dropshipping-guide-complet

Dropshipping : le guide complet pour tout comprendre

3 avril 2020

   6 minutes

Depuis quelques années, le dropshipping connaît un franc succès auprès des e-commerçants. Nécessitant peu d’investissements au départ, il est particulièrement adapté aux auto-entrepreneurs qui souhaitent lancer leur activité sur internet. Quelle est cette forme de boutique en ligne ? Quelles sont les spécificités de ce modèle ? Comment créer votre commerce en ligne avec le dropshipping ? Quelles sont les plateformes à utiliser ? Suivez le guide !

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Un système de e-commerce particulier

Le dropshipping, que l’on pourrait traduire par « livraison directe », est l’un des systèmes de vente en ligne utilisés dans le secteur du e-commerce. Il permet de vendre n’importe quel type de produits, des écouteurs pour smartphone aux bijoux fantaisie en passant par des appareils électroménagers.

Le but de ce modèle est de générer rapidement du chiffre d’affaires en vendant le produit « tendance », au bon moment. La plupart des dropshippers (professionnels du dropshipping) disposent d’ailleurs de plusieurs sites et boutiques en ligne pour maximiser leurs profits.

Dans ce système, trois acteurs principaux interagissent en chaîne :

  • le consommateur commande un produit sur votre site
  • le e-commerçant (c’est vous) reçoit une notification d’achat et transmet la commande à son grossiste
  • le fournisseur (ou grossiste) assure les livraisons et dispose des stocks dans ses entrepôts

C’est aussi simple que ça ! Si vous réfléchissez bien, le dropshipping est utilisé par les plus grands acteurs du marché comme Amazon, Rue du commerce, eBay ou encore le marketplace de Fnac.

Pour en savoir plus : découvrez comment faire de la vente en ligne ?

Le fonctionnement du dropshipping

Dans un modèle e-commerce classique, le commerçant stocke, prépare chaque commande puis revend des produits qu’il a lui-même créés ou qu’il a achetés à un fournisseur. Dans le cas du dropshipping, les produits ne vous appartiennent pas. Vous n’avez donc pas besoin d’avoir des locaux puisque vous n’avez pas de stock physique.

C’est votre fournisseur qui s’occupe de la logistique : il prépare et envoie les colis pour vos clients à votre place. Une fois que le produit est expédié, vous lui reversez le montant de la commande, en ayant préalablement prélevé une commission.

Concrètement, vous agissez comme un intermédiaire. À ce titre, vous vous occupez uniquement de la mise en ligne des produits sur votre site e-commerce et du service après-vente.

Et le consommateur dans tout ça ? Lorsque vous faites du dropshipping, vous n’êtes pas obligé d’informer les acheteurs du processus. D’ailleurs, certains fournisseurs proposent une prestation supplémentaire : l’envoi du produit dans un packaging au nom et aux couleurs de votre marque.


Bon à savoir

Comme dans le e-commerce classique, vous pouvez travailler avec plusieurs fournisseurs.

Quels entrepreneurs peuvent être intéressés par le dropshipping ?

Tous les micro-entrepreneurs commerçants qui souhaitent lancer une activité en ligne peuvent utiliser le dropshipping. Cette méthode est tout à fait adaptée aux petits budgets qui veulent tester un marché ou un produit, sans prendre de risques. Néanmoins, il faudra de bonnes bases en web marketing (stratégies sur les réseaux sociaux, publicités, référencement naturel) pour pérenniser l’activité.

Attention, cette méthode ne vous conviendra pas si :

  • vous êtes artisan et que vous souhaitez revendre vos propres produits (vous devrez alors ouvrir une boutique en ligne traditionnelle, vous occuper de la gestion des stocks et des commandes)
  • vous préférez garder le contrôle sur le traitement des commandes et le système de livraison
  • vous souhaitez vérifier la qualité des produits

Quels sont les avantages et les inconvénients du dropshipping ?

Pour les auto-entrepreneurs qui débutent dans le e-commerce, le dropshipping dispose de plusieurs avantages non négligeables :

  • Le dropshipping est le meilleur moyen de tester un marché : il suffit de signer le contrat avec un fournisseur puis de mettre en ligne les produits sur votre boutique.
  • Vous gagnez du temps et de l’argent : avec le dropshipping, vous pouvez mesurer en peu de temps ce qui est populaire sans avoir à investir dans un stock. Si les produits ne se vendent pas, vous ne perdez rien. Il suffit de stopper la collaboration avec le fournisseur ou changer la gamme de produits sur votre boutique
  • Votre activité peut se développer plus rapidement : les contraintes de gestion de stock et de logistique sont confiées au fournisseur. Si les ventes explosent, vous pouvez continuer de vous consacrer à l’optimisation du site, au marketing et à la communication. Le fournisseur se charge du traitement des commandes et de la livraison, peu importe leur nombre.
  • L’investissement de départ est très faible comparé à un site de e-commerce classique : pas de coût de fabrication des produits et des packagings, pas de frais d’envois, pas de frais de locaux ou de préparateurs de commande.
  • Vous pouvez vendre vos produits à des tarifs ultra-compétitifs : vous avez peu de charges par rapport à un e-commerce traditionnel, et pouvez répercuter la marge du grossiste sur vos prix.

Comme tout système de vente, le dropshipping présente aussi quelques inconvénients. Voici les points de vigilance à prendre en compte si vous vous lancez dans cette méthode de vente en ligne :

  • Vous n’avez pas totalement la main sur la qualité des produits et de l’emballage : si votre fournisseur n’est pas fiable sur la livraison, c’est également vous qui en subirez les conséquences. Le problème ? La plupart des fournisseurs des sites de dropshipping se trouvent en Asie, il est donc difficile de se faire envoyer un échantillon pour tester le produit (cela reste néanmoins possible). Avant la mise en ligne, n’hésitez pas à demander plusieurs photos et une fiche technique détaillée à votre grossiste (matière, couleur, dimensions, etc.).
  •  La concurrence est de plus en plus rude : la simplicité du dropshipping attire de nombreux entrepreneurs. Certaines thématiques, comme le prêt-à-porter ou le high-tech, sont pratiquement saturées. Si vous choisissez cette voie, il y a de fortes chances que vos concurrents proposent les mêmes produits. Il vous sera plus difficile de faire la différence avec eux et de proposer une réelle valeur ajoutée.
  • En travaillant avec plusieurs fournisseurs, vous augmentez la complexité de la logistique : chaque grossiste possède sa propre politique de livraison et de retour. Les erreurs et retards de livraison sont également plus importants.
  •  Si la personnalisation du colis est impossible, cela peut poser des problèmes au niveau de votre image de marque et de la relation client.
  • Les délais de livraison peuvent être très longs : certains de vos clients pourraient s’impatienter ou demander le remboursement de la commande. N’hésitez pas à indiquer cet élément sur votre site, la transparence sera toujours appréciée des consommateurs.
  • Si vous n’êtes pas e-commerçant de base, il faudra vous former sur plusieurs aspects liés au web : création d’un site internet, ergonomie de votre boutique en ligne, référencement naturel (techniques pour rendre visible votre site), etc. Vous devrez également mettre en place un processus efficace pour la gestion du service après-vente (SAV).

Comment faire du dropshipping quand on est auto-entrepreneur ?

Renseignez-vous sur le dropshipping

Si le dropshipping est réputé pour être « à la portée de tous », nous vous conseillons néanmoins de bien vous renseigner sur le sujet. Prenez le temps de connaître les différentes spécificités de ce modèle économique. Si possible, échangez avec un e-commerçant qui a déjà testé le dropshipping. Ses conseils pourraient bien être précieux pour débuter sans vous tromper !

Faites une analyse de marché

Nous l’avons évoqué plus haut, la concurrence est féroce. Pour éviter les déconvenues, nous vous conseillons d’effectuer une petite étude de marché :

  • Quelles sont les tendances en ce moment ?
  • Quels sont les concurrents déjà en place ?
  •  À combien vendent-ils leurs produits ?
  • Comment communiquent-ils ?

Il y a peu de concurrents sur le secteur ? Êtes-vous sûr que votre produit peut réellement intéresser de potentiels acheteurs ? Si c’est le cas, lancez-vous !

Votre marché est saturé ? À moins de suffisamment vous différencier (et d’avoir aussi un peu de chance !), votre activité risque de ne pas décoller. Ne vous découragez pas, il y a probablement d’autres types de produits à vendre.


Bon à savoir

En tant que dropshipper, vous devez être particulièrement réactif aux tendances du marché. Mettez en avant le bon produit au bon moment ! Et éviter de proposer des maillots de bain en plein mois de janvier …

Choisissez vos fournisseurs

Le choix du grossiste va dépendre du type de produit que vous commercialisez. Plus votre secteur est concurrentiel, plus le nombre de fournisseurs disponibles sera important. Le marché est grand et vous êtes libre de choisir vos partenaires commerciaux.

Pour sélectionner votre fournisseur, renseignez-vous sur ses exigences de paiement et demandez-lui également si vous pouvez personnaliser les envois. D’autres critères devront être pris en considération au niveau du traitement des commandes :

  • Que prévoit-il en cas de colis perdu ? Endommagé ?
  • Quels sont les délais de livraison ?
  • Est-ce que les retours sont possibles ? Comment ?
  • Dispose-t-il d’une protection contre la fraude ?
  • Comment pouvez-vous joindre son service client ?

Plus vous communiquerez avec lui, plus vous pourrez créer une véritable relation commerciale et plus la négociation sera facile.

Attention, le dropshipping souffre parfois d’une mauvaise image, car certains produits vendus sont de mauvaise qualité. Heureusement, cela n’est pas une règle générale ! Pour pérenniser votre activité et tisser une relation de confiance avec vos clients, il est essentiel de bien choisir vos grossistes. N’hésitez pas à regarder les avis des e-commerçants à leur sujet.


Bon à savoir

Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation entre les e-commerçants et les fournisseurs, comme Doba ou Aliexpress.

Créez votre boutique en ligne

Si le dropshipping attire autant d’entrepreneurs, c’est qu’il ne nécessite que très peu d’investissements financiers ou matériels. Pour vous lancer, il vous suffira de créer une boutique en ligne, comme un e-commerçant traditionnel. Il faudra ensuite mettre en ligne les produits et créer des fiches descriptives. Attention, veillez à rédiger des contenus uniques pour chaque produit : si vous dupliquez les textes, Google vous pénalisera fortement. Ensuite, optimisez la boutique avec plusieurs modules (paiement sécurisé, boutons de partage sur les réseaux sociaux, etc.).

N’hésitez pas à soigner le design de votre site et l’expérience utilisateur. Certaines informations comme les mentions légales, les conditions générales d’utilisation ainsi que la politique de confidentialité doivent également apparaître. En plus de favoriser la confiance, elles sont obligatoires, notamment dans le cadre de la protection des données (RGPD).  

Vous vous demandez quel outil utiliser pour créer votre site de dropshipping ? Certaines plateformes, comme Shopify, sont spécialisées dans la création de boutiques en ligne. Ergonomique et accessible, cet éditeur vous permettra de réaliser un site internet à votre image. Moyennant un abonnement mensuel, vous pourrez vous lancer rapidement dans le dropshipping.

Pour en savoir plus : découvrez notre avis complet sur la plateforme Shopify et profitez de l'offre actuelle de découverte : le service y est gratuit pendant 90 jours au lieu de 14 habituellement.

DÉCOUVRIR L'OFFRE SHOPIFY


Le saviez-vous ?

Vous n’êtes pas à l’aise pour créer un site e-commerce ? N’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Face à la concurrence, la personnalisation va être la clé. Soignez votre univers graphique et l’expérience utilisateur que vous proposez !

Communiquez sur votre activité

Vous avez trouvé votre fournisseur et créé votre boutique en ligne ? Il est maintenant temps de faire la promotion de vos produits pour générer du chiffre d’affaires.

Dans le cadre du dropshipping, la promotion sur les réseaux sociaux est un excellent levier marketing. Instagram et Facebook offrent notamment des opportunités. N’hésitez pas à vous créer un compte et à l’alimenter avec des photos de vos produits. Vous pouvez aussi faire de la publicité ou contacter des influenceurs proches de votre thématique. Certains acceptent une mise en avant gratuite contre l’envoi d’un produit.

Enfin, la publicité (Google Ads) donnera un véritable coup de pouce à votre visibilité. Testez l’outil en commençant par un petit budget puis analysez les retours obtenus.

Pour en savoir plus : lire notre guide sur le top 10 des réseaux sociaux.

Vous l’avez compris, le dropshipping est une technique e-commerce idéale pour tester de nouveaux produits sans prendre d’importants risques financiers. Vous êtes prêt à vous lancer dans cette nouvelle aventure ? La première étape est la création de votre auto-entreprise !

JE CRÉE MON AUTO-ENTREPRISE

L’article "Dropshipping : le guide complet pour tout comprendre"  a été noté 5,0 sur 5 sur 15 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !