Si vous travaillez des métaux précieux, c’est le moment de déclarer l’existence de votre auto-entreprise au bureau des garanties le plus proche de chez vous.

Une fois votre structure créée, il ne vous reste plus qu’à développer une gamme de produits et à apprendre à les mettre en avant. Ce métier créatif étant particulièrement adapté à la photographie, nous vous recommandons fortement de les rendre visibles sur internet. Si vous avez la fibre digitale, vous pouvez créer un site e-commerce ou vendre vos créations via des plateformes dédiées.

Misez également sur les réseaux sociaux et notamment Instagram qui sera aussi votre meilleur allié pour développer votre clientèle et vous forger une image !

3.   Démarchez près de chez vous

Si une bonne présence sur les réseaux sociaux est essentielle pour développer votre réputation, pensez également à élaborer une stratégie de communication locale.

Vous pouvez ainsi développer des partenariats près de chez vous : boutiques d’artisanat, petits magasins de prêt-à-porter, fleuristes… De nombreuses structures peuvent accepter de mettre vos bijoux en avant !

Pensez également aux regroupements d’artisans créateurs qui peuvent régulièrement organiser des animations : marchés de Noël ou marchés artisanaux durant lesquels vous pourrez par exemple proposer des cours de créations de bijoux aux enfants ou aux adultes.


Vous l’avez compris, si vous êtes inventif et passionné, l’auto-entreprise est un statut totalement adapté pour lancer votre activité de création de bijoux. Il ne vous reste plus qu’à laisser parler votre créativité !

L’article "Créateur de bijoux"  a été noté 4,2 sur 5 sur 43 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !