Tout savoir sur la formation professionnelle continue

Tout Français a droit à une formation professionnelle, que ce soit une formation initiale pour les élèves et étudiants ou une formation professionnelle continue pour les jeunes actifs et les travailleurs adultes. Tous les acteurs publics, professionnels, sociaux, syndicaux et familiaux dispensent cette formation pour toute personne établie en France.

Tout savoir sur la formation professionnelle continue

 

 

 

 

 

Genèse

La formation professionnelle continue date du début des années 70 et fait déjà l’objet de nombreuses réformes. Elle engage diverses institutions : l’État, les conseils régionaux, les entreprises, les établissements de formation (privés ou publics), les organisations familiales, professionnelles et syndicales.

Le statut de chaque personne conditionne les critères sous lesquels elle peut accéder à la formation, conformément aux lois et décrets de l’État et les accords collectifs entre les partenaires sociaux. Chaque personne concernée a le droit à l’un de ces dispositifs pour pallier aux différences de statuts :

  • Le congé individuel de formation
  • Le droit individuel à la formation
  • Les formations en alternance
  • Les contrats et périodes de professionnalisation

Chaque citoyen français a droit à une formation initiale selon son statut, notamment l’enseignement professionnel (CAP, BEO, Bac Pro), les filières courtes de l’enseignement supérieur (DUT, BTS) et l’enseignement supérieur (licence, masters, doctorat…) pour les élèves, universitaires et apprentis. Les 16/25 ans peuvent choisir l’apprentissage pour obtenir un CAP/BEP ou des études supérieures en vue de devenir ingénieur. Cela comprend une formation générale, théorique et pratique en tant qu’apprenti, c'est-à-dire élève dans un CFA (centre de formation d’apprentis) d’une part et employé d’une entreprise d’autre part.

 

Adhésion

L’objectif de la formation professionnelle est d’aider une personne à trouver un emploi, à le garder et à acquérir des compétences pour chaque niveau de la qualification professionnelle.

Pour les employés d'une entreprise privée, l’accès à la formation s’effectue dans le cadre du plan de formation de l’entreprise, du DIF (droit individuel à la formation) et des différents congés consacrés à la formation (congé de bilan de compétences ou CBC, congé individuel de formation ou CIF et congé validation des acquis de l’expérience ou CVAE). Ces mêmes dispositifs profitent également aux agents de la fonction publique.

Les chômeurs ont droit à des formations rémunérées sous les conditions prescrites et délivrées/financées par Pôle emploi, le Conseil Régional ou les Régions. Enfin, les TNS (Travailleurs Non Salariés) doivent verser une participation au financement de leur formation à un organisme collecteur agréé. C'est notamment le cas des auto-entrepreneurs qui reversent une petite partie de cotisation en fonction de leur chiffre d'affaires.

 

Publié le 31/03/2015

 

L’article "Tout savoir sur la formation professionnelle continue" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !