Comment bien choisir sa banque ?

Comment bien choisir sa banque ?

14 mars 2018

Depuis 2015, tout auto-entrepreneur a l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à son activité. Cette mesure a pour but d’avoir une meilleure traçabilité des opérations afin de limiter la fraude. Selon votre activité et l’usage que vous comptez faire de votre compte en banque, vous n’avez pas les mêmes besoins. Voici ce sur quoi vous devrez vous attarder pour bien choisir votre banque.

Est-il utile d’ouvrir un compte pro ?

La première chose à savoir pour choisir la banque qui accueillera le compte dédié à votre auto-entreprise, c’est qu’il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte professionnel. En effet, la loi stipule qu’il vous faut un compte dédié, mais n’impose pas de type de compte. Un compte courant classique peut faire l’affaire, dès lors qu’il ne sert qu’aux transactions de votre activité.

Attention cependant car certaines banques vous refuseront peut-être l’ouverture d’un compte personnel pour la gestion de votre auto-entreprise. Elles vous dirigeront alors soit vers un compte pro, beaucoup plus cher en frais de gestion, soit vers un compte intermédiaire, spécifiquement destiné aux auto-entrepreneurs.

Notre conseil

Il est souvent peu pertinent et coûteux d’ouvrir un compte pro pour une auto-entreprise. Nous vous recommandons donc de comparer les offres des banques pour trouver l’offre adaptée à votre statut.

Montant des frais bancaires

Ce que vous allez probablement regarder en premier pour choisir votre banque, ce sont les frais bancaires applicables. Et vous avez bien raison, mais prenez garde toutefois à comparer des services identiques !

Frais de tenue de compte

Les frais de tenue du compte comprennent la gestion du compte à proprement parler avec les relevés, mais aussi l’ouverture et la clôture. Cela inclue également les rendez-vous avec votre conseiller et les services au guichet. En bref, ces frais correspondent à la gestion informatique et humaine de votre compte.

Frais sur les moyens de paiement

Les frais sur les moyens de paiement sont les facturations de votre carte bancaire et votre chéquier. Concernant la carte bancaire, le tarif dépend généralement du type de carte et des options qui lui sont associées (découvert autorisé, plafonds de retrait et de paiement, assurances…). Les frais pour le chéquier comprennent l’émission des chéquiers, mais généralement pas les frais d’envoi à domicile, ni les frais en cas d’opposition.  

Vos moyens de paiement sont également assurés moyennant le paiement d’une prime qui est généralement comprise dans ces frais. Souvent, lorsque la banque vous propose les frais sur les moyens de paiement à 0 €, les assurances sont prélevées à part.

Frais d’opérations courantes

On appelle opérations courantes les retraits, virements, prélèvements, dépôts d’espèces etc. En clair, tout ce qui est de l’ordre des opérations standard dans la gestion d’un compte.

Certains établissements ne facturent pas du tout les opérations courantes, d’autres n’en facturent que certaines. Par exemple, un relevé imprimé au guichet automatique ne sera pas payant tandis qu’un relevé demandé à l’accueil vous coûtera quelques centimes. De même, un virement interne (vers un compte de la même banque) sera gratuit, à l’inverse d’un virement vers un compte externe.

Frais applicables aux incidents de paiement

Bien qu’on ne vous le souhaite pas, il se peut que vous rencontriez à un moment des tracas de paiement. Découvert, chèque sans provision, virement refusé, tous ces incidents peuvent rapidement coûter cher si vous ne faites pas attention. Pour éviter de vous retrouver en difficulté, il est important de veiller à ce que les frais inhérents aux incidents de paiement soient le plus limités possible.

Notre conseil

Choisir une banque pour ses moindres coûts est une technique, mais le mieux est encore de creuser pour vous assurer que les services proposés correspondent à vos attentes !

Fonctionnement des transactions

Le principe même de la banque est de pouvoir y déposer et y faire transiter son argent. Cela semble donc évident de pouvoir le déposer en toute simplicité, et pourtant…

Dépôt d’espèces

Selon votre activité, vous allez peut-être gérer beaucoup d’argent en espèces. Vous aurez donc besoin de pouvoir mettre sur votre compte, régulièrement, des billets et des pièces.

Dans une banque physique, il vous suffira d’aller en agence pour pouvoir y confier vos espèces. Toutefois selon l’agence, vous devrez le faire impérativement au guichet, pendant les heures d’ouverture.

Avec une banque en ligne, cela s’avère tout de suite plus compliqué. En effet, il est difficile de déposer de l’argent physique dans une banque sans guichet. A ce jour, seulement une banque en ligne pour auto-entrepreneurs accepte les espèces : il s'agit de Monabanq, pour laquelle vous utiliserez les pochettes dans les distributeurs du CIC. Pour les autres, il vous faudra tout simplement posséder un compte externe dans une banque classique pour y mettre vos espèces et les virer ensuite sur le compte de votre auto-entreprise… Procédure un peu lourde si vous devez le faire régulièrement !

Dépôt de chèques

Quelle que soit la banque physique que vous choisirez, vous pourrez laisser vos remises de chèques dans les boîtes prévues à cet effet en agence. Le délai d’encaissement varie alors de quelques heures à 48h. Certaines proposent également la possibilité de les encaisser directement via un distributeur automatique.

Du côté des banques en ligne, il vous faudra, la plupart du temps, les envoyer par courrier pour les encaisser. Outre le prix du timbre, cela augmente non seulement le délai d’encaissement, mais aussi le risque de les égarer.

Possibilité d’avoir un terminal de paiement

Si vous envisagez de prendre les paiements par carte bancaire, vous aurez besoin d’un terminal de paiement. La plupart des banques en proposent, mais les tarifs varient énormément de l’une à l’autre. Si celle que vous avez choisie n’en propose pas, sachez qu’il existe aussi des terminaux reliés à votre téléphone que vous pouvez obtenir sans passer par votre banquier.

Notre conseil

Avant de choisir votre banque, vous devez réfléchir aux moyens de paiement par lesquels vous serez payé le plus fréquemment. Si vous travaillez sur les marchés et que vous n’avez pas de terminal de paiement, veillez à choisir une banque où vous pourrez facilement déposer des espèces. Si vous faites du commerce en ligne et que toutes les transactions se font virtuellement, vous pouvez choisir une banque en ligne les yeux fermés.

Interaction avec l’établissement bancaire

Selon vos habitudes, vous pourrez ou non apprécier de pouvoir prendre rendez-vous avec votre conseiller attitré dans votre agence. Vous aimez avoir un interlocuteur disponible en cas de problème ou de question ? L’accessibilité et la disponibilité de l’agence est souvent la clé de voûte de la relation bancaire, surtout pour la gestion d’une activité professionnelle.

Proximité de l’agence ou facilité de contact

Si vous pensez vous rendre à l’agence régulièrement, soit pour vous entretenir avec votre conseiller, soit pour faire des opérations quelconques, pensez à choisir une banque dont une agence est présente à proximité. En effet, il peut être rapidement ennuyeux de devoir parcourir des kilomètres à chaque fois que vous avez quelques chèques à déposer. Pensez également à consulter les horaires d’ouverture, certaines agences sont ouvertes du mardi au samedi, d’autres du lundi au vendredi. Selon vos propres horaires, il ne sera pas évident de prendre rendez-vous avec votre conseiller si vous ne choisissez pas correctement.

Si vous optez pour une banque en ligne, veillez à ce que celle-ci ait des horaires assez larges concernant les contacts téléphoniques. N’hésitez pas à consulter les avis des internautes qui vous indiqueront peut-être si les conseillers sont facilement joignables ou non.

Qualité de l’outil de gestion en ligne

Avec l’évolution d’Internet, toutes les banques ont désormais leur site sur lequel vous avez accès à votre espace pour gérer vos comptes à distance.

Si vous avez l’intention d’utiliser régulièrement la gestion à distance, pensez à vous renseigner sur la qualité de l’interface et sur les actions que vous pourrez y faire. En effet, si certaines banques vous permettent de réaliser presque toutes les opérations dématérialisées, d’autres sont bien plus limitées. Par exemple, certaines banques ne vous autoriseront pas à renseigner un nouveau bénéficiaire de virement en ligne, et vous devrez le faire en agence.

Existence d’une application mobile

Si vous êtes adepte des technologies 2.0, vous apprécierez sans doute de pouvoir accéder à votre espace bancaire depuis votre mobile pour gérer votre compte depuis n’importe où. Tout comme pour l’interface du site, veillez à ce que l’application soit bien développée et régulièrement mise à jour. Renseignez-vous sur les opérations que vous pourrez faire depuis votre mobile. Si la banque que vous avez choisie propose une application qui ne vous semble pas très au point, cela n’est peut-être pas rédhibitoire. En effet, il existe à présent de nombreuses applications mobiles indépendantes, qui permettent de gérer vos comptes, même s’ils sont tenus dans des banques différentes. On peut, par exemple, citer Linxo ou encore Bankin.

Donc que vous soyez plutôt du genre à vouloir une relation régulière, où, à l’inverse, que votre banquier vous oublie, veillez à choisir une banque dont les principes de fonctionnement correspondent aux vôtres !

A savoir

Certaines banques exigent un seuil de revenus minimum pour ouvrir un compte chez elles. Ce critère est à vérifier avant toute démarche, notamment si votre auto-entreprise est une activité complémentaire qui ne vous permet pas d’obtenir des revenus réguliers.

L’article "Comment bien choisir sa banque ?"  a été noté 5.00 sur 5 sur 7 avis d'internautes.