bricolage-homme-toutes-mains

Homme toutes mains

11 avril 2020

   6 minutes

Bricoleur et ingénieux, vous aimez rendre service et résoudre les problèmes d’entretien et d’aménagement des particuliers ? Le métier d’hommes toutes mains est peut-être fait pour vous ! Cette profession multi-services, autrefois appelée « homme à tout faire », s’est développée ces dernières années pour répondre à des besoins divers en bricolage, arrangements et travaux légers d’intérieur et même pour de petits aménagements paysagers. Le Portail Auto-Entrepreneur vous accompagne dans la découverte de cette profession et des avantages à l’exercer en auto-entreprise (micro-entreprise).

Homme toutes mains auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de métiers et de l'artisanat 

    Le code APE est généralement : le plus souvent 81.21Z - Nettoyage courant des bâtiments

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 72 500 €

    Rémunération mensuelle : entre 20 et 40 € de l’heure (variable selon les villes)

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 %

En quoi consiste le métier d'homme toutes mains ?

Les hommes toutes mains (parfois appelés « agents d'entretien petits travaux et jardins » ou « factotum », voire « appariteur » dans les collectivités), sont des hommes et femmes qui interviennent au domicile de leurs clients pour toutes les petites urgences de bricolage ou encore les besoins du quotidien.

Voici quelques exemples de tâches qu’un homme toutes mains peut être amené à réaliser quotidiennement : 

  • arranger un robinet qui fuit ou déboucher des toilettes
  • réparer un volet ou une porte de garage défectueuse
  • monter un meuble
  • s’occuper d’un jardin
  • changer des ampoules, un robinet, une plaque chauffante 
  • repeindre des murs ou changer du carrelage

Auparavant, les gardiens d’immeubles pouvaient prendre en charge ces petits travaux mais cette profession se fait aujourd’hui de plus en plus rare.

Les artisans, quant à eux, refusent bien souvent de se déplacer sur ces micro-chantiers car ceux-ci sont jugés trop peu rentables.

C’est là qu’intervient l’homme toutes mains qui lui a fait de ces petites tâches sa spécialité ! 


Information importante

Un homme toutes mains effectue des missions de petit bricolage. Pour que celles-ci soient considérées comme telles, elles ne doivent pas excéder deux heures.

Qui fait appel à un homme toutes mains ?

Les services de petit bricolage et de dépannage rapide se développent depuis quelques années dans les moyennes et grandes villes françaises. S’ils restent plutôt rares en milieu rural, rien ne vous empêche toutefois de tenter votre chance. En proposant des services variés, vous arriverez à vous constituer une clientèle large et vos perspectives s’élargiront naturellement.

Ce métier artisanal de services aux personnes connaît une demande croissante dans les zones où les artisans sont déjà débordés. 

L’homme toutes mains intervient souvent auprès :

  • des personnes isolées (personnes âgées ou handicapées, par exemple) 
  • des personnes ne sachant pas, ou n’ayant pas le temps de bricoler

Quelles qualités pour un homme toutes mains auto-entrepreneur ?

Comme pour tous les métiers de services, il est primordial d’être avenant, courtois et à l’écoute de votre clientèle, qui fera parfois appel à vous en urgence. Il vous faudra également des compétences techniques et un sens de l’adaptation à toute épreuve.

L’homme toutes mains est en contact direct avec ses clients. Vous devez donc être sociable et aimer aider pour faire ce métier. Vous pouvez ainsi devenir la personne que l’on appelle en premier lieu dès que des travaux ou dépannages sont nécessaires. 

Il vous faut évidemment être habile et bricoleur mais aussi curieux et inventif. Vous serez parfois amené à réaliser des réparations peu communes. Votre sens pratique, votre logique et votre côté « McGyver » seront alors des atouts majeurs !

Quels sont les diplômes et les connaissances nécessaires ?

Il n’y a pas de formation particulière pour créer sa micro-entreprise d’homme toutes mains. En effet, cette profession est non réglementée et ne requiert aucun diplôme ou habilitation. 

Cela signifie donc que vous devez légalement vous restreindre à des travaux sans danger apparent, à la fois pour vous et pour vos clients.  Vous ne pouvez pas non plus intervenir sur des travaux de gros œuvre (démolition par exemple) ou sur des interventions qui demandent un savoir-faire spécifique. 

Toutefois avoir une qualification dans un domaine peut être un plus pour votre micro-entreprise !


Information importante

Certains domaines de réparation ou d’intervention nécessitent l’obtention d’un agrément, comme les réparations électriques. En tant qu’homme toutes mains, vous n’êtes pas habilité à le faire et devrez donc systématiquement décliner ce genre de missions.

Si vous avez des diplômes et habilitations spécifiques, il vous faudra alors déclarer une activité supplémentaire afin de pouvoir réaliser des tâches spécialisées et potentiellement dangereuses.

Notez enfin que lors de la création de votre auto-entreprise, vous devrez déclarer votre activité principale pour que l’INSEE vous attribue un code APE/NAF. Or, en tant qu’homme toutes mains, le principe est la polyvalence ! La majorité des auto-entrepreneurs hommes toutes mains sont déclarés en « nettoyage courant des bâtiments ». Mais pas d’inquiétude, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas en choisir un autre et rester multi-services ! Le code APE n’impacte pas la nature de vos missions.

Quelles sont mes obligations en tant qu’homme toutes mains ?

Il n’y a pas d’assurance obligatoire pour un homme toutes mains en auto-entreprise. Toutefois, vous avez des responsabilités car vous travaillez dans les habitations et sur les propriétés de vos clients. Votre métier peut comporter quelques risques lors de vos interventions. 

Il est donc important de souscrire des assurances (même si elles restent facultatives) car vous manipulez les biens d’autrui, mais aussi de l’outillage.


Le saviez-vous ?

Un micro-entrepreneur a le statut d’entrepreneur individuel. Il engage ainsi sa responsabilité et son patrimoine personnels lorsqu’il exerce son activité.

Nous vous conseillons ainsi de vous renseigner sur : 

  • La responsabilité civile professionnelle (RC Pro) qui protège votre auto-entreprise (c’est-à-dire vous) en cas de dégâts. Face à la croissance du nombre de micro-entrepreneurs, des assureurs comme Simplis proposent aujourd’hui des tarifs avantageux pour les petits budgets. N’hésitez pas à vous renseigner ! 
  • La protection juridique : facultative dans les contrats d’assurance, elle vous permet de souscrire une protection juridique, c’est-à-dire une assistance en cas de litige avec vos clients. Avoir un accompagnement et une prise en charge des frais en cas de procédure judiciaire peut être rassurant dans une activité auto-entrepreneuriale multiple.

Pensez également à bien assurer votre matériel et votre véhicule, qui sont les investissements principaux de votre micro-entreprise !

Quelles assurances en micro-entreprise ?

Comment fixer le prix de mes prestations ?

Bien que le statut d’auto-entrepreneur vous permette une flexibilité non négligeable dans la gestion de votre comptabilité, il reste important de bien définir vos frais de fonctionnement et d’avoir une grille tarifaire qui en tienne également compte.

Prendre le temps de la réflexion

Pour bien évaluer vos tarifs avant de débuter il vous faut :

  • Définir votre périmètre d’intervention
  • Connaître le marché et le profil des habitants de votre ville ou de votre secteur d’intervention
  • Estimer la durée moyenne de vos interventions
  • Décider de vos périodes de travail et de repos
  • Envisager l’ensemble des frais (fixes et variables) et vos charges (directes et indirectes)
  • Évaluer vos coûts d’investissement (matériel, outillage, véhicule utilitaire, etc.)

Comment fixer ses prix en auto-entreprise ?


Bon à savoir

En auto-entreprise, vous ne pouvez pas déduire vos frais professionnels. Aussi, votre outillage comme votre véhicule et les frais inhérents à vos déplacements sont donc des charges fixes à assumer entièrement. Néanmoins, si vous êtes amené à acheter de grosses quantité de matériel (peinture, carrelage, etc.) pour une mission, pensez aux frais de débours !

Puis-je adapter mes tarifs selon ma clientèle ?

Vous pouvez opter pour une tarification à l’heure ou une grille tarifaire à la tâche ou la mission. 

Rien dans les lois relatives aux activités de services n’indique que vous ne pouvez pas adapter vos tarifs selon votre clientèle. Si vous choisissez, par exemple, de vous spécialiser auprès des personnes en difficulté, vous pouvez tout à fait réguler vos prix en fonction des revenus de vos clients. Attention toutefois à ne pas perdre d’argent sur ces interventions. 

Vous avez également la possibilité d’intervenir en sous-traitance auprès de structures qui travaillent et accompagnent un public en difficulté sociale. Dans ce cas, vous pourrez adapter votre tarification :

  • Directe quand vous facturez directement vos clients
  • Sous contrat quand les prestations de votre micro-entreprise sont réalisées en sous-traitance (pour des associations sociales et solidaires par exemple).


Bon à savoir

La sous-traitance des auto-entrepreneurs n’est pas illégale. Protégez-vous toutefois en établissant à chaque fois un contrat de prestations. Ayez aussi en tête que les établissements qui vous paient ainsi peuvent légalement stopper votre collaboration et rompre le contrat, sans que vous soyez indemnisé.

Comment trouver mes premiers clients ?

Lorsque vous aurez créé votre auto-entreprise, votre premier challenge sera de trouver vos premiers clients. 

Nous vous conseillons de :

  • rédiger des annonces à laisser dans votre quartier et les zones limitrophes auprès des commerçants de proximité, agences immobilières, mairies, etc. Pensez également aux sites de petites annonces en ligne.
  • vous faire connaître en travaillant votre présence sur les réseaux sociaux
  • vous inscrire sur des plateformes : de nombreuses plateformes numériques comme TaskRabbit mettent en relation les profils de professionnels et de spécialistes compétents avec des clients aux demandes spécifiques. Vous pouvez créer votre profil sur une ou plusieurs de ces plateformes afin de bien démarrer votre activité et vous faire connaître.

Nos 6 conseils pour trouver vos premiers clients

Ne négligez pas votre présentation, aussi bien physique que numérique (rédaction simple, claire et sans faute, description précise des services et des tarifs). N’oubliez pas que les clients en services se trouvent aussi beaucoup par le bouche-à-oreille. Vos premiers clients satisfaits seront donc votre meilleure publicité !


Bon à savoir

Les auto-entrepreneurs en services à la personne peuvent faire bénéficier à leurs clients d’avantages fiscaux et d’exonérations de charges. 

Vous l’avez compris, si vous êtes touche-à-tout, que vous passez votre temps libre à bricoler, et que vos proches vous appellent dès qu’ils rencontrent un souci à la maison avec leurs installations, vous êtes un homme toutes mains dans l’âme. Si en plus vous aimez rendre service et aider les personnes face à des imprévus… alors, ne tardez plus à créer votre auto-entreprise d’homme toutes mains. Y compris si vous êtes une femme !

Découvrez le portrait de Régis, homme toutes mains en auto-entreprise

JE VEUX DEVENIR HOMME TOUTES MAINS !

L’article "Homme toutes mains"  a été noté 4,2 sur 5 sur 37 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !