Les activités accessibles aux auto-entrepreneurs

De nombreux métiers sont accessibles aux auto-entrepreneurs, qu’ils soient étudiants, salariés, fonctionnaires ou chômeurs aux ASSEDIC. Leur exercice est toutefois soumis à des obligations.

Les activités accessibles aux auto-entrepreneurs

 

 

 

 

 

Les métiers de l'auto-entrepreneur

L'auto-entrepreneur peut exercer différents métiers, mais il convient de distinguer les activités artisanales, commerciales et libérales.
L'auto-entrepreneur peut être un artisan. Dans ce cas, son activité consiste à transformer des matières premières en produits finis, à créer et vendre. Il peut proposer des produits à consommer sur place ou à emporter comme de la pâtisserie, ou des prestations d'hébergement et des chambres d'hôtes. Le site de l'APCE donne une liste complète des métiers de l'artisanat regroupés en 4 grandes catégories : l'alimentation, le bâtiment, la fabrication et les services.

Il peut exercer des activités commerciales. Dans ce cas, ses activités se résument à l'achat et à la vente de marchandises. Pour l'import-export, il doit se soumettre à certaines conditions auprès du Service des impôts des entreprises. En cas d'importation de marchandises d'un pays hors UE, il est redevable des droits de douane.

Enfin, il peut exercer des activités libérales, comme par exemple proposer ses services d’expertise ou de conseils, donner des cours de danse, etc.

 

CIPAV ou RSI ?

Selon ses activités, l'auto-entrepreneur est rattaché à une caisse de prévoyance, au Régime Social des Indépendants (RSI) ou à la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d'Assurance Vieillesse (CIPAV).

Les professionnels exerçant des activités commerciales et artisanales sont rattachés au RSI. La liste pour le RSI est disponible sur le site www.le-rsi.fr.

Les professionnels libéraux sont eux répartis au RSI ou à la CIPAV en fonction de leur activité. La liste des métiers affiliés à la CIPAV est disponible sur www.cipav-retraite.fr.

 

Les métiers exclus

Certains professions sont interdites aux auto-entrepreneurs, comme celles relevant de la TVA agricole, les activités affiliées au régime social de la MSA, les métiers de vendeurs indépendants à domicile, d'officier public et ministériel. Concrètement, il est interdit d'exercer un métier relevant d'une autre caisse de retraite que la CIPAV et le RSI.

 

Publié le 21/01/2015

 

Démarrer votre activité en toute simplicité

Démarrer mon auto-entreprise » Portail auto-entrepreneur vous accompagne dans la création de votre auto- entreprise en simplifiant toutes les démarches administratives. Obtenez votre dossier complet et vérifié par un conseiller pour démarrer dans les meilleures conditions !

L’article "Les activités accessibles aux auto-entrepreneurs" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !