Éducateur sportif auto-entrepreneur, c’est possible !

Éducateur sportif auto-entrepreneur, c’est possible !

27 novembre 2018

Le sport est une passion que vous souhaitez partager ? L’éducateur sportif est avant tout un enseignant qui peut exercer cette activité à titre secondaire ou principal, à l'année ou de manière saisonnière, voire occasionnelle. Vous devrez toutefois respecter quelques formalités et mettre toutes les chances de votre côté pour bien vous lancer. Nous faisons le point !

Éducateur sportif auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF 

    Le code APE est généralement :  85.51Z - Enseignement de disciplines sportives et d'activités de loisirs

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : de 20 à 40 € en moyenne par heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

Le métier d’éducateur sportif en quelques mots

Une activité variée

Professeur de tennis, de foot ou encore de karaté, l’éducateur sportif enseigne et encadre une activité spécifique à des personnes ou des groupes de personnes.

Il peut enseigner un sport à des enfants ou des jeunes, à des fins ludiques ou dans le cadre de préparations à la compétition. Il peut aussi encadrer des adultes ou des séniors. Dans tous les cas, il travaille généralement en horaires décalés sur les fins de journées et les week-ends.

Ses cours se déroulent généralement dans les structures publiques ou privées adaptées : terrains municipaux, gymnases, dojos, écoles de tennis ou de golf entre autres. Il peut aussi intervenir auprès de certains établissements tels que des hôtels ou campings.

Éducateur sportif et coach sportif : quelle différence ?

Le coach sportif, contrairement à l’éducateur sportif, a pour mission de suivre une personne de près pour l’amener à atteindre certains objectifs : perte de poids, performances, remise en forme… Il n’est pas spécifiquement rattaché à une discipline et s’adapte aux besoins et contraintes de ses clients. Il travaille souvent à leur domicile ou dans son local personnel.

Comment devenir éducateur sportif ?

Une profession réglementée

L’activité d’éducateur sportif est réglementée. Ainsi, vous devrez avoir obtenu un diplôme spécifique vous ouvrant droit à l’encadrement d’activités physiques et sportives :

  • le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport) est un diplôme de niveau bac qui requiert généralement d'avoir un brevet d'animateur (BAFA) ou une expérience dans l'animation. Un titre PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) sera également exigé. Pour débuter la formation, il est nécessaire de passer des épreuves de sélection.

  • le DEJEPS (Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport) correspond à un niveau Bac +2. Il s’entreprend donc après le BPJEPS, un diplôme équivalent ou deux ans d’expérience dans le secteur de l'animation socio-culturelle ou sportive.

  • le DESJEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport), est un niveau Bac + 3, qui permet également d’accéder au métier d’éducateur sportif.

  • après le bac, la licence STAPS (niveau Bac+3) est aussi une possibilité pour accéder au métier d’éducateur sportif. Elle peut être complétée par un master (niveau Bac + 5)

  • le BEES (Brevet d’État d’Éducateur Sportif), est constitué de 3 degrés qui correspondent aux BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS. Depuis 2001, le BEES est remplacé par les 3 autres diplômes.

Autre possibilité : le BAPAAT (Brevet d'Aptitude Professionnelle d'Assistant Animateur Technicien) est accessible dès 16 ans et permet de se présenter comme aide-animateur. Ce diplôme, préparé durant une année, ouvre ensuite l’accès au BPJEPS.

Les autres obligations

En tant qu'auto-entrepreneur vous devrez respecter les mêmes conditions que pour un éducateur sportif salarié.

Ainsi vous devrez dans un premier temps vous déclarer en établissement d’Activités Physiques et Sportives auprès de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) ou de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de votre lieu d’exercice.

Vous pouvez le faire directement en ligne sur le Portail de déclaration des Éducateurs sportifs ou par voie postale en transmettant le CERFA n° 12698*01 à la DDCS ou DDCSPP dont vous dépendez.
Vous recevrez ensuite par courrier une carte professionnelle d’éducateur sportif. Celle-ci est valable 5 ans et doit être renouvelée selon la même procédure si vous souhaitez poursuivre votre activité.

Bon à savoir

L’obtention de la carte professionnelle garantit que vous êtes titulaire du diplôme adéquat à la pratique d’une activité physique ou sportive et donc compétent en matière de sécurité. Par conséquent, vous êtes aussi dans l’obligation d’afficher une copie de votre carte ainsi qu’une copie de votre diplôme dans l’établissement où est pratiquée l’activité sportive afin que ces informations soient visibles de votre public. 

À noter enfin que vous êtes également dans l'obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.

Quelles qualités sont requises pour devenir éducateur sportif ?

Pour enseigner un sport, il ne suffit pas de savoir et d’aimer le pratiquer. Être éducateur sportif demande tout d'abord des qualités de pédagogue, à la fois pour encadrer et animer, mais aussi pour transmettre ses connaissances. Savoir faire preuve de patience et de compréhension est aussi d’une grande importance, mais il faut également parfois réussir à  se faire entendre et respecter.

De plus, les activités sportives présentent certains risques qui impliquent une vigilance accrue de la part de l'éducateur sportif quant à la sécurité de ses élèves. Il doit donc être capable de s’adapter quand les conditions le nécessitent.

Enfin, ce métier demande une très bonne condition physique pour animer les sessions d'entraînement et d'enseignement, d’autant plus si l’éducateur sportif exerce cette activité à titre principal et enchaîne les heures de cours.

Comment bien débuter comme éducateur sportif ?

Vous avez vos diplômes et rêvez de devenir indépendant et profiter de la liberté que vous offre ce statut ? Pour que votre projet fonctionne, voici quelques points qui vous aideront à débuter.

Démarchez !

N’hésitez pas à prendre le temps de vous faire connaître dans votre secteur géographique. En effet, pour décrocher vos premiers contrats, vous devrez d’abord faire une recherche de tous les établissements, clubs, associations qui proposent le sport que vous enseignez dans les environs. Ensuite, il vous faudra les démarcher et être convaincant. À vous de leur démontrer que faire appel à un indépendant plutôt qu’à un salarié peut être un compromis intéressant !

Cherchez vos propres créneaux

Outre les établissements qui proposent votre activité et qui pourraient avoir besoin d’un indépendant, il y a peut-être des salles, des infrastructures qui correspondent à votre activités et qui sont disponibles sur certains créneaux horaires. Alors renseignez-vous auprès des mairies pour connaître les équipements et les activités déjà en place. Vous pourrez sans doute trouver des créneaux où proposer votre activité.

Soyez patient

Les activités débutent en général avec l’année scolaire, au mois de septembre. Il est probable que vous ayez besoin de plusieurs années avant d’arriver à remplir votre planning. Tâchez dans la mesure du possible d’être prévoyant pour éviter de vous retrouver dans une situation délicate. Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour vous lancer. À vous de jouer !

L’article "Éducateur sportif auto-entrepreneur, c’est possible !"  a été noté 3.57 sur 5 sur 7 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR