formulaire_cerfa_P0

Comment remplir le formulaire P0 micro-entrepreneur ?

26 août 2019

   5 minutes

Pour devenir auto-entrepreneur, il existe plusieurs démarches administratives à effectuer. Vous devrez notamment renseigner le cerfa P0 micro-entrepreneur. Ce formulaire, différent en fonction de votre activité, vous permettra de créer officiellement votre auto-entreprise et de lancer votre activité. Vous avez besoin d’aide pour remplir le cerfa P0 auto-entrepreneur ? Suivez le guide !

Le formulaire P0 auto-entrepreneur : pour quoi et pour qui ?

Le cerfa P0 auto-entrepreneur est le formulaire officiel de déclaration d’activité pour les personnes qui souhaitent créer une auto-entreprise.

En fonction de votre activité, vous aurez le choix entre 3 documents pour effectuer la déclaration de votre auto-entreprise :

  • le formulaire P0 PL (ou Cerfa n°11768*06) : pour les auto-entrepreneurs en profession libérale
  • le formulaire P0 CMB (ou Cerfa n°15253*04) : pour les auto-entrepreneurs artisans et / ou commerçants
  • le formulaire AC0 (ou Cerfa n°13847*06) : pour les auto-entrepreneurs agents commerciaux


Attention, il existe un autre formulaire P0 CMB pour les artisans / commerçants, qui est le Cerfa n°11676*09. Ne vous trompez pas : celui-ci ne vous est pas destiné et vous ne devez pas l’utiliser.

Depuis le 1er janvier 2016, la déclaration de début d’activité pour un micro-entrepreneur doit obligatoirement se faire en ligne. Vous avez plusieurs possibilités pour faire votre inscription :

  • faire les démarches vous-même : pour cela, vous devez vous rendre sur le site de l’administration Guichet-entreprises. Selon la catégorie d’activité que vous aurez choisie, vous remplirez le formulaire approprié. Vous pourrez alors constituer votre dossier avec les pièces justificatives demandées.
  • vous faire accompagner par nos conseillers : si vous le souhaitez, vous pouvez simplifiez vos démarches administratives. Le Portail Auto-Entrepreneur met en effet à votre disposition une formule d'accompagnement à 59 €. Vous bénéficierez alors d’un conseiller dédié qui répondra à toutes vos questions, vous aidera dans le choix des options et vous informera sur les droits et aides dont vous pouvez bénéficier.

Débuter votre activité avec le Portail Auto-Entrepreneur


Le saviez-vous ?

L’acronyme CERFA vient du nom de l’administration chargée de traiter ces documents (Centre d’Enregistrement et de Révision des Formulaires Administratifs). En fonction de la démarche (création ou cessation d’une micro-entreprise, ajout ou modification d’activité) et de l’activité de l’auto-entrepreneur, le Cerfa à remplir sera différent.

Comment remplir le cerfa P0 auto-entrepreneur ?

Le formulaire P0 micro-entrepreneur est constitué de plusieurs parties que l’auto-entrepreneur devra remplir consciencieusement.

Comme nous l’avons précisé ci-dessus, le formulaire de déclaration de votre auto-entreprise va différer en fonction de votre activité et de votre situation. Vous n’aurez donc pas nécessairement les mêmes cadres à remplir.

Les informations relatives à la personne

  • Activités antérieures

Si vous avez déjà exercé une activité non-salariée, cochez « oui » et renseignez votre numéro unique d’identification.

  • Informations personnelles

Ce cadre est réservé à vos renseignements personnels : nom, prénom, date de naissance, nationalité et adresse du domicile personnel.

  • Informations relatives au conjoint

Vous devez remplir cette case uniquement si votre conjoint souhaite participer à l’activité de votre auto-entreprise. Il pourra être conjoint collaborateur (il n’est pas rémunéré mais dispose d’une protection sociale) ou conjoint salarié (il dispose d’un contrat de travail).

  • Option pour l’EIRL

Cochez cette case si vous souhaitez créer une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) et non une micro-entreprise. Vous devrez alors joindre l’intercalaire P-EIRL (différent selon votre activité) ainsi qu’une déclaration d’affectation de patrimoine.

  • Déclaration d’insaisissabilité

Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer une déclaration d’insaisissabilité pour protéger vos biens immobiliers. Cependant, en cas de poursuites, sachez que votre résidence principale ne pourra être saisie par les créanciers.

Les informations relatives à l’activité

  • Lieu d’exercice de l’activité

Il s’agit de l’adresse où vous exercerez votre activité. Cela peut être à votre domicile ou dans un établissement (commerce, cabinet). Vous pouvez également choisir un centre de domiciliation.

  • Renseignements sur l’activité exercée

Vous devez renseigner ici plusieurs types d’informations en fonction de votre activité :

- date de début d’activité

- types d’activité exercées, en précisant l’activité la plus importante

- précisions sur l’activité : commerce ambulant ou sédentaire, activité saisonnière ou permanente

- pour les artisans / commerçants : nom commercial et origine du fonds de commerce

  • Le nombre d’effectif

Si lors de la création de votre auto-entreprise, vous souhaitez embaucher un ou plusieurs salariés, vous cocherez « oui » et vous indiquerez le nombre d’effectif prévu.

La déclaration sociale

Cette partie doit être remplie par tous les auto-entrepreneurs, quelle que soit leur activité. Si vous avez un double statut (salarié, retraité, étudiant …), vous devrez le renseigner. C’est également ici que vous choisirez la périodicité de versement de vos cotisations sociales.


Bon à savoir

Si vous êtes susceptible de toucher des aides sociales (prime d’activité, ARE…), nous vous conseillons fortement de choisir l’option mensuelle pour le versement de vos cotisations. Cela facilitera grandement vos déclarations auprès des organismes sociaux (CAF, Pôle emploi) et limitera d’éventuels retards de paiement.

L’option fiscale

Dans cette partie, vous pourrez choisir d’opter pour le versement libératoire de l’impôt sur les revenus. Cela signifie que lors du paiement de vos cotisations sociales, un pourcentage supplémentaire sera appliqué et prélevé au titre de l’impôt sur les revenus.

Cette option n’est pas obligatoire : vous pouvez rester sur le mode d’imposition classique du prélèvement à la source. Chaque cas est unique et vous devrez faire votre choix en fonction de votre situation personnelle.

À qui envoyer le formulaire P0 auto-entrepreneur ?

Une fois que vous avez rempli le formulaire de déclaration d’activité approprié, vous devrez le dater et le signer. Il convient ensuite de joindre à ce document, les éventuelles pièces justificatives demandées par l’administration (diplôme, attestations, etc.).


Une fois votre dossier constitué, vous devrez l’envoyer au Centre des Formalités des Entreprises (CFE) dont vous dépendez :

  • l’URSSAF pour les auto-entrepreneurs en profession libérale
  • la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) pour une activité artisanale
  • la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) pour une activité commerciale


À noter que les agents commerciaux ne sont pas concernés par le formulaire P0, mais par l’imprimé AC0. Ils devront le faire parvenir au Greffe du tribunal de commerce de leur circonscription.


Le saviez-vous ?

Avec la Loi PACTE, l’administration prévoit de simplifier les démarches administratives en créant une plateforme en ligne unique courant 2021. L’objectif est de centraliser l’ensemble des démarches des créateurs d’entreprise, peu importe leur statut juridique et leur activité.

Vous recevrez, sous quelques jours, une réponse de l’administration. Si votre déclaration d’activité est acceptée, votre CFE vous enverra également votre numéro de SIRET.

Attention, votre dossier de création d’auto-entreprise doit être rempli minutieusement. Une simple erreur ou un oubli peut repousser de plusieurs semaines le lancement de votre activité.

Créer une auto-entreprise : les question fréquentes

1- Je veux me faire aider pour créer ma micro-entreprise : comment faire ?

Vous ne souhaitez pas vous encombrer des démarches administratives ? Vous craignez de mal remplir votre déclaration ? Vous souhaitez simplement plus de précisions avant de vous lancer ?

Pour vous faire gagner du temps, le Portail Auto-Entrepreneur peut vous aider à créer votre micro-entreprise.

Déclarez votre début d'activité en ligne

2- Combien coûte la création d’une auto-entreprise ?

Si vous réalisez les démarches seul, la création de votre micro-entreprise est théoriquement gratuite.

La CMA ou la CCI peuvent vous demander une participation si vous vous faites accompagner par leur structure. L’immatriculation au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC) pour les agents commerciaux est quant à elle payante (environ 25 €).

Dans tous les cas, faites bien attention : en cas d’erreur ou d’oubli d’une pièce justificative, le CFE dont vous dépendez refusera votre dossier.

3- Quelles sont les aides possibles pour créer une auto-entreprise ?

Suivant votre situation et vos besoins, vous trouverez de nombreuses aides pour lancer votre activité : subventions financières, prêts et micro-crédits, aides des collectivités territoriales, associations ou encore des plateformes d’accompagnement comme le Portail Auto-Entrepreneur. Sachez que vous pouvez également cumuler le maintien de vos allocations (ARE, RSA, prime d’activité) tout en créant votre auto-entreprise.

Pour celles qui le souhaitent, il existe aussi des aides pour les femmes entrepreneures.

4- Que dois-je faire après la création de mon auto-entreprise ?

Dans votre première année d’activité, vous allez devoir effectuer plusieurs formalités administratives obligatoires. Pas de panique, vous avez un laps de temps pour vous mettre en conformité.

Ces démarches vous permettront notamment de payer vos cotisations sociales, vos impôts et de récupérer des attestations essentielles à votre activité.

L’article "Comment remplir le formulaire P0 micro-entrepreneur ?"  a été noté 4,6 sur 5 sur 25 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !