Se lancer dans l’auto-entrepreneuriat

Depuis la mise en place du statut auto-entrepreneur, de nombreux français se sont laissés tenter par l’aventure. Il y a toutefois certaines règles à respecter pour que l’initiative soit couronnée de succès.

Se lancer dans l’auto-entrepreneuriat

 

 

 

 

 

Une porte à l’entrepreneuriat

L’arrivée du statut de auto-entrepreneur en 2009 a été du pain béni pour ceux ont toujours voulu se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat. En effet, grâce à des formalités simplifiées, cela représente un bon moyen pour commencer quelque chose. Beaucoup de français choisissent de passer par ce statut avant de créer leur entreprise définitive.
Ils sont aussi nombreux à faire un coup d’essai pour monter une entreprise par goût de l’aventure. Ainsi, on a une foison d’auto-entrepreneurs en herbe qui montent un projet à la va-vite sans avoir une réelle vision. C’est donc normal si seule la moitié des auto-entrepreneurs gagnent effectivement de l’argent.

Pourtant, il est tout à fait réalisable de tirer un revenu principal à travers une entreprise créée sous ce régime. Mais pour y parvenir, il faut bien préparer son projet.

 

Vérifier la pertinence du projet

Comme une entreprise classique, l’auto-entreprise doit répondre à un besoin du marché. Cette étape est très importante, car c’est cela qui va permettre de savoir s’il y a réellement une demande pour un produit ou un service donné. De ce fait, même s’il ne s’agit que d’une activité complémentaire, une étude de marché est nécessaire, car elle permet de connaitre les concurrents et clients potentiels.

 

Profiter des aides et des avantages

Au moment de s’inscrire, il est judicieux de bien vérifier les paramètres pour bénéficier des avantages que procure le statut. En effet, selon la situation, un candidat peut avoir une baisse des cotisations. Il y a de nombreux détails qu’il faut connaitre pour démarrer son projet dans les meilleures conditions.

On a par exemple le dépôt du dossier ACCRE pour un auto-entrepreneur demandeur d’emploi. Cela lui permet de jouir d’un abattement de ses cotisations sociales à raison de 75 % la première année, 50 % la deuxième année et 25 % la troisième année. Voilà pourquoi de nombreux auto-entrepreneurs se font accompagner au moment de monter leur inscription.

 

Prévoir

Les prévisions tiennent une place importante dans les affaires. Cela vaut aussi pour un auto-entrepreneur, notamment au niveau des charges. De nombreux créateurs d’entreprises se retrouvent submergés par les dépenses. Il ne faut négliger aucun poste pour éviter les mauvaises surprises. Il est également important de maitriser les investissements à réaliser.

L'auto-entrepreunariat peut être une réelle opportunité pour des personnes étant un peu frileuses de se lancer dans l'entrepreunariat. Cependant, il est important d'avoir une vision claire et structurée du projet que l'on souhaite mettre en place.


Publié le 28/05/2015

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Se lancer dans l’auto-entrepreneuriat" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !