Devenir frigoriste en auto-entreprise

Devenir frigoriste en auto-entreprise

12 janvier 2019

Indispensable au quotidien des particuliers et des professionnels, le secteur du froid se transforme aujourd’hui avec l'apparition de nouvelles normes environnementales. Au-delà d’être un technicien, le frigoriste a donc un vrai rôle à jouer dans la transition écologique. Vous êtes intéressé par ce secteur et souhaitez en découvrir plus sur cette activité ? Découvrez notre guide complet pour devenir frigoriste auto-entrepreneur.

 

Frigoriste auto-entrepreneur : les informations clés

    Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Métiers et de l'Artisanat 

    Le code APE est généralement :  43.22B - Travaux d'installation d'équipements thermiques et de climatisation

    Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de : 70 000 € 

    Rémunération mensuelle : à partir de 40 € de l'heure

    Le montant des cotisations sociales à payer est de : 22 % de votre CA

En quoi consiste le métier de frigoriste ?

Des prestations multiples

Le frigoriste est un technicien spécialiste du froid qui fabrique, installe, entretient et dépanne des systèmes réfrigérés  et de climatisation. À titre d’exemple, il intervient sur des pompes à chaleur, des chambres froides, des entrepôts frigorifiques ou encore des appareils de climatisation.

Il est également appelé conducteur d'installations frigorifiques et mécanicien de maintenance des systèmes climatiques et frigorifiques.

Lorsqu’il travaille pour des professionnels, le frigoriste peut intervenir sur deux grands secteurs :

  • le froid commercial qui concerne les commerces de restauration et de distribution alimentaires

  • le froid industriel qui concerne des secteurs variés comme l’agroalimentaire, la recherche et l’industrie (les équipements utilisés sont spécifiques et très puissants).

Bon à savoir

Si vous vendez des pièces à vos clients, en plus de vos prestations de service, vous serez alors considéré comme artisan et commerçant. Votre plafond de chiffre d’affaires et votre taux de cotisations sociales seront impactés. Pour en savoir plus, consultez notre article sur le cumul d’activités en auto-entreprise

En fonction de sa spécialité, les missions du frigoriste peuvent être variées :

  • interprétation des schémas d’installation

  • installation et démantèlement des équipements réfrigérés ou climatisés

  • vérification de la conformité du matériel installé

  • raccordements frigorifiques et électriques

  • pose de système de télésurveillance (alarme)

  • diagnostic de panne et remplacement des pièces défectueuses

  • maintenance des équipements

  • rédaction des rapports d’intervention après la mission

Sachez que vous êtes aussi un conseiller ! Dans un contexte d’économie d’énergie et de protection de l’environnement, vous avez en effet un rôle à jouer en conseillant vos clients sur leur consommation. N’hésitez pas à leur proposer des équipements plus modernes et à leur donner des astuces pour réduire leur consommation d’énergie au quotidien.

Un environnement de travail varié

Le froid étant présent partout dans nos vies quotidiennes, les secteurs d’intervention d’un frigoriste indépendant sont donc très vastes. De manière générale, ce professionnel peut travailler auprès de tous les publics qui disposent d’un équipement réfrigéré ou climatisé :

  • au domicile des particuliers 

  • auprès des professionnels : usines, grande distribution, restauration, commerces, aéronautique, hôpitaux, ou encore laboratoires.

À noter que le pic d’activité pour les frigoristes se situe généralement pendant la saison estivale car les températures élevées ont tendance à détériorer les équipements.

Quelles sont les qualités et compétences pour devenir frigoriste auto-entrepreneur ?

Le secteur du froid est un environnement très spécifique qui requiert des connaissances pointues, notamment dans la mécanique des fluides, les énergies, la domotique et l’électronique. Des compétences transverses en soudure, en électricité et en gaz sont également indispensables pour être frigoriste indépendant.

En plus de votre expertise professionnelle, voici quelques qualités qui vous permettront de mieux appréhender ce métier :

  • avoir le sens de l’analyse : le froid est un élément indispensable qui garantit le bon fonctionnement de l’activité de vos clients (par exemple, dans la restauration avec la préservation de la chaîne du froid). En cas de panne, vous devez donc agir vite pour limiter de potentielles pertes.

  • être ouvert aux innovations : ce secteur est en pleine mutation et doit répondre à des normes énergétiques plus exigeantes. Vous devez donc prendre en compte l’existence de nouvelles méthodes et procédures afin de proposer des solutions durables à vos clients.

  • être mobile et disponible : ce métier nécessite des déplacements quotidiens et vos clients peuvent parfois vous appeler en urgence. Prévoyez de travailler les jours fériés, les week-ends ou encore très tôt le matin.

  • être vigilant : les fluides frigorigènes sont nocifs pour l’environnement et leur manipulation peut représenter un réel danger (gelure, asphyxie, lésions des voies respiratoires). Soyez prudent et protégez-vous (gants, masque, lunettes, chaussures de sécurité) !

  • être résistant au froid : vous allez évoluer dans un environnement assez difficile et serez confronté régulièrement à de très basses températures.

Quelles sont les formalités obligatoires pour devenir frigoriste auto-entrepreneur ?

En tant que frigoriste, vous serez soumis à une réglementation stricte, liée à votre secteur d’activité et à votre statut d’artisan.

1 - Justifier d’une qualification professionnelle

Le génie climatique étant un secteur d’activité encadré par la loi, le métier de frigoriste est une pratique réglementée.

Pour exercer cette activité, vous devrez donc justifier de qualifications professionnelles auprès de la CMA :

  • être en possession d’un diplôme qualifiant (type CAP, BEP ou tout autre diplôme d’un niveau égal ou supérieur délivré pour l’exercice du métier de technicien frigoriste)

  • ou avoir une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans ce domaine.

Voici quelques formations possibles pour être frigoriste auto-entrepreneur :

  • BEP froid et conditionnement de l’air

  • CAP installateur en froid et conditionnement d’air

  • Bac Pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques

  • BTS fluides, énergies, environnement ou BTS fluides, énergies, domotique

  • DUT génie thermique et énergie.

2 - Obtenir une attestation de capacité

En tant qu’entreprise qui manipule des fluides frigorigènes, vous devez obligatoirement obtenir une attestation de capacité (décret n° 2007-737 du 7 mai 2007). Cette dernière, valable 5 ans, est délivrée par un organisme agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire (liste des organismes disponible sur leur site).

Bon à savoir

Si vous sous-traitez et que vos collaborateurs utilisent également ces produits, ils devront obtenir individuellement une attestation d’aptitude, délivrée par un organisme évaluateur certifié.

3 - Déclarer et recycler les fluides frigorigènes

En tant que professionnel du génie climatique, vous devez également :

  • remplir une déclaration mentionnant les quantités de fluides utilisés pendant l’année et l’adresser, au plus tard le 31 janvier de l’année suivante, à l’organisme qui vous a délivré l’attestation de capacité (article R543-100 du Code de l'environnement

  • participer au recyclage des fluides frigorigènes usagés qui sont considérés comme des déchets très polluants pour l’environnement. Lors de vos prestations, vous devez les collecter et les stocker afin de les remettre à votre distributeur (article R543-92 du Code de l’environnement).

Vous devez également établir une fiche d’intervention spécifique pour chaque opération qui nécessite une manipulation des fluides frigorigènes et pratiquer un contrôle d’étanchéité obligatoire lors de vos interventions.

4 - Souscrire à des assurances professionnelles obligatoires

En tant que frigoriste indépendant, vous faites partie des acteurs travaillant dans le secteur du bâtiment. À ce titre, vous êtes soumis à la loi Spinetta, relative à la responsabilité et à l’assurance dans le domaine de la construction, et devez souscrire :

  • une assurance décennale : elle concerne les vices ou dommages de construction survenus après les travaux et ce durant une période de 10 ans

  • une Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) : elle couvre les dommages matériels et immatériels causés par l’exercice de votre activité.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également souscrire à une assurance multirisque professionnelle qui couvre vos équipements, marchandises, matériaux et locaux des risques classiques (inondations, incendies, etc.).

5 -Autres formalités obligatoires pour les artisans auto-entrepreneurs

En tant qu’artisan auto-entrepreneur, vous devrez également vous immatriculer au Répertoire des Métiers lors de votre déclaration d’activité. Si vous pratiquez le cumul d’activité (prestations de service + achat/revente de marchandises), vous devrez vous inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Le Stage de Préparation à l’Installation

Le SPI, formation à la gestion d'entreprise, n'est plus obligatoire depuis le 24 mai 2019. Désormais, la participation à ce stage se fait uniquement sur la base du volontariat. Pour en savoir plus, consultez notre article sur le SPI.

Comment se faire connaître en tant que frigoriste auto-entrepreneur ?

1 - Faire une étude de marché

Même si l’étude de marché n’est pas obligatoire pour créer votre auto-entreprise, elle vous aidera à réunir toutes les informations nécessaires pour monter votre projet. Cela est d’autant plus vrai pour une activité réglementée évoluant dans un environnement complexe, comme c’est le cas du frigoriste.

Cette étude vous permettra également d’analyser l’activité de vos concurrents, de définir précisément votre offre (zone géographique, prestations et prix) et de vous renseigner sur les besoins de vos futurs clients. Au final, vous commencerez votre activité avec une vision plus claire et une stratégie mieux définie

Vous pouvez alors opter pour une stratégie différenciante en vous spécialisant dans un type de clientèle ou en intervenant sur un type d’équipement ou un secteur d’activité particulier.

2 - Opter pour une communication locale

Comme la grande majorité des artisans de proximité, vos prestations s’adressent essentiellement à une clientèle située dans votre secteur géographique, qu’elle soit constituée de professionnels et/ou de particuliers.

Afin de faire connaître efficacement votre activité, nous vous conseillons d’utiliser des outils de communication classiques :

  • le marquage sur véhicule

  • l’affichage d’une banderole commerciale lors d’interventions longues sur les chantiers (soumise à réglementation)

  • la distribution de flyers

N’hésitez pas à multiplier vos chances en faisant la promotion de votre activité sur différents outils digitaux : annuaires en ligne, sites de petites annonces, publicité payante sur Google (Adwords), plateformes de mise en relation, site internet, fiche Google My Business, etc.

Pour plus d’impact, misez également sur une identité visuelle moderne et attractive. Cela vous permettra de vous différencier de la plupart de vos concurrents et de « casser les codes » de la communication classique des artisans !

3 - Créer un réseau de proximité

En faisant appel à un artisan indépendant, vos clients recherchent avant tout un professionnel consciencieux en qui ils peuvent avoir confiance. Au-delà de votre savoir-faire, la création de votre réseau va donc s’appuyer sur votre capacité à entretenir de bonnes relations. Sachez que les recommandations clients constituent un levier majeur pour favoriser l’essor de votre activité de frigoriste car le bouche-à-oreille positif est générateur de nouveaux contrats.

N’hésitez pas également à vous rapprocher d’autres artisans du bâtiment afin de créer des partenariats et à participer à des évènements professionnels dédiés à votre domaine d’activité.

Vous voilà prêt pour commencer votre nouvelles activité de frigoriste auto-entrepreneur !

L’article "Devenir frigoriste en auto-entreprise"  a été noté 4.17 sur 5 sur 12 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR