Les conseils essentiels pour bien débuter

Créé il y a six ans maintenant, le régime d’auto-entrepreneur connait un grand succès. L’ingrédient de réussite commence dès la phase de création et de lancement. Mais avant de se lancer, il est primordial de préparer au mieux son projet afin de se donner le maximum de chances de réussite.

Les conseils essentiels pour bien débuter

 

 

 

 

 

L’initiative de devenir auto-entrepreneur

L’initiative de devenir auto-entrepreneur naît généralement d’une idée. Le créateur doit toutefois posséder le savoir-faire nécessaire pour concrétiser son projet et bien évidemment, le « vendre ». Le premier réflexe est  d'effectuer une étude de faisabilité. Ensuite, il est nécessaire de procéder à une étude de marché, pour évaluer le prix d’un produit ou d’une prestation. Pour la prestation de service, il s’agit avant tout de « se vendre » et d’analyser le coût. Pour la vente, l’astuce est de parfaitement définir la marge bénéficiaire pour dégager un profit (cf. comment définir son prix de vente).

 

Investissements et charges

La création d’une auto-entreprise oblige à investir dans du matériel pour une prestation de services et dans des matériaux de production et un stock pour la vente de produits. L’auto-entrepreneur doit alors anticiper ces dépenses et inclure dans ses prix les invendus, le manque de clients, etc.

Il lui faut déterminer un montant de charges sur une durée déterminée pour calculer sa marge bénéficiaire. Il évalue le coût des ventes ou prestations accomplies en une journée, une semaine, un mois et un an pour déterminer une moyenne des charges.

Ensuite, il est nécessaire de budgéter le type de communication et les moyens à utiliser pour se faire connaître. Cette étape est essentielle, car elle conditionne les ventes ou les sollicitations des clients.

 

Couvrir les risques

Il s’agit de souscrire une assurance correspondant aux activités et à leurs risques. De nombreuses activités sont soumises à des risques et l’adhésion à une assurance responsabilité civile professionnelle peut éviter bien des déboires. Cette assurance couvrira des conséquences financières des dommages corporels, matériels ou immatériels engendrés à des tiers du fait de votre activité.

D’autre part, un artisan du bâtiment a l'obligation de fournir une assurance décennale à ses clients pour éviter tout problème en cas d’incident. Cette assurance couvre les dommages liés à la réalisation de travaux pendant une durée de 10 ans.

Il en est de même pour l’assurance automobile qui doit être adaptée à l’activité du transport de l’auto-entreprise donc lui permettre d’être couvert même dans un déplacement dans le cadre du travail.

 

Gérer les contraintes personnelles et familiales

La création d’une auto-entreprise peut venir de l’idée d’une seule personne, mais elle implique les membres de la famille, et principalement le conjoint. En ce sens, leur soutien est indispensable, vu le niveau de l’investissement qui en découle. Il est possible de se faire aider pour l’accomplissement de certaines tâches (déclarations de chiffre d’affaires, etc…) ou pour réunir la somme nécessaire au lancement de l’activité.

 

Publié le 19/02/2015

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Les conseils essentiels pour bien débuter" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !