Comment bien lancer son auto-entreprise ?

Comment bien lancer son auto-entreprise ?

11 octobre 2018

Ça y est, vous avez franchi le pas et venez de créer votre auto-entreprise ? Félicitations ! Mais si indépendance rime avec liberté, une totale autonomie peut aussi parfois conduire à certaines erreurs, qu’il convient de bien reconnaître afin de ne pas se décourager. Retrouvez ici quelques conseils pour déjouer les obstacles liés à la gestion et au développement de votre activité.

1- Apprenez à dire non

La création d’une entreprise est souvent accompagnée de bons sentiments : plein d’énergie, vous travaillez beaucoup dans le but de générer rapidement un chiffre d’affaires correct. Et pour cela, vous êtes parfois prêts à dire « oui » à tout et à tout le monde...

Mais en agissant ainsi, vous prenez des risques, qui peuvent à la longue devenir anxiogènes :

  • vous ne pouvez pas honorer vos missions ou commandes par manque de temps et/ou parce que vous avez surestimé vos compétences

  • vous nouez des partenariats qui ne sont pas en accord avec vos valeurs

  • vous travaillez pour des clients qui ne vous plaisent pas

  • vous acceptez des missions sous-payées voire gratuites en « dépannage »

  • vous travaillez avec des fournisseurs qui impactent négativement sur la qualité de vos produits.

Pensez donc à prendre le temps de bien réfléchir et de peser le « pour et le contre » de ce que l’on vous propose.

2 - Privilégiez la qualité à la quantité

Au lancement de votre activité, vous pouvez avoir tendance à accepter tous les contrats, pour construire votre réputation et fidéliser vos nouveaux clients Votre carnet de commandes gonfle et vous repoussez la question des délais, convaincu que vous honorerez toutes ces missions. Mais face à une charge de travail devenue trop importante, vous risquez d’accumuler du stress et d’être contraint de bâcler votre travail. Vous aurez donc travaillé sans plaisir et vos clients risquent d'être déçus du résultat.

Même si vous gagnez plus d’argent à court terme, le fait de privilégier la quantité à la qualité doit donc rester une situation exceptionnelle. Cela ne peut pas devenir une option durable pour votre activité. Pour cela, ne surestimez pas vos capacités.

3 - Investissez dans votre activité

Même si l’auto-entreprise permet une entrée plus aisée dans le monde de l’indépendance, vous devrez endosser le rôle de chef d’entreprise à part entière, et donc investir pour le lancement et le bon développement de votre activité.

L’exemple le plus fréquent est de confier la réalisation de son identité visuelle ou la construction du site internet à des non-professionnels, souvent des amis ou connaissances dont ça n’est pas le métier.

C’est une illusion de croire que ces choix donnent de bons résultats. Au contraire, procéder ainsi peut rapidement vous faire passer pour un amateur. Vous ne devez pas négliger votre image et votre communication car elles sont indispensables pour augmenter votre visibilité et trouver vos premiers clients.

Si vous souhaitez développer réellement votre activité, il vous faudra considérer votre auto-entreprise comme un véritable business. Pour cela, pensez à prévoir un budget de départ et continuez d’investir au fur et à mesure que votre activité grandit : publicité sur les réseaux sociaux, achat de matériel plus performant, refonte de votre site internet, achat de logiciels, etc.

4 - Ne vous isolez pas

L’une des erreurs les plus fréquentes chez les auto-entrepreneurs est de rester seul pendant (et après) la création de leur activité. Si vous restez dans votre coin, il sera compliqué de gagner en visibilité et trouver vos premiers clients.

Plusieurs situations peuvent amener à cet isolement :

  • vous ne savez pas vers qui vous tourner pour poser vos questions

  • vous pensez être capable de tout faire seul

  • vous êtes timide et avez du mal à aller vers les autres

  • vous considérez les autres uniquement comme des concurrents

Même si cela peut vous sembler difficile, vous devez dépasser ces peurs et ces croyances. Pour cela, n’hésitez pas à rejoindre des associations, à vous faire accompagner par des structures type CMA et CCI et à parler de votre projet autour de vous.

5 - Continuez à apprendre

Par manque de temps ou d’intérêt, les auto-entrepreneurs débutants font parfois l’erreur de stopper tout apprentissage une fois leur activité lancée. D’autres pensent que leur diplôme suffit pour gérer tous les aspects de leur activité.

Pourtant, la formation continue est essentielle quand on est chef d’entreprise. En effet, tous les secteurs sont concernés par les mutations de l’environnement : nouvelles réglementations et tendances, nouvelles méthodes, matériels plus performants, etc. En parallèle, les stratégies liées au développement entrepreneurial évoluent vite, surtout si vous utilisez le web.

Pour être plus performant et ne pas être dépassé par vos concurrents, restez curieux. Vous avez besoin de continuer à apprendre après la création de votre auto-entreprise. Inscrivez-vous aux ateliers organisés dans votre ville, participez aux séminaires liés à votre secteur ou formez-vous en ligne.

Pour en savoir +, consultez notre article sur les droits à la formation des auto-entrepreneurs

6 - Ne confondez pas chiffre d’affaires et salaire

Cette confusion entre chiffre d’affaires et salaire peut amener à des situations financières délicates.

Ainsi, si vous facturez un total de 2 000 € sur un mois, gardez en tête que ce montant correspond à un chiffre d’affaires, et non un revenu net comme cela est le cas d’un salarié. De ce chiffre d’affaires, vous devrez en effet obligatoirement déduire des charges, et ce même si vous bénéficiez de la franchise en base de TVA : taxes et cotisations, achat de matière premières, fournitures, assurances, supports de communication…sont autant de frais qui viendront imputer cette somme de départ.

Prenez le temps de lister toutes les charges liées à l’exercice de votre activité et calculer le montant nécessaire à leur règlement. Pensez également à mettre de côté pour les imprévus (matériel en panne).

Pour en savoir +, consultez notre article Savoir calculer toutes ses charges en auto-entreprise

7- Vendez-vous au prix juste

L’erreur classique de l’auto-entrepreneur qui débute est de pratiquer des tarifs peu élevés pour attirer les clients.

En réalité, rien ne sert de brader le travail effectué :

  • dans l’esprit des consommateurs, de petits prix riment souvent avec une mauvaise qualité des produits ou des prestations bâclées,

  • il y aura toujours des clients qui refuseront de payer même si vos prix sont très bas.

Dans ce cadre, même si vous débutez et/ou que vous évoluez dans un secteur concurrentiel, assumez vos tarifs et mettez en avant ce qui les justifie. Si vous avez des compétences très recherchées ou que vos produits sont d’excellente qualité, il est normal de les vendre plus cher.

Pour en savoir +, consultez notre article Comment fixer ses prix ?

8 - Prospectez !

Certains auto-entrepreneurs ont du mal à prospecter car ils se sentent mal à l’aise ou ne savent pas comment faire. Un autre cas, notamment pour les activités de services, consiste à arrêter la prospection après avoir trouvé un ou deux clients dont les missions suffisent à se dégager un salaire.

En restant dans une telle situation, les conséquences sont prévisibles :

  • si vous ne trouvez aucun client pour vendre vos produits, votre activité va s’arrêter

  • si vous misez tout sur un ou deux clients et que la collaboration cesse, vous risquez de vous retrouver dans une situation financière inconfortable.

Si vous souhaitez vivre réellement de votre auto-entreprise, la prospection doit être au centre de vos préoccupations. En effet, avant que votre réseau professionnel ne s’active et que le bouche-à-oreille ne s’enclenche, pensez à vous dégager régulièrement du temps pour trouver de nouveaux clients et vous faire connaître.

Pour en savoir +, consultez notre article Comment trouver vos premiers clients ?

Rassurez-vous, il faut parfois du temps pour trouver le bon rythme et vivre l’indépendance avec sérénité. Le tout est d’être attentif et d’agir dans le bon sens pour parvenir à développer son activité  !

L’article "Comment bien lancer son auto-entreprise ?"  a été noté 5 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

Démarrez votre auto-entreprise en ligne
Le moyen le plus simple et rapide pour devenir auto-entrepreneur
DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR