numero-siret-auto-entrepreneur

Numéro SIRET : qu'est-ce que c'est ?

26 août 2019

   5 minutes

Le numéro SIRET est obligatoire pour les auto-entrepreneurs. Il est l'identifiant unique délivré par l'INSEE lors de l'inscription de l'auto-entreprise au répertoire national des entreprises. Comment obtenir son SIRET ? À quoi sert-il ? Découvrez toutes les informations dans ce dossier.

Qu'est-ce que le numéro SIRET ?

Le Système d'Identification du Répertoire des Etablissements (SIRET) est un code délivré par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) au moment de votre création d’entreprise.

Ce numéro est l’identifiant de votre auto-entreprise au répertoire Sirene. Vous le recevez par courrier postal dans un délai d'environ 15 jours suivant votre date d'inscription au régime auto-entrepreneur.

SIREN ET SIRET : quelle est la différence ?

Il n’est pas rare de se méprendre sur l’utilisation des deux appellations. En effet, le SIREN concerne votre identifiant unique et ne changera pas tandis que le SIRET identifie géographiquement votre établissement.

Autrement dit, si vous êtes amené à déménager la domiciliation de votre entreprise, alors vous obtiendrez un numéro de SIRET différent mais votre numéro de SIREN lui ne changera pas.

Le numéro SIREN

Le numéro SIREN ou Système d’Identification du Répertoire des Entreprises est un code unique attribué par l'INSEE lors de l’inscription de l’entreprise au répertoire national des entreprises et plus précisément lors de votre déclaration de début d’activité en auto-entrepreneur.

Ce numéro est composé de 9 chiffres invariables et justifie de votre immatriculation au répertoire SIRENE.

Ce numéro unique d’immatriculation vous suit tout au long de votre vie. Si par exemple vous cessez votre activité, vous perdez votre numéro de SIREN, mais vous le retrouverez lorsque vous recréerez une nouvelle auto-entreprise.


Bon à savoir

Géré par l’INSEE, le répertoire SIRENE enregistre l'état civil de toutes les entreprises et leurs établissements, quelle que soit leur forme juridique. Les organismes publics ou privés et les entreprises étrangères qui ont une représentation ou une activité en France y sont également répertoriés.

Le numéro SIREN doit figurer sur tous les documents commerciaux (devis, factures). 

Le numéro SIRET

Le numéro SIRET est composé de 14 chiffres :

  •  

    un SIREN : un code INSEE unique composé de 9 chiffres

  •  

    un code NIC (Numéro Interne de Classement) : un identifiant composé de 5 chiffres placés à la fin du SIREN. Il sert à identifier chaque établissement d’une entreprise

Celui-ci figure également sur l’extrait K-bis d’une entreprise (extrait K pour les auto-entrepreneurs et seuls ceux inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés sont concernés).

À noter qu’une entreprise ayant plusieurs établissements en plus de son siège social aura un seul SIREN et plusieurs SIRET distincts, chacun d’entre eux correspondant à un établissement différent.

Ce numéro vous est également demandé par les administrations (Urssaf, SSI, CIPAV…) afin de vous identifier lorsque vous traitez avec ces dernières.

Enfin vous retrouvez ce numéro sur vos appels à cotisations Urssaf et SSI, qui correspondent à vos déclarations de chiffres d’affaires. 

Numéro SIRET : quelles sont les formalités ?

1 - Comment obtenir un numéro SIRET ?

Vous obtenez un numéro SIRET lorsque vous réalisez les formalités de création d’entreprise auprès du CFE compétent : l’Urssaf (activité libérale), la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (activité artisanale) ou la Chambre de Commerce et d’Industrie (activité commerciale).

Lors de la création de votre auto-entreprise et de son inscription au RNE (Répertoire National des Entreprises), l’INSEE vous délivre par courrier votre certificat d’inscription au répertoire Sirene, mentionnant ce numéro SIRET.

2 - Comment vérifier un numéro SIRET ?

Il existe de nombreux site internet référençant les entreprises inscrites au répertoire SIRENE. Ces sites permettent à quiconque :

De rechercher rapidement une entreprise sur la France entière :

  •  

    par le nom de l'entreprise

  •  

    par le numéro de SIREN

  •  

    par le nom d'un dirigeant

D'obtenir, pour chaque entreprise, des informations sur :

  •  

    sa raison sociale, son adresse de siège social et des établissements, téléphone, fax

  •  

    son code APE/NAF et activité en clair

  •  

    sa forme juridique, capital social, date de création

  •  

    ses principaux établissements

Et de nombreuses autres informations financières et juridiques.

Vous pouvez donc vérifier si votre numéro de SIRET est valide, quelles sont les informations publiques transmises aux différents organismes et/ou si le code APE qui vous a été attribué correspond à votre activité principale.

Les principaux services d’informations juridiques et financières des entreprises sont :  verif.com et societe.com.

3 - Obtenir un avis de situation SIRENE

Lors de la création de votre auto-entreprise, l'INSEE délivre une attestation appelée « Avis de situation INSEE ». Ce document, disponible en libre accès sur le site Internet de l’INSEE, constitue une source d’informations non négligeable sur les entreprises.

L’avis de situation SIRENE contient :

  •  

    la raison sociale de votre auto-entreprise (en l’occurrence votre nom et prénom)

  •  

    votre code APE (Activité Principale exercée)

  •  

    l’adresse de l’établissement

  •  

    le numéro de SIRET

  •  

    la forme juridique de l’établissement

Pour l’obtenir, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’INSEE et de renseigner le numéro SIREN de l’entreprise recherchée, ou de la vôtre si vous avez besoin d’une attestation. 

SIRET : les questions fréquentes des micro-entrepreneurs

1 - J'ai déjà été auto-entrepreneur et je me réinscris. Vais-je récupérer mon ancien numéro de SIRET ?

Le SIRET est composé de 14 chiffres :

  •  

    les 9 premiers correspondent à votre SIREN et servent à identifier votre entreprise. Ils vous suivent tout au long de votre vie d’entrepreneur.

  •  

    les 5 suivants correspondent à votre code NIC. Ils identifient géographiquement le lieu de votre activité.

Si vous recréez une auto-entreprise et que vous continuez à exercer dans le même secteur géographique, vous garderez donc le même SIRET, et ce même si votre activité est complètement différente de la précédente. C’est en effet votre code APE qui sera modifié si vous changez d’activité principale.

2 - Je fais un changement de domiciliation. Vais-je conserver le même numéro de SIRET ?

Les 5 derniers chiffres de votre SIRET (ou code NIC) sont déterminés par le lieu d’implantation de votre entreprise. Si vous changez de lieu de domiciliation, votre SIRET sera donc modifié : vous conserverez le même SIREN mais votre code NIC sera différent.

3 - Je ne suis pas satisfait du code APE que j’ai reçu en même temps que mon SIRET. Puis-je le changer ?

Ce code APE vous a été délivré par l’INSEE lors de l’immatriculation de votre auto-entreprise. Composé de 4 chiffres et d’une lettre, il permet d’identifier la branche d’activité à laquelle appartient votre entreprise.

Si vous pensez que ce code doit être corrigé, vous pouvez le faire modifier. Vous devrez alors remplir un formulaire de modification du code APE téléchargeable sur le site de l’INSEE puis le transmettre par mail ou par courrier à la direction régionale de l'Insee dont dépend votre auto-entreprise.

4 - Peut-on avoir plusieurs numéros SIRET ?

Comme vu plus haut, le numéro SIRET est composé d’un numéro SIREN (identifiant unique à 9 chiffres) et d’un code NIC (5 chiffres) qui varie en fonction de la domiciliation géographique de votre entreprise. Ainsi une auto-entreprise ne peut avoir plusieurs numéros de SIRET même si elle exerce plusieurs activités car une personne physique ne peut avoir qu’une seule entreprise individuelle.

En revanche une entreprise avec plusieurs établissements pourra posséder plusieurs numéros de SIRET suivant les lieux différents où elle exerce son activité.

5 - L’obtention d’un numéro SIRET est-elle payante ?

L’obtention d’un numéro de SIRET est en règle générale gratuite. En effet lors de l’inscription de votre auto-entreprise, le CFE compétent transmet votre dossier à l’INSEE qui vous attribue un code APE et vous envoie par courrier votre avis de situation SIRENE.

Attention, il existe des annuaires commerciaux qui envoient suite à votre déclaration de début d’activité des formulaires d’inscriptions à des registres spéciaux tels que Info Siren, Info Siret, Info K-BIS ou encore Info-registre. Ces organismes vous demandent de vous inscrire pour obtenir un numéro de SIRET valide vous laissant croire à une démarche obligatoire et payante. Il n’en est rien !

6 - Je n'ai pas reçu mon numéro SIREN ou SIRET. Que faire ?

Dans de rares cas, il se peut que vous n'ayez toujours pas reçu votre numéro SIRET après avoir réalisé votre déclaration de début d'activité. Normalement le délai de réception par courrier de celui-ci est d'environ 2 semaines.

Si vous n'avez pas reçu votre numéro SIRET plus d'un mois après votre déclaration de début d'activité, votre interlocuteur sera votre CFE compétent . Suivant votre domaine d'activité, vous devrez vous adresser soit à la Chambre de Commerce et d'Industrie, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat ou bien directement à l'Urssaf.

7 - Facturer sans numéro SIRET : est-ce possible ?

Si vous avez commencé vos démarches de création d’auto-entreprise mais que votre numéro SIRET ne vous a pas encore été attribué, il vous est possible de commencer votre activité en éditant des factures avec la mention « numéro SIRET en cours d’attribution ». Vous pourrez alors rééditer ces factures une fois le numéro SIRET obtenu. Vous pouvez montrer votre déclaration de début d’activité pour justifier de vos démarches.

Comprendre le SIRET en une infographie

 

L’article "Numéro SIRET : qu'est-ce que c'est ?"  a été noté 4,6 sur 5 sur 38 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !