Devenir menuisier auto-entrepreneur

Devenir menuisier auto-entrepreneur

11 août 2018

Le métier de menuisier revient sur le devant de la scène ! Entre le développement des maisons en bois, et l’envie de revenir aux meubles de bonne manufacture, la menuiserie connaît un nouveau souffle.  Vous êtes passionné par cette discipline ? Nous vous donnons toutes les informations importantes pour devenir menuisier auto-entrepreneur.

Menuisier auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre des Métiers et de l'Artisanat 

    Le code APE est généralement :  43.32A - Travaux de menuiserie bois et PVC

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : à partir de 40 € en moyenne par heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

En quoi consiste la profession de menuisier ?

Le menuisier est un artisan qui se consacre au travail du bois, qu’il s’agisse de la fabrication de meubles divers, ou d’autres types d’ouvrages comme des encadrures de fenêtres ou la construction d’escaliers.

Il partage généralement son temps de travail entre l’atelier où il réalise les commandes et les chantiers où il installe les produits.

Cette profession artisanale se divise en de nombreuses spécialités :

  • le menuisier poseur-agenceur se charge de la fabrication d’éléments en bois, mais aussi de la pose sur les chantiers

  • le menuisier spécialisé en arts du bois peut réaliser des marqueteries ou des sculptures d’ornement

  • le menuisier constructeur intervient dans la construction de bâtiments, et peut être amené à travailler également avec des matériaux tels que le verre, le PVC ou l’aluminium.

Vous pouvez exercer cette profession :

  • directement auprès des particuliers

  • en sous-traitance, pour des constructeurs immobiliers par exemple.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir menuisier ?

La menuiserie est un art qui demande de nombreuses qualités ! Pour devenir menuisier, vous devez :

  • avoir le sens de la précision et de la rigueur pour livrer des meubles solides et esthétiques

  • savoir lire des plans et avoir des aptitudes en calcul ainsi qu’en géométrie

  • savoir vous adapter aux différentes contraintes des clients

  • être capable de sélectionner avec soin les différents matériaux

  • savoir faire preuve de patience dans l’élaboration des produits.

Si vous orientez votre activité vers la fabrication de meubles originaux, il vous faudra également une bonne dose d’imagination et de créativité !

À prendre aussi en considération : l’importance du respect des normes de sécurité et environnementales, notamment lors de l’évacuation des déchets toxiques.

Quelles formations pour devenir menuisier ?

La profession de menuisier est une activité artisanale réglementée, c’est-à-dire que pour pouvoir l’exercer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez :

  • être titulaire d’un diplôme professionnel (CAP, BEP, Bac Pro, BTS…)

  • ou justifier d’une expérience de minimum 3 ans dans l’exercice du métier.

Il existe plusieurs formations pour devenir menuisier, du niveau CAP au BTS :

  • CAP menuisier, menuisier installateur, menuisier aluminium-verre, art du bois…

  • Bac pro constructeur bois, menuisier, menuisier agenceur…

  • BTS développement et réalisation bois …

Pour choisir votre formation, prenez le temps de vous renseigner sur les nombreuses spécialités liées à la menuiserie afin de choisir celle qui vous conviendra le mieux !

Un stage obligatoire

En tant qu’artisan auto-entrepreneur, vous devez suivre un Stage de Préparation à l’Installation (SPI).  Cette formation de quelques jours dispensée par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat vous permettra d’acquérir toutes les bases de la gestion d’entreprise.

Quelques conseils pour développer votre auto-entreprise de menuiserie

1 - Protégez votre activité

Quand vous êtes auto-entrepreneur, c’est votre responsabilité personnelle qui est engagée en cas de litige avec un client ou de problème sur un chantier. Pour vous protéger de ce risque, vous pouvez opter pour une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Vous êtes également soumis à l'obligation de souscrire une garantie décennale qui couvrira vos ouvrages 10 ans après la fin du chantier.

2 - Anticipez votre plan de financement

Pour devenir menuisier auto-entrepreneur, vous devez avoir un atelier équipé de toutes les machines et outils nécessaires. Avant de démarrer votre activité, pensez à bien quantifier vos besoins de trésorerie. De nombreux dispositifs comme le micro-crédit permettent aux auto-entrepreneurs de financer cet investissement de départ.

3 - Sélectionnez vos fournisseurs

Votre matière première, le bois, est capitale dans le bon déroulement de vos prestations ! Il est primordial de trouver des fournisseurs fiables et au meilleur prix pour être apte à faire face à vos futures commandes.

Si vous voulez vous différencier de vos concurrents, pourquoi ne pas proposer des matériaux originaux ? En surfant sur la volonté des consommateurs de mieux respecter l’environnement, vous pouvez opter pour une production éco-responsable en utilisant des matériaux recyclés ou des bois issus de l’agriculture durable.

Le label RGE

Devenir RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) permet aux artisans de prouver qu’ils exercent dans le respect des normes de sécurité et environnementales. Les aides pour l’amélioration de l’habitat sont accessibles à condition de faire appel à un artisan certifié RGE : obtenir ce label sera donc un argument supplémentaire pour décrocher de nouveaux contrats

4 - Construisez votre réputation

Une fois que vous êtes prêt à vous lancer, il ne vous reste plus qu’à vous faire un nom. Vos premiers clients sont très importants dans le démarrage de votre activité : ce sont eux qui, par le bouche-à-oreille, témoigneront de vos qualités. Soignez également tous vos supports de communication en mettant en avant l’aspect esthétique de vos ouvrages.

Si vous voulez décrocher des contrats en sous-traitance, vous devrez vous atteler à la création d’un réseau parmi les professionnels de votre région. N’hésitez pas à prospecter auprès des magasins de bricolage, des revendeurs de cuisine ou des constructeurs immobiliers.  

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir le lancement de votre auto-entreprise de menuiserie !

L’article "Devenir menuisier auto-entrepreneur"  a été noté 2.83 sur 5 sur 6 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR