Les 10 erreurs à éviter sur Facebook quand on est entrepreneur

Les 10 erreurs à éviter sur Facebook quand on est entrepreneur

Facebook fait partie de votre stratégie de communication ? Découvrez quelles sont les erreurs les plus fréquentes à éviter pour optimiser l’efficacité de votre auto-entreprise !


Facebook est devenu un outil quasiment indispensable pour les auto-entrepreneurs qui souhaitent communiquer sur leurs activités. Pourtant, ils sont encore nombreux à commettre des erreurs et les conséquences peuvent être importantes : fermeture du compte, perte de fans, baisse d’engagement… Nous avons listé les 10 erreurs les plus courantes, que vous ne devez absolument plus faire !

1. Utiliser un profil personnel pour votre entreprise

Depuis 2007, Facebook a créé les « pages entreprises », dédiées spécifiquement aux professionnels, mais il reste un petit nombre d’entreprises qui utilisent des comptes personnels.

Le réseau social est strict sur l’utilisation de ses fonctionnalités :

  • Les personnes physiques doivent créer un profil personnel

  • Les entreprises qui souhaitent promouvoir leurs activités sur ce réseau doivent créer une page entreprise

Si vous utilisez un profil personnel pour votre entreprise, Facebook se réserve le droit de fermer votre compte sans préavis. Si toutefois cela est votre cas, pas d’inquiétude. Facebook propose un outil de migration permettant de transformer un profil personnel en page entreprise.

2. Mélanger les publications personnelles et professionnelles

Vous êtes entrepreneur et vous avez envie de créer une relation de confiance en jouant la carte de la proximité avec vos clients ? C’est une bonne stratégie mais veillez à séparer ce qui relève du domaine privé et ce qui se rapporte à vos activités.

Humaniser vos relations professionnelles ne signifie pas exposer vos déboires ou régler vos comptes sur les réseaux sociaux. Cela vous décrédibilise et n’apporte aucune valeur à votre communauté, qui risque de se désabonner.

Pour vous aider à séparer les deux, vous pouvez établir une ligne éditoriale pour votre page entreprise en définissant le ton à adopter et les thématiques abordées.

3. Négliger votre page

Ne pas mettre à jour votre page

Les personnes qui vous suivent veulent accéder facilement aux informations concernant votre activité. Pour cela, pensez à remplir les différentes sections dans l’onglet « À propos » et affichez clairement vos coordonnées et votre site internet.

La mise à jour s’effectue également en supprimant les visuels datant de plusieurs années et qui ne sont plus d’actualité avec vos activités ou votre identité visuelle.

Manquer de fréquence

En publiant de façon aléatoire sur votre page, vous perdrez l’intérêt de votre communauté qui finira par se désengager.

Pour vous aider à être plus régulier dans vos publications, concentrez-vous uniquement sur les réseaux sociaux qui vous permettent de toucher votre cible et établissez un planning de publication.

Abandonner votre page

La non-activité est une grave erreur car elle donne une mauvaise image auprès de la communauté que vous avez acquise et aux internautes qui vous recherchent sur internet.

Il est donc préférable de supprimer votre page plutôt que de la laisser à l’abandon.

4. Ne pas interagir avec votre communauté     

Certaines entreprises ne répondent pas aux commentaires ou messages privés, en pensant  que cela n’a pas d’intérêt.

N’oubliez jamais que les réseaux sociaux permettent une interaction quasi-instantanée, très appréciée des internautes. Vous devez chouchouter votre communauté en leur apportant des éléments de réponse. Cette interaction fait partie du processus de fidélisation.

Notre conseil

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont souvent impatients. Soyez réactif tout en veillant à personnaliser votre réponse suivant chaque cas !

5. Ignorer ou supprimer les retours négatifs

De la même façon, d’autres décident d’ignorer ou supprimer les commentaires négatifs postés par les clients mécontents.

Cette attitude ne sera jamais bénéfique pour votre entreprise : un internaute qui se sent ignoré ressentira plus de frustration, aura tendance à amplifier son message et à le propager, notamment sur vos autres réseaux.

Gardez également à l’esprit que votre manière de traiter le message est suivie par l’ensemble de votre communauté. Montrez que vous êtes préoccupé par leur satisfaction et répondez avec un ton neutre, sans paniquer et sans agressivité.

Nous vous conseillons de contacter l’internaute en message privé pour traiter les retours les plus sensibles. Dans tous les cas, proposez-lui une solution.

6. Spammer

Spammer votre audience

Si vous publiez dix posts dans la même journée ou si vos posts sont exclusivement promotionnels, vous inondez son fil d’actualité de contenus sans valeur ajoutée.

Les algorithmes Facebook sont de plus en plus attentifs au type de contenu que les pages diffusent. Il est donc indispensable de privilégier la qualité à la quantité.

Spammer les autres pages

Cela consiste à vanter les mérites de son activité sur la page Facebook d’une autre entreprise, dans les commentaires ou sur le fil d’actualité.

Cette publicité intrusive et sauvage est très mal perçue et vous n’obtiendrez pas de retour positif avec une telle pratique. Vous passerez pour une entreprise qui recherche désespérément des fans sur Facebook et cela nuira à votre image.

Si vous avez repéré un partenaire intéressant, présentez-vous plutôt en privé en personnalisant le message !

7. Publier des contenus peu pertinents

Publier uniquement ce qui vous intéresse

Certains entrepreneurs partagent uniquement des contenus qui les intéressent tout en ayant l’intime conviction qu’ils plairont à leur communauté. Attention, la page Facebook de votre entreprise n’est pas votre blog personnel !

Vous devez donner une raison à votre communauté de continuer à vous suivre et aux curieux de revenir sur votre page : publiez des contenus pertinents qui apportent de la valeur ajoutée et de l’émotion .

Pour comprendre ce que votre communauté attend de vous sur Facebook le meilleur moyen peut parfois être de la questionner par le biais d’un sondage.

Publier toujours la même chose

Certaines entreprises communiquent « à l’ancienne » et optent pour des publications dont la thématique et le format restent toujours les mêmes.

Cette stratégie finit toujours par lasser car votre communauté a besoin de diversité, de dynamisme et d’émotion : élargissez vos thématiques, variez vos formats (vidéos, infographies, illustrations…), faîtes des tests et gardez un oeil sur ce qui marche chez vos concurrents.  

Notre conseil

Ajoutée à une écoute attentive de votre communauté, l’étude de vos statistiques vous permettra de déterminer les formats et les contenus qui plaisent et qui génèrent de l’engagement.

8. Négliger la langue française

Le langage SMS, les fautes d’orthographe ou une mauvaise syntaxe sont très mal perçus par les internautes qui y voient un manque de respect.

En termes d’image, les conséquences sont majeures car la crédibilité de l’entreprise et votre professionnalisme seront mis à mal.

Prenez donc bien le temps de relire ou de faire relire vos différentes publications. Utilisez un correcteur d’orthographe si vous n’avez personne sous la main !

9. Poster des illustrations de mauvaise qualité

Les réseaux sociaux sont une vitrine pour votre activité, l’aspect visuel de votre page Facebook n’est donc pas à négliger. Si cela vaut pour tous les secteurs d’activité, cela concerne encore plus les métiers artistiques.

  • Les formats : il y a des dimensions idéales à respecter pour Facebook, en fonction de ce que vous postez (photo de profil, bannière, post sponsorisé…).

  • La qualité : des images coupées ou pixélisées donneront un côté amateur à votre entreprise.

  • Le choix : vous devez sélectionner des illustrations modernes qui mettent en valeur votre publication. Bannissez absolument ce qui concerne votre vie privée.

10. Lancer une campagne de publicité sans stratégie

Créer une campagne de publicité grâce à Facebook Ads n’a jamais semblé aussi facile.

En quelques clics, de nombreux entrepreneurs lancent des campagnes sans savoir réellement pourquoi. Au final, ils n’ont pas le retour sur investissement escompté.

Si vous souhaitez optimiser votre budget, vous devez définir votre objectif, procéder à un ciblage précis et penser au budget et à la durée de la campagne. Réfléchissez bien au message que vous souhaitez faire passer : le choix du visuel, du titre et du descriptif est très important.

Bon à savoir

Facebook offre la possibilité de tester plusieurs versions d’une même publicité afin de garder uniquement celles qui donnent un bon résultat.

Vous l’avez compris, la gestion d’une page Facebook pour votre entreprise n’est pas une tâche si aisée. Ce réseau social offre de multiples opportunités et constitue un outil puissant pour développer votre visibilité.

En ayant en tête les erreurs à éviter, vous partirez avec une longueur d’avance !

 

L’article "Les 10 erreurs à éviter sur Facebook quand on est entrepreneur" a été noté 4,2 sur 5 sur 17 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !