Rentrée 2022 : 5 raisons de lancer la création de son auto-entreprise

Rentrée 2022 : 5 raisons de lancer la création de son auto-entreprise

1er septembre 2022

En septembre, c’est la rentrée pour les écoliers, mais aussi le début d’une nouvelle année pour les porteurs de projet ! Un talent ou une passion qui résonne en vous depuis bien longtemps ? Le Portail Auto-Entrepreneur vous propose de découvrir 5 raisons de choisir le régime de l’auto-entreprise pour réaliser ce projet ! C’est parti ! 

1 – Un régime qui séduit toujours plus 

L’auto-entreprise est née en 2009 mais n’a pas pris une ride ! Les travailleurs indépendants sont en effet toujours aussi nombreux à choisir ce régime pour lancer leur activité. Après une augmentation de 5,8 % en décembre 2021, la France a de nouveau assisté à une nouvelle progression de 4,6 % d’immatriculations d’auto-entrepreneurs en janvier 2022. La seule baisse notable a eu lieu en 2020, crise sanitaire oblige.  

Plus largement, l’essor des créations d’entreprises est principalement porté par l’auto-entreprise. En 2021, sur un total de 995 900 entreprises individuelles créées, 641 500 étaient des auto-entreprises. 64,42 % des créateurs avaient donc choisi ce régime pour concrétiser leur projet professionnel.  

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez les statistiques des créations d’auto-entreprises depuis 2021

Le saviez-vous ?  

La grande démission, phénomène apparu aux États-Unis suite à la crise du Covid-19, a gagné du terrain sur notre territoire. Les Français n’ont jamais été aussi nombreux à quitter leur emploi salarié pour de nouveaux horizons professionnels. 

2 – Des cotisations sociales bientôt en baisse 

C’est l’une des bonnes nouvelles de la rentrée. Les taux de cotisations sociales pour les auto-entrepreneurs devraient prochainement baisser ! 

Actuellement, les taux appliqués sont les suivants : 

  • 12,8 % pour les activités d’achat-vente de marchandises (BIC)  

  • 22 % pour les prestations de services artisanales (BIC), commerciales (BNC) et les activités libérales affiliées au régime général  

  • 22,2 % pour les activités libérales affiliées à la CIPAV 

Mais en août 2022, le gouvernement a annoncé une baisse des taux de cotisations pour les auto-entrepreneurs, sans changement sur leur couverture sociale.  

Cette diminution, comprise entre 0,5 % et 1 %, représenterait une économie de 500 € chaque année pour un auto-entrepreneur. 

Pour en savoir plus, retrouvez notre dossier complet sur cette baisse des cotisations sociales.  

3 – Des droits grandissants pour les auto-entrepreneurs 

Depuis sa création en 2009, l’auto-entreprise a vécu de nombreuses évolutions allant dans le sens des travailleurs indépendants.  

Rien qu’en 2022, les auto-entrepreneurs ont pu profiter des changements suivants : 

  • Lallongement du congé paternité : comme les salariés, les pères auto-entrepreneurs ont désormais droit à 25 jours pour la naissance d’un enfant, au lieu de 11 auparavant. 

  • L’assouplissement des règles pour bénéficier de l'assurance chômage des auto-entrepreneurs (ATI) : les travailleurs indépendants peuvent désormais prétendre à une aide financière ponctuelle s'ils cessent leur activité. Afin d’élargir le nombre de ses bénéficiaires, les conditions pour en bénéficier ont été assouplies avec le décret du 30 mars 2022. 

Le saviez-vous ? 

Depuis 2021, les activités libérales affiliées à la CIPAV peuvent elles aussi profiter d’indemnités journalières en cas d’arrêt maladie. L’IJ minimale est fixée à 22 € par jour et l’IJ maximale à 169 €. 

4 – Un régime reboosté par la crise sanitaire

La crise sanitaire a profondément modifié les habitudes des Français. Consommation locale et raisonnée, achats à distance, arrêt forcé des secteurs touristique et évènementiel, le Covid a laissé des traces, ouvrant le champ des possibilités pour plusieurs secteurs économiques. Là aussi, l’auto-entreprise a tout d'une grande pour tirer son épingle du jeu et saisir ces nouvelles opportunités. 

  • Le boom du e-commerce : faire ses courses sur internet est devenu un nouveau réflexe pour de nombreux Français. Large choix d’articles, achats 24 h/24 et sans déplacement, ces arguments ont entraîné une croissance sans précédent du commerce en ligne, activité 100 % compatible avec le régime d’auto-entrepreneur. 

  • La transformation numérique : l’essor du télétravail a modifié la configuration des relations commerciales. Échanger à distance avec des clients ou des partenaires est devenue monnaie courante et le recours aux prestataires externes plus fréquent.  

  • Une consommation plus responsable : réduction des plastiques, écoemballages, produits bio et / ou fait maison, le Covid a donné un véritable coup d’accélérateur aux secteurs de la transition alimentaire (bio, écologique, équitable, etc.) et de l’anti-gaspi. 

  • La tendance du « homing » : durant la crise sanitaire, les Français ont surinvesti leur maison. Ils ont aujourd’hui pris l’habitude de faire venir les professionnels directement chez eux. De quoi donner des idées aux entrepreneurs créatifs : cours de cuisine ou traiteur à domicile, laveur de voitures, réparateur de vélos, etc. 

  • Le rebond du tourisme et de l’événementiel : frappés de plein fouet par la crise du Covid, ces deux secteurs ont connu un été 2022 au beau fixe. Traiteurs, photographes, DJ, guide touristique, certains professionnels se disent même débordés par les demandes ! Il est encore temps, alors pourquoi pas vous ? 

Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre article sur les 10 métiers porteurs pour lancer votre auto-entreprise en 2022 

5 – Un régime idéal pour se lancer rapidement   

Rapidité et simplicité sont les maîtres-mots pour caractériser l’auto-entreprise. Créer votre auto-entreprise vous permettra en effet de : 

  • Vous lancer rapidement : comptez seulement 1 à 4 semaines entre le dépôt de votre dossier et la réception de votre SIRET. 

  • Créer votre activité sans apport financier : contrairement aux créateurs de société, vous n’avez pas à doter votre auto-entreprise d’un capital de départ. 

  • Profiter d’une gestion quotidienne simplifiée : tenue d’un livre de recettes / dépenses, déclarations URSSAF pour vos cotisations, déclaration unique pour la CFE, vos obligations comptables et administratives sont réduites au minimum. Vous n’êtes pas non plus concerné par le dépôt des comptes annuels comme les sociétés. 

  • Conserver votre emploi salarié si vous en avez un : il est en effet tout à fait possible d’être auto-entrepreneur et salarié. Un filet de sécurité pour vous laisser le temps de tester et développer votre activité ! 

  • Bénéficier de la franchise en base de TVA : conditionnée à des seuils de chiffre d’affaires, cette exonération vous permet de ne pas facturer la TVA à vos clients. Vous êtes ainsi plus compétitif et évitez toute la paperasse liée à la déclaration de TVA. 

  • Profiter des aides ouvertes aux créateurs d’entreprise : ARCE, ACRE, maintien des allocations, micro-crédit, les auto-entrepreneurs peuvent eux aussi en profiter ! 

 

Pour aller plus loin : Découvrez les 7 avantages et les 6 inconvénients de l’auto-entreprise 

 

Vous le voyez, l’auto-entreprise a encore de beaux jours devant elle et reste à coup sûr le régime le plus simple pour se lancer en tant que travailleur indépendant. Vous aimeriez être accompagné dans vos démarches de création ? N’attendez plus et faites appel à nos experts ! 

 

JE CRÉE MON AUTO-ENTREPRISE

L’article "Rentrée 2022 : 5 raisons de lancer la création de son auto-entreprise"  a été noté 5.00 sur 5 sur 1 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

Devenez auto-entrepreneur en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR